AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 [‼] You better not say no to an hot shower with me. [Roman ft. Johan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 412
MIROIR : Dane DeHaan
IDENTITÉ : MissW
CRÉDITS : L'Affreux Jojo
A DÉBARQUÉ LE : 11/06/2018

SITUATION : Á sa sauce et son humeur du moment
EST ÂGÉ DE : 25 de conneries.
avatar

MessageSujet: [‼] You better not say no to an hot shower with me. [Roman ft. Johan]    Sam 22 Sep - 16:51

You better not say no to an hot shower with me.Roman ft. Johan
Le dos posé contre le carrelage maintenant tiède de la douche, Roman, seul au monde dans l’immense brume de l’eau brûlante, fermait les yeux, laissant couler l’eau sur sa chevelure et son corps. Qu’est-ce que ça faisait du bien de prendre cette douche en décalé.. Il avait eu un rendez-vous médical sur un créneau un peu inhabituel pour arranger le médecin, et par conséquent, il avait eu l’occasion d’aller se faufiler ici juste après.

Se changer les idées, penser à autre chose. Voilà ce à quoi servait ce genre de moments pour lui. Il n’y avait aucun garde qui surveillait les douches, et c’était une des rares fois où il pouvait se laver sans que personne ne le regarde. Non pas qu’il soit pudique, mais un peu de solitude sous la douche ne faisait jamais de mal au Danois. Il avait commencé par se frotter le corps en se servant du savon qui lui donnait la sensation de peau sèche. Il prenait son temps, l’étalait sur chaque partie de son corps, comme si le fameux savon avait été changé et le ferait ressortir avec la peau tout douce.. Pour combler ça, ses longs doigts fins s’amusaient à caresser ses bras, son torse, son ventre, ses cuisses, puis ses pieds. Suite à cela, il avait tout simplement laisser l’eau chaude retirer les particules de savon de lui et avait fait exprès de passer sa tête sous la pomme. Petit, il avait toujours eu cette impression d’être face à la mer et que l’eau ruisselante était en réalité le bruit des vagues. Ici, il refaisait la même chose, s’imaginait la mer danoise, les vagues allant caresser ses pieds avant d’aller lentement, mais fermement frapper ses genoux pour l’inviter à se baigner parmi ses vagues. Le paradis.


Deux derniers paragraphes mis sous hide.


Après tout, il pouvait faire ce qu’il désirait ici. Il était seul, non ?
©️ 2981 12289 0


Dernière édition par Roman D. Hansen le Lun 8 Oct - 19:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://thewritinglover.wixsite.com/monsite/blog/
PILULES AVALÉES : 468
MIROIR : Thomas Brodie-Sangster
IDENTITÉ : NEØN BLUE
CRÉDITS : DΛNDELION, 2981 12289 0, NEØN BLUE
A DÉBARQUÉ LE : 12/06/2018
I'm sorry for being me.
SITUATION : Compliquée.
EST ÂGÉ DE : 24 ans.
avatar

MessageSujet: Re: [‼] You better not say no to an hot shower with me. [Roman ft. Johan]    Mar 2 Oct - 22:34




Hot shower with a danish boy
ft. Roman D. Hansen



Le corridor est désert. Il est sombre et ténébreux. Il n’y a pas de gardes, ce n’est guère nécessaire à cette heure-ci : l’intégralité de l’hôpital dine en ce moment-même. Grey en profite tout naturellement pour se promener à sa guise dans l’enceinte de l’asile. Le couloir s’allonge, est interminable. Mais cela ne gène guère le polonais qui use de cette espace pour glisser sur les dalles blanches. Le crépuscule pointe son nez et offre de délicieux rayons de miels qui se faufilent en de formes gracieuses entre les barreaux des fenêtres. Alaric rejette sa tête en arrière. Il siffle un air tout en longeant les murs, comme sous une sorte de trance. Il roule des yeux. L’on dirait un drogué qui se pavane dans les couloirs de ses rêves les plus sombres. Le jeune polonais danse, accompagné d’un orchestre inaudible. Il se sent complet. Comme si l'entité manquante qui lui fait défaut s’est approprié pleinement son corps. Johan est absent. Pas de singulière voix aujourd’hui, ni de modestes recommandations existentielles. Il profite pleinement de la pudeur, s’offrant ainsi les mérites de l’intimité. Il peut tout se permettre lorsque l’autre Grey n’est pas là et qu’importe le jugement des autres. La première idée de Grey en tant qu’homme libre et de baiser. N’importe qui, n’importe quel homme ou quelle femme, juste quelqu’un avec qui partager l’immense plaisir de cette libération temporaire. Il peut même le faire de suite, dans ce couloir aux allures peu romantiques. Il trépigne d’impatience, le vide dans son esprit provoquant en lui une excitation peu commune.

Mais il n’y a personne. Personne qui pourrait porter le rôle de son jouet personnel. La populace de l’asile s’en est enquis se goinfrer de la nourriture infâme du self pendant que Grey partait en exploration des lieux. Endroits qu’il connaît pour ainsi dire sur le bout de ses doigts. Et pourtant, il se délecte à chaque seconde de cette liberté soudaine qui l’habite, néanmoins cloîtré dans l’asile depuis bien trop longtemps. Alaric observe. Il rase les murs longuement, sans aucun but apparent mais il n’en est rien. Grey sait exactement où il peut se procurer du plaisir. C’est comme une vente aux enchères à qui lui vendra le plus beau corps et le jeune homme à la conscience parfaite d’où cet endroit provient. Le blond est réjouie. Il sait où est-ce qu’il peut trouver des gardes à sa portée. Les sanitaires. Et en l'occurrence ceux des hommes par manque de risque de la part du polonais. Les douches étant principalement bondées de gardes prêt à tout pour se taper le premier venu : Alaric n’avait qu’à se pointer pour recevoir sa récompense amplement méritée. L’idée est si simple que le polonais la trouve même risible. Il veut abattre les conquêtes jusqu’à ce que cette douleur hypocrite s’en aille, jusqu’à ce que Grey est entièrement son corps pour lui tout seul.

Il tourne à gauche. Les douches d’Ostrov n’attendent que sa venue. Il veut une pute pour ses beaux yeux, une qui ne bronche pas quand on la retourne vachement. Une qui sache jouer avec Alaric et ce seulement quand il en a envie. Il veut un garde qui présentera son corps comme l’on expose un tableau dans un musée. Il veut recevoir un jet d’eau chaude sur son corps brûlant pour attiser le feu au creux de ses reins. Grey veut la peau, la chair et le sang qui bout dans les veines. Il veut tout et être le tout.

Il est dans le couloir des hommes. Dans le couloir des dortoirs pour être plus exact. Il lui reste ainsi plus qu’un passage décisif vers l’autre côté de la raison. Plus qu’une simple passerelle pour atteindre le péché ultime de la chair contre la chair. Le jeune homme peut d’ors et déjà entendre le son mélodieux de gouttes d’eau qui tombent en une ronde endiablée sur le carrelage des douches. C’est ainsi que le polonais franchit le dernier pas qui le retenait dans l’asile et pénètre dans les sanitaires des hommes en poussant lentement la porte. un pilier sépare les toilettes et les douches. Suivant innocemment le bruit de l’eau s’écrasant sur le carrelage, Grey atterri pleinement au coeur d’Ostrov. Il s’avance serein et pourtant si excité. La pression est présente voir insoutenable. Il n’a qu’une idée en tête : assouvir ses besoins primaires.

Il découvre ainsi cet homme. Et cette eau qui lui coule sur les épaules en cascade. Il n’a qu’une envie : poser ses mains sur son corps. Tandis que le polonais se déchausse et pénètre dans les douches communes, il se noie dans une épaisse brume d’eau qui ne lui déplait guère. Il est entièrement habillé lorsque une giclée de gouttes brûlantes viennent imbiber le tissus, le collant ainsi à sa peau tout aussi chaude. Corps de braise, il ose un pas de plus pour découvrir sa prochaine conquête. La vue se fait plus claire et un seul nom lui vient alors à l’esprit.

Roman D. Hansen. Le beau danois de la cafétéria.

Il se croit sûrement dans la plus parfaite des solitudes mais il ne l’est guère. Le danois profite d’un moment de répis pour s’aventurer vers le chemin du plaisir. Il se laisse ainsi aller, mais ne passe pas à l’acte directement. Alaric remarque, dans une sorte de voyeurisme dont il ne se gêne guère, que le jeune homme se retient. Pas sans moi se dit Grey avant de se rapprocher tout près de Hansen, si proche qu’il le touche presque. Il n’a pas vu le polonais, il ferme les yeux. Les vêtements de Grey sont à présent trempés, le tissus dessine ainsi l’intégralité de sa carrure, ainsi que la bosse dure qui se marque peu à peu au travers de son pantalon. Ses cheveux sont humides, comme son visage.

La voix rauque de désir, il murmure.

- “Continue.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://neonbluecollector.tumblr.com/
PILULES AVALÉES : 412
MIROIR : Dane DeHaan
IDENTITÉ : MissW
CRÉDITS : L'Affreux Jojo
A DÉBARQUÉ LE : 11/06/2018

SITUATION : Á sa sauce et son humeur du moment
EST ÂGÉ DE : 25 de conneries.
avatar

MessageSujet: Re: [‼] You better not say no to an hot shower with me. [Roman ft. Johan]    Lun 8 Oct - 18:30

You better not say no to an hot shower with me.Roman ft. Johan

RP ENTIER MIS SOUS HIDE

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://thewritinglover.wixsite.com/monsite/blog/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [‼] You better not say no to an hot shower with me. [Roman ft. Johan]    

Revenir en haut Aller en bas
 

[‼] You better not say no to an hot shower with me. [Roman ft. Johan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» campagne skaven
» KISA ELÈKSYON YON FANM TANKOU MANIGA TA REPREZANTE POU PEYI DAYITI
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Oksa Pollock
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: Men's corner :: The showers-