AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 stigmates séraphiques⎪zipporah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
PILULES AVALÉES : 40
MIROIR : Elisabeth Moss
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : étangs noirs (avatar) ; siren charms (signa); verendrye (icons)
A DÉBARQUÉ LE : 31/10/2018

SITUATION : Épouse docile et volubile de l’Alpha et l’Oméga auquel elle s’est dévouée corps et âme.
EST ÂGÉ DE : 37 ans qui lui collent au derme. Le temps lui ronge la carcasse, lui racle la jeunesse et les os.
avatar

MessageSujet: stigmates séraphiques⎪zipporah   Mer 31 Oct - 6:12


Zipporah Esther Ashworth
oh lord, the great collapse won't be our end, when the world falls into the flames, we will rise again

identité : Zipporah Esther Ashworth. Nom incrusté dans les os, Zipporah, la lionne orientale liée à Moïse et Esther, souvenir vaporeux d’une grand-mère maternelle. surnom : Aucun. Arrogant signe de vanité avili par un alluvion de superficialité, la communauté où elle a vécu en a banni l’utilisation. Un collègue de travail l’a déjà surnommée “Zip”, mais ça lui résonnait faux et désagréable à l'oreille. date et lieu de naissance : 18 février 1981. Nuit mousseuse recouverte par la canitie qui frappa le bercail lors de sa mise au monde à Holmes County en Ohio, la terre des Amish. âge : 37 ans qui lui collent au derme. Le temps lui ronge la carcasse, lui racle la jeunesse et les os. nationalité et origines : Le pygargue yankee lui bat les flancs de ses ailes azurines, ivoires et rubiconds, parsemées de cinquante étoiles brillant au firmament. situation maritale : Épouse docile et volubile de l’Alpha et l’Oméga auquel elle s’est dévouée corps et âme. orientation sexuelle : Éprise par les courbes vallonnées et moelleuses des pupilles d’Eve, avide des martiales bustes d’albâtre tirés de la côte d’Adam. occupation : Chirurgienne. Elle creuse dans les chairs et taille les os, soigne les carnes aux plaies cacochymes, c’est une musicienne qui aime écouter le timbre velouté de sa lame acérée tranchant les velins, elle répare les créations du démiurge. ancienneté à ostrov island : Bientôt 6 années, temps délétère et mortifère où elle grave son ombre sur les murs d’un hôpital qu’elle considère comme un foyer. maladie(s) : Seules des suppositions peuvent faire office de diagnostic pour tenter de comprendre la frénésie qui se trame dans l’esprit de Zipporah, persuadée d’agir selon la volonté de Dieu en accomplissant les missions qu’Il lui confie. Mousmée esseulée prêchant sa dévotion en renvoyant les âmes égarées de ce monde à leur Créateur, dans la Jérusalem Céleste, là où est leurs vraies places. On pourrait associer ces pathologies à une forme de schizophrénie paranoïde et un trouble de la conversion se manifestant par des pseudo-hallucinations. avatar : Elisabeth Moss. groupe choisi : Narcissus Poeticus. principaux traits de caractère : Autoritaire - Opportuniste - Femme de sang froid - Rationnelle - Méthodique - Discrète - Perspicace - Habile de corps et d’esprit - Déférente - Modeste - Attentionnée - Sérieuse - Déiste - Téméraire.


Au nom du père... ✞
Holmes County, Ohio, hiver 1987

“ Et je vous le dis mes chers frères et soeurs, gardez-vous du Malin et de ses machines infernales, ne vous éloignez pas de Sa parole, ou vous brûlerez pour l'Éternité sur le bûcher des pécheurs...” La jeune fille frottait d’impatience ses pieds nus contre le sol poussiéreux, elle s’amusait à ramasser des brindilles entre ses petits orteils potelés puis tentait de les briser, c’était là sa seule façon de faire passer le temps. “Zipporah ça suffit maintenant !” la menaça sa mère à voix basse. “J’m’ennuie…” Protesta l’enfant d’un ton boudeur, sa coiffe blanche la démangeait terriblement et elle avait des fourmis dans les jambes. “C’est bientôt fini, un peu de patience.” Sa mère jeta des regards d’inquiétude en direction de Gideon, le ministre qui lisait le sermon du jour. “ … car n’oubliez pas que seul les belles personnes seront acceptées dans son Royaume... Amen.” conclua l’homme austère en dardant un regard noir sur l’enfant turbulente. Et dans ces cavités creusées par le temps et la dévotion, où deux lunes charbonneuses la fixaient, Zipporah senti son corps de raidir, comme pétri par une force mystique. Confinée entre les corps de sa mère et ses soeurs qui se dandinaient de gêne, Zipporah l’avait aperçu. À travers un regard d’ébène, Zipporah avait rencontré la colère de Dieu.

Sur le chemin du retour, pendant que les sabots de Buddy claquaient le sol avec la même solennité qu’un cortège funéraire, personne n’osait parler dans la calèche. Tout autour d’eux, la vie continuait son cours, les hommes labouraient les champs, les femmes chantaient pour remplacer la musique provenant des boîtes d'aluminium que le monde extérieur appelait la radio. Le soir venu, Zipporah avait voulu comprendre la vision divine qu’elle avait aperçut dans les yeux de Gideon en harcelant sa mère de questions. “ Pourquoi les belles personnes vont au Paradis ?” “ Pourquoi Dieu ne rappelle pas Breanna à lui puisque c’est la plus belle fille du comté ?” pleurnicha-t-elle en tapant du pied. Mais sa mère était restée tû, trop concentrée par son aiguille qui piquait et repiquait la peau en tissu de sa courtepointe. “Parce que c’est là qu’est leur vraie place. Tu comprendras quand tu seras grande.” La statue de sel avait parlé, et l’aiguille avait continué de trouer. En remontant l’escalier menant à sa chambre, Zipporah n’avait cessé de fixer la flamme de la lanterne accrochée au palier, et dans la lueur vacillante tel un supplicié, elle entendait les paroles de Gideon et enfin, elle avait compris. Nul besoin d’être grande pour comprendre. Si ce regard l’avait pétrifié, c’est parce qu’Il s’était adressé à elle, Il s’était servi de son fidèle pour lui faire passer un message. Désormais, il ne lui restait plus qu’à accomplir la mission qu’Il lui avait confié.

Holmes County, Ohio, été 1988

Autour d’elle, le chaos régnait en maître pendant que tous s’affairaient au milieu du cadavre qui flottait dans la rivière. La scène rappelait à Zipporah un tableau que lui avait montré en photo une touriste qu’avait hébergée ses parent il y a longtemps de cela. Une femme gisant dans un cours d’eau, entourée de fleurs qui l’accompagnaient comme un suaire arc en ciel. Ophélie qu’elle s’appellait. Résignée et contemplative. Morte. Comme Breanna. Cela ne faisait aucun doute qu’Ophélie et Breanna seraient meilleures amies au Paradis. “Zipporah qu’est-ce qu’il s’est passé ! Vous aviez interdiction de vous éloigner des maisons !” lui hurla un adulte. “On jouait c’est tout. On avait lancé un pari pour savoir qui rejoindrait l’autre rive la première. J’ai nagé et j’ai gagné sauf qu’en me retournant Breanna avait disparu. ” Mentir était péché, mais pas lorsqu’elle agissait selon Sa volonté. Et personne ne devait savoir le secret qui les liait tous deux. Des gouttes d’eaux filaient sur ses long cils, avec ses grands yeux bleus céruléens, elle incarnait l’Innocence même. Ces même yeux se posèrent à nouveau sur Breanna. Ce qu’elle avait adoré, c’était les petites bulles qui s’étaient échappées de son amie au moment où Zipporah avait plongé sa tête dans l’eau. Derrière chaque bulle éclatant à la surface, elle avait vu un ange venir avec sa trompette pour accompagner son amie vers le Ciel. Son amie fut repêchée puis enterrée le lendemain.


Le temps avait filé, Dieu était resté silencieux. Zipporah ne reçut plus aucune missive, au point de se demander s’Il n’était pas revenu sur sa décision en l’abandonnant tout simplement. Cela dura jusqu’à l’aube de ses 16 ans, lorsqu’arriva ‘rumspringa’. Cet événement amish permettait aux jeunes de son âge de pouvoir découvrir par-eux même le monde extérieur. Les blanches ouailles étaient désormais adultes et devaient faire leur propres expériences. Zipporah fut hébergée chez une cousine lointaine, habitant à Millesburg. La première semaine, elle était terrifiée par ce nouveau monde où la technologie et la liberté régnaient en maître. Et puis, elle se laissa finalement porter par cet environnement frénétique en perpétuel mouvement, s’abandonnant dans ce tourbillon de couleur, de mélodies, de possibilités interdites dans son monde figé par les Saintes Ecritures. Et un beau jour, elle la rencontra. Les cheveux aussi flamboyants qu’un soleil, les yeux du même vert que celui des arbres ensoleillés après une journée de pluie, les lèvres pleines et roses comme des pêches. Malvina. Une nuit de fête, enivrée par l’ambiance foraine et la bière, à l’abri d’un cabanon, elle avait laissé Malvina l’attirer dans ses filets. Sa bouche contre ses lèvres, ses doigts lui faisant découvrir des émotions inavouées, Zipporah refusa de croire qu’un tel plaisir était appelé péché. Dans les yeux de Malvina, elle voyait miroiter la même incandescence divine que dans ceux de Breanna. Elle savait que tôt ou tard, elle devrait la renvoyer à sa véritable place, mais elle ne pouvait s’y résoudre. Pour la première fois, elle fut égoïste et décida de garder Malvina auprès d’elle. Malheureusement Zipporah dû retourner auprès des siens, lorsque sa rumspringa fut finie. Mais elle ne cessait de penser aux lèvres de Malvina, alors chaque fois qu’elle le pouvait, elle s’enfuyait la nuit pour la retrouver, chair contre chair. Tant qu’elle ne se faisait pas prendre en flagrant délit, elle ne risquait rien.


Holmes County, Ohio, automne 1996

“Comment oses-tu insulter notre Créateur Zipporah, lui qui t’a faite avec tout son amour, voilà que tu décides de le trahir en commetant des actes contre-nature !”  Zipporah observait les chefs de famille qui lui faisaient face, disposés en arc de cercle. C’était une véritable mer noirâtre qui lui faisait face, tous étaient vêtus de manteaux d’ébène et Zipporah pensa aux rois tout de bois sculptés qui reposaient sur l’échiquier fabriqué par son père. Son père qui justement la fixait, au beau milieu des autres souverains, son visage blême de honte et de dégoût. Derrière elle, la jeune fille pouvait sentir le parfum de muguet de sa mère, elle arrivait jusqu’à entendre le bruit satiné des mains frottant ses joues creusées par des larmes de chagrin. “ Jean 13:34, Aimez-vous les uns les autres. En quoi est-ce si grave que j’aime une femme ?” “TAIS-TOI ! Pauvre sotte, ne vois-tu donc pas le Malin qui travaille en toi, il fait bouger ta langue à ta place.” la coupa abruptement Gideon, le plus âgé et le plus respecté des patriarches présents. Et puis, la mer se compacta en un bloc, lorsque les aînés se réunirent entre eux, semblable à une nuée de corbeaux voraces. Elle pouvait entendre leur croassement feutrés, chuchotis inaudibles. Le plus vieux corbeau se détacha des autres et se posta devant elle. De corbeau, il devint Colosse de Rhodes. Titanesque et pompeux. “ Tu as choix, prosterne toi et implore le pardon de notre Seigneur, jure-lui de te repentir et de ne plus t’écarter du droit chemin…” “Ou sinon ?” “ Ou sinon puisse-t-Il avoir pitié de toi car tu seras excommuniée.” Prosternation, excommunication, ces mots et leur sens s’envolaient au dessus de la tête de la jeune fille comme les soies d’un pissenlit sur lequel on aurait soufflé. Le châtiment qu’on lui infligeait ne venait pas de ces hommes, il venait de Lui, Il la châtiait pour avoir osé retenue captive l’un de ses anges. La sentence était claire, la Rédemption était simple. Elle adressa un ultime regard d’adieu à ses parents et partit au milieu des cris et supplications de sa mère.


Elle trouva refuge chez la même cousine qui l’avait hébergé durant sa ‘rumspringa’. Mais même déraciné de chez elle, loin de sa famille, elle ne perdit pas pour autant de vue son objectif. Et un matin, dans la faible clarté de l’aube, sous une fine pellicule de givre, le corps de Malvina fut retrouvé, les bras et jambes disloqués en angles improbables. Les autopsies étaient formelles, elle avait chutée du haut du pont routier qui surplombait le fossé d’où on l’avait retrouvé. Tous ses proches, y compris Zipporah furent entendu par le shérif, mais sans témoin ni charges, l’affaire fut vite classée.

Les enfants amish allaient à l’école jusqu’à leur 8 ans, car trop de savoir apportait fatalement trop de “fierté”. Aussi l’apprentissage fut rude et pénible pour Zipporah qui dut reprendre le chemin de l’enseignement. Mais grâce aux cours particuliers et à son acharnement, elle pu rattraper son retard et prit même goût à cette soif de connaissance. Sa grande capacité à assimiler les savoirs lui permit de figurer parmis les meilleurs élèves de son lycée. Très vite elle se passionna pour le corps humain et décida de vouer sa vie à réparer les créations de son Dieu. Elle intégra une fac de médecine, gravit chaque échelon et au bout de onze longues années d’études, pu enfin prétendre au statut de chirurgienne à part entière.


Cleveland Clinic, Ohio, hiver 2012

Un drap blanc recouvrait le tas informe allongé sur le lit, l’ambiance dans la pièce était aussi froide que le corps enveloppé de son suaire qui gisait devant elle. “Je suis vraiment désolée pour vous Dr. Ashworth, nous avons tout fait pour stopper l’attaque cardiaque mais cela n’a pas suffit...” La jeune femme ne prêta aucune attention à l’infirmière qui lui parlait, son attention était focalisée à l’endroit où se trouvait le visage de l’homme, dissimulé par les plis du drap qui épousaient paresseusement la forme de son visage. “J’ai passé cinq heures en bloc opératoire à tricoter son coeur. Tout ça pour ça... Enfin, ce sont les aléas de la vie. Allez prévenir le Dr. Strauss et demandez-lui d’annoncer la nouvelle à la famille.” lui ordonna-t-elle de sa voix autoritaire. “Tout de suite docteur.” Lorsque la porte de chambre se referma, Zipporah s’approcha doucement du défunt patient et souleva délicatement le linge qui recouvrait le visage laiteux. Sa main caressa tendrement la joue froide et lisse de l’homme, et elle se fendit d’un sourire. Ce coup-ci avait été plus simple que prévu. Une visite nocturne lorsque les couloirs étaient déserts, une petite seringue de Xarelto dans la perfusion pour affaiblir un coeur trop fragilisé par son opération et le tour était joué. “ Ne me remerciez pas, je n’ai fait que remplir mon devoir, car c’est là Sa volonté.” Puis elle remit le drap en place et sortit de la chambre, fière d’avoir accompli la volonté du Seigneur.


Au cours de sa vie, elle attendait qu’Il lui envoi des signes pour indiquer quelles personnes méritaient sa place au Paradis. Toutes les beautés ne se valaient pas, il ne suffisait pas d’être beau pour gagner sa place, Zipporah devait être subjuguée par la personne. Il fallait qu’à travers la Beauté luise la lueur Divine, c’était là le signal qu’Il lui envoyait pour lui indiquer les personnes qui avaient leur place dans son Royaume. Mais dans sa clinique se murmurait des soupçons, elle les entendait au détours des couloirs. Zipporah n’avait frappé que quelques fois dans son lieu de travail, mais cela avait suffi pour que s’élève le doute auprès de certains médecins ou infirmiers. Il ne fallait pas prendre le risque d’éveiller le moindre soupçon. Tous refuseraient de la comprendre, alors il fallait qu’elle trouve une solution pour se faire oublier. La solution, ce fut une infirmière qui la lui apporta. Cette dernière confia à Zipporah qu’elle revenait d’un étrange hôpital psychiatrique situé sur une île, à l’abri des regards indiscrets. Elle avait démissionné au bout de quelques mois, ne supportant pas les mystères qui y régnaient. Il n’en fallu pas plus à la chirurgienne pour qu’elle envoie sa candidature auprès de cet institut où elle fut embauchée.


Ostrov Island, 2018

Fatuité qui lui glisse sur le derme, le temps s'égrène morgue et âpre sur la langue. La caducité lui racle les os pendant que son ombre mortifère trace des sillons rubiconds et délétères derrière elle. Cela fait six ans qu'elle se traine la carcasse entre les murs voraces qui avalent les passants et leurs allers-retours incessants. C'est une Amazone de la Trinité, elle sert son démiurge et lui envoie les ouailles égarées, gardienne à la faux qui tranche les vies brisées, elle pousse les brancards et les corps. Cerbère a rejoint la Jérusalem Céleste.  


Verendrye
prénom : Mélanie. âge : Suffisant   . type de personnage : inventé.  d'où connais-tu le forum ? Bah j'fais presque parti des meubles comment le trouves-tu ? Ça manque d'assaisonnement.  as-tu lu le règlement ? lol.  autre chose à dire ? Hello darkness / décision regrettable / j’assume mes mauvais choix / my old friends, I’ve come to talk with you again


Code:
<t>élisabeth moss »</t> <ps>zipporah e. ashworth</ps>




Dernière édition par Zipporah E. Ashworth le Jeu 8 Nov - 5:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 52
MIROIR : blanca suarez
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : shiya
A DÉBARQUÉ LE : 08/10/2018

SITUATION : surement trop névrosée pour intéresser qui que ce soit.
EST ÂGÉ DE : vingt-huit ans
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Mer 31 Oct - 7:34


ENFIN LA REVOILÀ LA FOOOOOLLE !

Ta plume est toujours aussi... drama
LA SUITE VITE !!!

Et je veux mon lien bien sûr !!


Dernière édition par Maxine F. Alvarez le Mer 31 Oct - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODERATEUR
PILULES AVALÉES : 184
MIROIR : Robert Downey Jr.
IDENTITÉ : d3nver
CRÉDITS : pipou
A DÉBARQUÉ LE : 27/05/2018

SITUATION : Divorcé
EST ÂGÉ DE : 56 ans
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Mer 31 Oct - 10:52

TU ME FAIS PEUR. JE VEUX PAS TE VOIR

Mais sinon j'aime vraiment beaucoup ce personnage pauvre Breanna

Tu connais la maison, fais comme chez toi

tu t'approches de pietro je te bute  in love

_________________
Leave a light on

If you look into the distance, there's a house upon the hill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 696
MIROIR : Amber Heard
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2015

SITUATION : maybe he can save me from sadness
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Mer 31 Oct - 11:53

Rebienvenue

_________________
le poison était dans la plaie voyez-vous, et la plaie ne se refermait pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 154
MIROIR : Kristina Bazan
IDENTITÉ : Popicorne
CRÉDITS : acid rain
A DÉBARQUÉ LE : 09/04/2018

SITUATION : Célibataire bien que son coeur est attirée par un jeune homme qui est également la raison du pourquoi elle est ici.
EST ÂGÉ DE : 23 ans et bien jeune pour exercer ce métier dans un tel établissement mais cela ne lui fait absolument pas peur.
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Mer 31 Oct - 13:15

Rebienvenue à la maison ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 40
MIROIR : Elisabeth Moss
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : étangs noirs (avatar) ; siren charms (signa); verendrye (icons)
A DÉBARQUÉ LE : 31/10/2018

SITUATION : Épouse docile et volubile de l’Alpha et l’Oméga auquel elle s’est dévouée corps et âme.
EST ÂGÉ DE : 37 ans qui lui collent au derme. Le temps lui ronge la carcasse, lui racle la jeunesse et les os.
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Mer 31 Oct - 17:08

@maxine f. alvarez LA FOLLE ? elle est innocente et équilibrée voyons Merci ma belle, t'es trop chou là, jtm
et t'inquiète, ton lien est déjà en cours de préparation

@pietro v. panebianco petit, petit, petit, viens voir tata zippo, elle a un truc pour toi
Pis t'inquiète pô, zippo ne s'occupe que des gens qui en sont dignes, Pietro ne craint rien
Merci choupette, love sur toi hein

@calypso maddox merci beaucoup

@zoey alexander t'es adorable, thanks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 2709
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/anaphore
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 28 ans (née le 29 septembre 1990)
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Mer 31 Oct - 21:10

@Zipporah E. Ashworth a écrit:
décision regrettable / j’assume mes mauvais choix
on est tous passé par là en tout cas tu as entièrement mon soutient
re-bienvenue contente de la revoir à Ostrov

_________________
i'll morph to


someone else
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 713
MIROIR : Jennifer Lawrence
IDENTITÉ : Sammix
CRÉDITS : Angie & Tumblr
A DÉBARQUÉ LE : 23/11/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 26 ans
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Mer 31 Oct - 23:09

Tiens, elle est de retour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 40
MIROIR : Elisabeth Moss
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : étangs noirs (avatar) ; siren charms (signa); verendrye (icons)
A DÉBARQUÉ LE : 31/10/2018

SITUATION : Épouse docile et volubile de l’Alpha et l’Oméga auquel elle s’est dévouée corps et âme.
EST ÂGÉ DE : 37 ans qui lui collent au derme. Le temps lui ronge la carcasse, lui racle la jeunesse et les os.
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Jeu 1 Nov - 23:14

@Piper C. Blackwood merci, ça me touche du fond du coeur, mais on est des belles gosses, même dans la grosse panade on s'en sort toujours royalement  (lol non.)
Pis merci encore, t'es trop chou

@Kriemhilde Svensson ouais pour te jouer un mauvais tour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 111
MIROIR : Eleanor Tomlinson
IDENTITÉ : Sarada
A DÉBARQUÉ LE : 21/07/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Ven 2 Nov - 16:43

Rebienvenue
Ça sent le lien à plein nez ça
C’est un beau personnage en tout cas, hâte de la voir en RP :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 713
MIROIR : Jennifer Lawrence
IDENTITÉ : Sammix
CRÉDITS : Angie & Tumblr
A DÉBARQUÉ LE : 23/11/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 26 ans
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Sam 3 Nov - 14:08

@zipporah e. ashworth J'ai même pô peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 481
MIROIR : Luke Grimes
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 11/01/2017
SITUATION : entre deux hommes
EST ÂGÉ DE : 29 ans
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Sam 3 Nov - 19:36

ReBienvenue parmi nous mademoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Lun 5 Nov - 21:43

AHSDKAJKLDJALSDKJ
ZIPPOOOOPPOOTAME
c'est un bonheur de la revoir parmi nous
tous aux abris
rebienvenue patate

( )
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 40
MIROIR : Elisabeth Moss
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : étangs noirs (avatar) ; siren charms (signa); verendrye (icons)
A DÉBARQUÉ LE : 31/10/2018

SITUATION : Épouse docile et volubile de l’Alpha et l’Oméga auquel elle s’est dévouée corps et âme.
EST ÂGÉ DE : 37 ans qui lui collent au derme. Le temps lui ronge la carcasse, lui racle la jeunesse et les os.
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Lun 5 Nov - 22:04

Merci tout le monde, vous êtes adorables

@Jocasta Marquiez t'es aussi beau, doux et sucré que le cheesecake que tu m'as refilée ce midi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 202
MIROIR : Emmy Rossum
IDENTITÉ : A-H
CRÉDITS : morphine
A DÉBARQUÉ LE : 02/10/2017
I have dreamt of a place for you and I; no one knows who we are there. All I want is to give my life only to you. I&#39;ve dreamt so long. I cannot dream anymore. Let&#39;s run away, I&#39;ll take you there...
SITUATION : tourmentée sentimentalement
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Lun 5 Nov - 22:51

Ah une revenante
Re-bienvenue chez toi Zip

Ca fait plaisir de te revoir parmi nous ! Bon courage pour la suite de ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 774
MIROIR : Dylan O'Brien
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : Caligula
A DÉBARQUÉ LE : 27/10/2015

SITUATION : Célibataire personne n'a voulut de moi, mais carrément en manque d'amour & de sexe d'où le fait que saute sur tout ce qui est joli et qui bouge
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Mar 6 Nov - 11:42

Rebienvenue chez les fous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 40
MIROIR : Elisabeth Moss
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : étangs noirs (avatar) ; siren charms (signa); verendrye (icons)
A DÉBARQUÉ LE : 31/10/2018

SITUATION : Épouse docile et volubile de l’Alpha et l’Oméga auquel elle s’est dévouée corps et âme.
EST ÂGÉ DE : 37 ans qui lui collent au derme. Le temps lui ronge la carcasse, lui racle la jeunesse et les os.
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Mer 7 Nov - 0:04

Han merci, z'êtes trop chou, love sur vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 2709
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/anaphore
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 28 ans (née le 29 septembre 1990)
avatar

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   Jeu 8 Nov - 2:08


Félicitations !

Voilà, t'es validée, t'es officiellement dans la merde

Te voilà maintenant validé En premier lieu, nous te demanderons d'aller vérifier que ton avatar est bien recensé. Désormais, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir ! Ensuite, rendez-vous dans ce sujet, que vous soyez psychiatres ou patient, pour vous recenser ! Bon jeu sur Ostrov Island !

_________________
i'll morph to


someone else
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: stigmates séraphiques⎪zipporah   

Revenir en haut Aller en bas
 

stigmates séraphiques⎪zipporah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» auribus teneo lupum. (zipporah)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-