AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
THE VICIOUS ONE
PILULES AVALÉES : 123
MIROIR : Adam Driver
IDENTITÉ : sarada
A DÉBARQUÉ LE : 22/08/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 34 ans
avatar

MessageSujet: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Mer 22 Aoû - 21:42


Aris W Graham
Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer

identité : Aris William Graham surnom : Lui donner un surnom est le meilleur moyen de vous faire détester. date et lieu de naissance : 1er novembre 1983 dans un hôpital des quartiers pauvres de Dublin âge : 34 ans nationalité et origines : Irlandais situation maritale : Célibataire et n'a pas l'intention que ça change orientation sexuelle : Asexuel occupation : Garde ancienneté à ostrov island : 5 ans maladie(s) : absence totale d’empathie, sociopathie, sadisme avatar : Adam Driver groupe choisi : Narcissus Poeticus principaux traits de caractère : Vous me demandez comment est mon fils ? Je vous dirais plutôt comment il était… avant de disparaitre. Ce n’est pas portrait très flatteur mais… il reste mon fils. Il a toujours été assez froid. Assez distant. Et très secret. Il ne parlait jamais mais aimait plutôt écouter ce que l’on pouvait avoir à dire. Il avait d’ailleurs une très bonne mémoire et je crois que ça lui a été utile plus d’une fois… Avec moi, il s’est toujours montré protecteur et assez attentionné, mais il peut aussi être désagréable et sarcastique. Ou même violent à vrai dire… Des années après la mort de son père, j’ai décidé de refaire ma vie. Et… il ne l’a pas vraiment accepté voyez-vous… Il… il l’a menacé, de diverses façons… Il s’est battu avec aussi. Je crois… je crois qu’il aimait assez faire du mal aux gens… ça ne le dérangeait pas. Quand il était petit, nous avions un chat. Le jour où il n’est pas rentré, Aris m’a répondu « Oublie-le ». Nous n’en avons plus jamais parlé… Et ce côté distant, peu bavard, colle aussi avec son côté très ordonné et patient. Il a toujours été méthodique, travailleur à l’école… Enfin, il a vite arrêté d’y aller, mais avant il s’en sortait bien. J’ai du mal à imaginer ce qu’il a pu devenir, mais quand certains réseaux ont commencé à être démantelés, il a eu l’air encore plus… absent que d’habitude. Comme s’il préparait quelque chose… Et il a disparu après 2 ou peut être 3 semaines. Je sais qu’il n’a jamais beaucoup inspiré la sympathie, mais… c’est mon fils. Ramenez-le moi…
i'm not mad, my reality is just different from yours...




Inspecteur O’Connor
Pearse Street Garda Station
Pearse Street
Dublin 2



Mrs Graham
34 Parnell Street
Dublin 1



Objet : Dossier de votre fils, Aris William Graham

Madame,

Suite à notre entretien, je me permets de vous faire parvenir ci-joint les différentes coupures de journaux étant susceptibles de mentionner votre fils. Afin de nous aider dans nos recherches pour le retrouver, pouvez-vous nous faire part de votre avis sur ceux-ci ? En effet, si vous êtes actuellement en capacité de contacter une des personnes liées à Aris ou à une de ses diverses activités, cela pourrait nous être utile.

Cependant, toutes traces de lui ont cessées depuis l’incident à Londres. Un pêcheur l’aurait aperçu sur les côtes anglaises, mais rien de suffisant pour aller plus loin. Si vous avez une idée du lieu où il aurait pu se rendre, faites m’en part.

Attention, certains extraits sont susceptibles d’heurter la sensibilité des plus jeunes.

En vous remerciant par avance pour votre coopération,

Cordialement



Inspecteur O’Connor.




- The Irish Times -
3 mai 1984
Nuit violente à Dublin


Dans la nuit du 1er au 2 mai, de nombreuses altercations entre membres de différents gangs ont été signalées. La police a procédé à plusieurs arrestations, mais quelques individus ont réussit à prendre la fuite. Au-delà des dégâts matériels - voitures incendiées, vitrines ravagées, poubelles renversées - des victimes sont à déplorées. Trois femmes et 6 hommes ont trouvé la mort lors de cette nuit meurtrière. Si l’identité des victimes n’est pas encore connue, la police a déjà pu identifier William John Graham, connu des services de police comme étant le chef d’un des gangs présents ce soir-là. L’homme laisse derrière lui une épouse et un fils de quelques mois. Les habitants déplorent une certaine inefficacité de la part des agents et une baisse du sentiment de sécurité dans les rues de la capitale. A noter qu’il s’agit déjà de la douzième fois que ce genre d’évènement survient à Dublin depuis le début de l’année.


- Irish Daily Mail -
27 juillet 1992
Un Catnappeur sur Parnell Street ?


Depuis quelques temps déjà, les habitants de Parnell Street se plaignent de nombreuses disparitions de chats. Régulièrement, des animaux sont retrouvés sans vie dans les poubelles des impasses. Cependant, malgré les nombreuses plaintes qui ont été déposées, les autorités ne semblent pas établir de lien entre les différents cas. En effet, les causes semblent chaque fois différentes. Si l’on peut penser qu’une personne mal intentionnée pourrait se cacher derrière cela, aucune preuve ne semble avoir émergé à ce jour. « Ça fait 10 ans que je vis avec ce chat. Je ne le fais plus sortir de peur qu’il ne revienne pas. C’est quand même fou, même les animaux ne sont plus en sécurité ici. » nous confie Moïra, 57 ans. Mais tout le monde ne semble pas désolé de la disparition de ces compagnons domestiques. « Dommage pour lui… Mais c’était un méchant. Il m’a griffé… » déclare Aris, 8 ans, après avoir apprit la mort de son chat, Cookie. Alors, est-ce une simple coïncidence ou un catnappeur sévirait-il dans les rues de Dublin ?


- Metro Éireann -
26 décembre 1997
Funeste Noël


C’est sur une macabre découverte qu’un couple dublinois a commencé la journée du 25 décembre. Alors qu’Alice et Jack faisaient leur footing matinal et profitaient de l’air frais de cette fin décembre, quelque chose a attiré leur regard sur les bords de Liffey River. Le corps d’un petit garçon, Harvey O’Donell, flottait dans les eaux de la rivière. L’autopsie a révélé que l’enfant aurait été roué de coups puis étranglé, avant d’être jeté dans la Liffey. La piste criminelle est donc privilégiée, même si la police n’a pas encore de suspect. Une enquête est ouverte et des interrogatoires ont d'ores et déjà commencées. La famille, les proches, ainsi que les camarades de classe de l’enfant sont appelés à fournir tout renseignement susceptible d’arrêter le coupable. Les funérailles auront lieu le samedi 30 décembre à 11H, à Saint Saviour Church.


- Irish Echo -
12 octobre 2002
Fight Club


Depuis la sortie du célèbre film « Fight Club » de David Fincher il y a maintenant presque un an, la police américaine a été amenée à démanteler plusieurs clubs du même type. Pour ceux qui n’auraient pas vu le film en question, un Fight Club est un club dans lequel des personnes, majoritairement des hommes, sont invités à venir se battre, sans enjeu. Si les règles pour y entrer sont très strictes, elles semblent être respectées à la lettre. En effet, au début du mois, les autorités dublinoises sont parvenues à infiltrer l’un de ces clubs afin d’en faire cesser les activités illicites. À l’heure d’aujourd’hui, les membres interpelés semblent peu enclins à témoigner. L’identité du leader est toujours inconnue, mais la police a bon espoir de faire parler les membres du club.


- The Irish Times -
4 avril 2006
La guerre des gangs


Une nouvelle nuit d’altercation a coloré le pavé dublinois de rouge. Une fois de plus, le gang des Northside Devils a été vu, affrontant d’autres groupes. Certains membres étaient, selon des témoins occulaires, équipés d’armes blanches ou d’armes à feu. Cinq victimes sont à déplorer aujourd’hui. Leur identité sont encore inconnues, mais toute personne possédant des renseignements pouvant aider la police est invitée à se manifester.


- Irish News -
16 avril 2006
La guerre continue


Depuis maintenant un mois, les dublinois témoignent plus fréquemment des violences qui ont lieu dans les rues de la capitale. Alors que les émeutes et les combats de rues se multiplient, les autorités appellent à la vigilance. Il est recommandé de ne pas sortir tard, ni seul.


- Irish Daily Mail -
21 avril 2006
Le diable du Northside


Lors des apparitions du gang des Northside Devils, de nombreux témoins semblent avoir aperçu un individu restant en retrait. L’homme, décrit comme très grand, à la carrure massive, aurait les cheveux noirs et mi-longs. Chacun s’accorde sur ce qu’il porterait : un ensemble composé d’une veste à capuche noire, un pantalon noir et des rangers noires. Autre élément reconnaissable : un masque de diable noir. Si certains estiment qu’il s’agit peut être d’un membre discret du gang, peut-être chargé de guetter, d’autres imaginent qu’il peut s’agir d’un leader supervisant les opérations. Tout personne ayant des informations susceptibles d’intéresser la police pour identifier l’individu sont appelées à se manifester.


- Lá -
23 avril 2006
Les pistes se multiplient


De plus en plus présent dans les rues de la capitales, le gang des Northside Devils semblent étendre son champ d’action. De nombreux braquages leur sont aujourd’hui attribués, mais des plaintes ont été déposées contre eux au sujet de viols, meutres, règlements de comptes ou plus fréquemment, troubles à l’ordre public, la nuit. Presque à chaque fois, les témoins parlent d’un individus portant un masque de diable noir. Son implication dans les activités du gang est encore inconnue, mais il semble être présent lors de chaque opération.


- The Irish Times -
15 juin 2006
Un réseau de trafic de drogue démantelé sur les rives de Liffey River


Alors que la lutte contre la criminalité se poursuit dans les rues de Dublin, la police vient de réaliser une avancée qui pourrait s’avérer majeure dans les enquêtes en cours. En effet, un réseau de trafic de drogue dans lequel seraient impliqués de nombreux gangs vient d’être infiltré et démantelé. De nombreux individus ont été interpelés, mais nous ignorons toujours si certains ont accepté de coopérer.


- Metro Éireann -
1er juillet 2006
L’enquête stagne


Depuis le mois dernier, la police dublinoise a interpellé divers membres de gangs liés à un trafic de drogue. Néanmoins, il semblerait que les suspects soient décidés à conserver toutes les informations secrètes. Aucun n’accepte de parler, peu importe les tentatives et les accords proposés par les inspecteurs. De plus, l’individu surnommé « Le Diable noir » semble toujours insaisissable, malgré les nombreux témoignages qui fleurissent encore suite à ses apparitions.


- An Phoblacht -
28 septembre 2006
Un piste ponctuée de cadavres


Alors que l’enquête autour des activités du gang Northside Devils se poursuit, l’individu surnommé « Le Diable noir » par toute la ville est toujours introuvable. Cependant, la police pense tenir une piste, notamment grâce aux nombreux témoignages suite à ses apparitions. En avril dernier, la presse parlait de lui en ignorant tout de ses fonctions au sein du gang. Les hypothèses de l’époque semblent aujourd’hui infondées puisqu’elle s’appuyaient sur son inactivité, ou son manque d’implication dans les opérations violentes. Désormais, on sait qu’il est lié à de nombreux meurtres, probablement des règlements de compte. Les cadavres laissés dans son sillage ne montrent pas une démarche de tueur en série, comme le montre le manque de mise en scène ou de similitude entre les cas. Toutefois, la majorité des victimes semble n’avoir aucun lien avec les activités de gangs.


- Irish News -
21 décembre 2006
L’enquête s’arrête


Alors que les fêtes de fin d’année approche, et que les habitants de Dublin déplorent le manque de progrès dans l’enquête liée aux agissements des gangs qui sèment la terreur dans le Northside, la police vient d’annoncer la clôture de l’enquête. Cela fait maintenant plusieurs semaines que le gang principal, les Northside Devils a été infiltré et démentelé. Mais aucun des membres ne semble correspondre à la description faite du fameux « Diable noir ». Depuis quelques temps, aucun témoignage avéré n’a été fait de ses apparitions, comme s’il avait disparu. Si les rumeurs vont bon train, il n’en reste pas moins que la police semble abandonner les pistes entamées.


- The Times -
6 novembre 2007
Drame dans une pension


Alors que des familles profitaient de l’été dans une pension familiale de Brocklebank, au Nord de l’Angleterre, l’un des pensionnaires aurait prit les vacanciers en otage. Si les motivations de l’homme sont encore inconnues pour le moment, la police semble avoir une piste sur son identité. Ils recueillent actuellement les témoignages pour éclaircir les évènements. Aucune victime n’est à déplorer, mais on compte quatre blessés graves, et de nombreux traumatismes.


- The guardian -
3 janvier 2008
Le « Diable noir » identifié


Suite à la prise d’otage dans une pension du nord de l’Angleterre, les autorités ont réussit à identifier le suspect principal. La police a perquisitionné le domicile de l’individu en question, dont il est absent depuis plus d’un an maintenant. C’est la mère de celui-ci qui a été confrontée aux policiers dublinois. La fouille de la chambre de l’homme, située sur Parnell Street, a d’ailleurs permit de découvrir où se cachait le tristement célèbre « Diable noir », connu pour ses agissements au sein d’un gang de la capitale irlandaise, et ses nombreux meurtres présumés. Cependant, un avis de recherche pour personne disparue avait été lancé quelques mois plus tôt par la mère de l’homme.
L’identité du jeune homme a enfin été révélée. Il s’agit de Aris William Graham, âgé de 25 ans. Selon les dires de ses proches, il s’agissait d’une personne calme et sans histoires, mais très secrète. Ce sont les armes, l’argent, la drogue et les masques de diable noir qui ont été retrouvé à son domicile qui ont permit à la police de l’identifier. Néanmoins, aucune trace de lui n’a été découverte depuis des mois.


- The Daily Telegraph -
14 décembre 2012
Le passé ressurgit


Dans la journée du 9 décembre, un centre de redressement pour jeunes délinquants a été le théâtre d’un drame. Il n'est pas rare que des mutineries ou des esclandres aient lieu dans ce genre de centre, mais il n’est pas ordinaire qu’un employé en soit à l’origine. L’un des agents de sécurité témoigne pour nous : « C’était un type un peu bizarre. Un certain John Williams. Mais la police pense que c’était une fausse identité… Ce jour-là, un des gamins avait fait une connerie. Mais vraiment quelque chose de grave. Alors c’est ce type-là qui a été chargé de le punir. Sauf que le môme a du se rebiffer et… l’autre s’est emporté. Quand on a entendu les hurlements, on s’est vite dirigé vers la salle de punition mais… le gamin était déjà dans un sale état… et le garde avait filé.. » L'adolescent a été retrouvé dans un état critique, de nombreuses plaies et marques sur le corps. Son pronostique vital est engagé.
La bureau chargé de l’enquête estime qu’il pourrait s’agir en réalité d’Aris William Graham, individu activement recherché pour ses agissement à Dublin. D’après la direction, il était garde dans le centre de redressement pour jeunes délinquants depuis un an et demi et semblait tout à fait stable. Depuis la déclaration de l’incident, d’autres établissements - deux collèges londoniens et un musée à l’heure actuelle - ont déclaré avoir compté parmi leur personnel un John Williams correspondant à la description faite par les employés du centre. Recherché depuis 2008, l’homme en question semble avoir réussit à dissimuler son identité et à ne pas faire de vagues pour rester caché.
A nouveau, les témoignages fleurissent dans toute l’Angleterre, de nombreuses personnes semblent être convaincues de l’avoir aperçu, prenant la fuite. Le plus ressemblant et plausible étant pour le moment celui d’un pêcheur sur les côtes, nous ne disposons que de peu d’informations sur sa position actuelle. Comme toujours, tout personne ayant des informations susceptibles d’intéresser la police pour identifier et localiser l’individu est appelée à se manifester.


-  -  -

- Monsieur Graham. Voilà la lettre que mes hommes ont interceptée. Que pensez-vous de son contenu ? Intéressant, non ?

L’homme observa un instant le recruteur. Son regard sombre, en partie dissimulé par les mèches noires qui tombaient sur son visage, détaillait chacune de ses expressions, de ses gestes. Un mince sourire se dessina sur ses lèvres.

- Vous pouvez tout brûler. Tout est vrai. Et je sais que ce qu’on dit sur cet hôpital l’est aussi. Son ton était ferme, déterminé. Vous savez de quoi je suis capable, et je sais ce que vous recherchez.

- Bien. Alors je crois que nous avons un accord, Monsieur Graham.

Les deux hommes se levèrent et se serrèrent la main, comme s’ils passaient un pacte silencieux dans ce bureau aussi sombre qu’eux.


Sarada
prénom : Cam’ âge : / type de personnage : inventé d'où connais-tu le forum ? Un certain prêtre m’a converti… comment le trouves-tu ?  as-tu lu le règlement ? Ça fait un moment maintenant, je l’avoue…  autre chose à dire ? Je suis faible…


Code:
<t>adam driver</t> <ps>aris w graham</ps>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Mer 22 Aoû - 21:53

Re-bienvenue parmi nous, la forme de la fiche est très originale, c'est bien trouvé, tout comme le personnage. Un autre sadique à Ostrov tiens!
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 2709
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/anaphore
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 28 ans (née le 29 septembre 1990)
avatar

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Mer 22 Aoû - 22:34


Félicitations !

Pour commencer, re-bienvenue parmi nous J'aime beaucoup l'idée de la mise en page, les articles de presse et le caractère énoncé par la maman in love Il va falloir se tenir à carreaux avec lui dis moi J'ai hâte de voir ça en jeu

Te voilà maintenant validé En premier lieu, nous te demanderons d'aller vérifier que ton avatar est bien recensé. Désormais, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir ! Ensuite, rendez-vous dans ce sujet, que vous soyez psychiatres ou patient, pour vous recenser ! Bon jeu sur Ostrov Island !

_________________
i'll morph to


someone else
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 799
MIROIR : Daniel Sharman
IDENTITÉ : Sunkissed
CRÉDITS : Sunkissed
A DÉBARQUÉ LE : 09/04/2018

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Mer 22 Aoû - 22:40

Mon dieu mais le perso colle si bien à la tête d'Adam
Bienvenue, collègue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THE VICIOUS ONE
PILULES AVALÉES : 123
MIROIR : Adam Driver
IDENTITÉ : sarada
A DÉBARQUÉ LE : 22/08/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 34 ans
avatar

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Mer 22 Aoû - 23:35

Merci à tous les trois

Hâte de le jouer, ça va me changer hahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 713
MIROIR : Jennifer Lawrence
IDENTITÉ : Sammix
CRÉDITS : Angie & Tumblr
A DÉBARQUÉ LE : 23/11/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 26 ans
avatar

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Jeu 23 Aoû - 15:16

Re-Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 169
MIROIR : Danielle Campbell.
IDENTITÉ : constellation.
CRÉDITS : constellation. (avatar) & endlesslove (signature)
A DÉBARQUÉ LE : 26/06/2018

SITUATION : fascination présente – trop – l'empêchant de faire attention aux autres.
EST ÂGÉ DE : vingt-trois ans.
avatar

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Jeu 23 Aoû - 21:49


Re-bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THE VICIOUS ONE
PILULES AVALÉES : 123
MIROIR : Adam Driver
IDENTITÉ : sarada
A DÉBARQUÉ LE : 22/08/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 34 ans
avatar

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Jeu 23 Aoû - 21:50

Merci mesdemoiselles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODERATEUR
PILULES AVALÉES : 184
MIROIR : Robert Downey Jr.
IDENTITÉ : d3nver
CRÉDITS : pipou
A DÉBARQUÉ LE : 27/05/2018

SITUATION : Divorcé
EST ÂGÉ DE : 56 ans
avatar

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Ven 24 Aoû - 1:00

Du fait je peux te souhaiter une belle rebienvenue.

Vraiment t'envoie du lourd là :sisii: j'suis fan

_________________
Leave a light on

If you look into the distance, there's a house upon the hill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THE VICIOUS ONE
PILULES AVALÉES : 123
MIROIR : Adam Driver
IDENTITÉ : sarada
A DÉBARQUÉ LE : 22/08/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 34 ans
avatar

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Ven 24 Aoû - 1:34

Merci Pietro
Avec lui, je suis presque sûre que Pietro ne dira jamais le moindre mot en tout cas xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 467
MIROIR : Thomas Brodie-Sangster
IDENTITÉ : NEØN BLUE
CRÉDITS : DΛNDELION, 2981 12289 0, NEØN BLUE
A DÉBARQUÉ LE : 12/06/2018
I&#39;m sorry for being me.
SITUATION : Compliquée.
EST ÂGÉ DE : 24 ans.
avatar

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Ven 24 Aoû - 1:55

Quand arrêteras-tu de nous faire des personnages aussi parfait Enorme re-re-re-bienvenue mon très cher, amuse toi bien avec ce nouveau joujou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://neonbluecollector.tumblr.com/
PILULES AVALÉES : 774
MIROIR : Dylan O'Brien
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : Caligula
A DÉBARQUÉ LE : 27/10/2015

SITUATION : Célibataire personne n'a voulut de moi, mais carrément en manque d'amour & de sexe d'où le fait que saute sur tout ce qui est joli et qui bouge
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Ven 24 Aoû - 8:17

Hâte de voir ce nouveau perso revienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 186
MIROIR : Emilia Clarke
IDENTITÉ : lamaouautruche
CRÉDITS : jeune padawan
A DÉBARQUÉ LE : 20/04/2018
(c) jeune padawan
SITUATION : En couple
avatar

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Ven 24 Aoû - 10:12

Rebienvenuuuuuue cher compatriote

Omg j'adore la manière que tu as choisi pour raconter ton histoire, et toutes ces références à Dublin, mon petit coeur est retransporté là-bas
Il faudra qu'on discute d'un lien quand je serai revenue de mon "congé mémoire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THE VICIOUS ONE
PILULES AVALÉES : 123
MIROIR : Adam Driver
IDENTITÉ : sarada
A DÉBARQUÉ LE : 22/08/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 34 ans
avatar

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   Sam 25 Aoû - 0:27

Johan : J'apprécie le compliment merci Mais je n'irai pas jusque là xD Mais merci en tout cas

Roméo : Merci beaucoup Héhé je vais bien m'amuser avec...

Niamh : Merciiiiiii Haha j'ai fais de mon mieux en restant objective car j'adore cette ville !
Avec plaisir écoute ! Bon courage pour finir ton mémoire !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aris - Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [HOT] Le problème avec le temps c’est qu’il finit toujours par s’écouler. ▬ Jéricho Stride. **
» D.de Saxe,Finie."Il n'est plus pour moi de bonheur, de repos, que par la possession de cette femme que je hais et que j'aime avec une égale fureur."
» Negi... Amoureux de qui?
» FINISH | Le problème avec le temps c’est qu’il finit toujours par s’écouler.
» » Venez jouez avec moi, je ne vous ferais rien, promis... ♥ « || Demande de RP's

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-