AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
PILULES AVALÉES : 19
MIROIR : Louna Espinosa
IDENTITÉ : Lilith
A DÉBARQUÉ LE : 09/08/2018

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar

MessageSujet: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Jeu 9 Aoû - 11:18


Lilith Auburn
[Elle] devait avoir dans le dos de grandes ailes invisibles qui l'empêchaient de marcher comme tout le monde...

identité : Lilith Auburn surnom : Il faut compter pour quelqu'un, pour qu'il vous donne un surnom, non? date et lieu de naissance : Londres, le 28 décembre 1999 âge : 18 ans nationalité et origines : anglaise et hispanique situation maritale : célibataire orientation sexuelle : lgbttqqiaap... tout se résume-t-il en un mot? S'il faut choisir, disons pansexuelle occupation : patiente ancienneté à ostrov island : petite nouvelle maladie : Trouble de la personnalité borderline, anorexie avatar : Louna Espinosa groupe choisi : anemone hortensis principaux traits de caractère : Maintenant qu'il y a un toit sur ma tête, et à manger dans mon assiette, maintenant que la survie n'occupe plus toutes mes pensées, j'ai peur. Peur que quelqu'un décide que je compte enfin pour lui. Peur qu'on s'attache, et qu'on apprenne à me connaître. Parce qu'alors, on verrait le vide, derrière la souffrance. Les cicatrices sous les manches. Alors je lutte de toutes mes forces pour que personne ne s'approche... Je n'aime pas qu'on me regarde, je baisse la tête, longe les murs.
Et dans la solitude nocturne, je pleure, allongée sur le sol. Parce que je sais bien que ce n'est qu'une façade. Parce que je ressens la souffrance de ceux que je croise dans ces couloirs sans noms. Parce que le sol est trop dur, et le matelas trop mou, les repas trop présents et l'alcool trop absent...
i'm not mad, my reality is just different from yours...


Notre civilisation devenait malade de courir, de se mentir, de gaspiller, de feindre et de singer, elle souffrait d'un burn-out généralisé. Un jour, forcément, tout éclaterait.




Capuchon sur la tête pour y garder la chaleur, et cacher la crasse dans mes cheveux, mains grises et tremblantes, voix éraillée, yeux éteints. Assise sur un carton, entre deux enseignes de grands magasins dans lesquels je ne mettrai probablement jamais les pieds.
La boîte de thon vide avait peu sonné, aujourd’hui. Lorsque l’air gelait les doigts, les gens ne s’arrêtaient plus pour fouiller dans leurs poches et en sortir quelques pièces. Ils passaient, l’air pressé, et le petit nuage que faisait apparaitre chacune de mes expirations ne suffisait pas à leur signaler ma présence.
Ma souffrance.

Bientôt, il ferait nuit. Il fallait que je trouve un abri. Mais les quelques centimes que je venais de rassembler dans le creux de ma paume ne suffiraient pas à m’offrir une place dans un accueil qui ne posait pas de questions aux anonymes de la ville.
Il y avait bien quelques refuges pour femmes ou pour mineurs, qui ne me demanderaient pas de contribution financière. Mais je n’avais pas envie de rentrer dans le système, et les assistantes sociales étaient inévitables, dans ce genre d’endroits.
Je n’étais pas prête à redevenir quelqu’un.

Je me levai, une grimace déforma mon visage un instant alors que le sang reprenait possession de mes jambes. Je pliai le carton en quatre, le glissai à l’abri derrière une poubelle, espérant le retrouver demain matin. Si je me dépêchai, je pouvais encore arriver à l’heure de la deuxième distribution de la soupe populaire. Je pourrai y traîner jusqu’à la fermeture. Puis, un ou deux tours en métro, trois si j’avais de la chance avec les contrôles, et ensuite, je verrais bien.

Dans la queue, il fallait se faire discrète. Il y avait peu de femmes, et encore moins de mineure. Mieux valait que mes compagnons d’infortune ignorent que mes gènes n’avaient que 17 ans. Heureusement, mon regard usé de plusieurs vies les dissuadait généralement de s’approcher de trop près.

Je ne touchai pas vraiment au repas. Mon ventre avait perdu depuis longtemps l’habitude de manger à sa faim, et cette sensation de faim, justement, me permettait de rester éveillée. Et puis, il y avait toujours un type pour m’échanger mon assiette contre un verre d’une liqueur à l’origine douteuse, mais à l’alcool libérateur.

Titubante, je me rendis ensuite à la salle de bain. Cachée dans les toilettes, pour rester au chaud un peu plus longtemps. Mais dans la cabine exiguë, j’échouai à maintenir mes pensées à l’écart.

Je n’étais qu’une erreur de parcours, une partie de jambes en l’air que ma mère avait échangée contre une dose de plus.
J’étais née dans le manque. Et il ne m’avait jamais quittée.
Numéro anonyme dans le système, aucune famille d’accueil n’avait voulu d’un bébé au cerveau potentiellement ravagé. Aucun parent adoptif n’avait voulu de la petite fille angoissée et solitaire. Et même les éducateurs avaient fini par ne plus voir l’adolescente tourmentée, à fleur de peau.
Il y en avait bien eu un, pour qui j’avais cru être importante. Jusqu’à réaliser que ce n’était pas moi qui l’intéressait, mais seulement mon anatomie.

Alors j’étais partie.

Trouver de quoi manger, errer dans les rues, et ne plus prêter attention à la vie. Je n’avais plus rien à lui demander. Plus rien à en attendre. Les souvenirs n’étaient supportables que s’ils étaient noyés sous les préoccupations physiques, les tempêtes angoissantes réduites à de l’écume au bord de mes pensées. Au moins, je n’avais pas de comptes à rendre au froid qui gelait les doigts.

Et puis, ce n’était pas si terrible.
Il y avait la soupe populaire qui me permettait de manger chaud une fois par jour. L'armoire ouverte où les gens déposaient des couvertures pour ne pas avoir mauvaise conscience en nous regardant de haut quand ils pressaient le pas sur le trottoir.
Le temps qui n'avait plus de substance, seulement une vague alternance entre semi-réveil et semi-veille, entre froid et glacial.
La caissière du kiosque de la gare, qui m'offrait parfois une barre chocolatée.
Les clopes, mendiées aux gens, tellement plus faciles à obtenir qu'une pièce. Pour avoir moins froid, moins faim.
Les ongles rongés, les mains tremblantes.
Les assistantes sociales à éviter à la soupe populaire, et les policiers la nuit.
Le regard désolé d'une jeune femme, méprisant d'un homme en costume.
Le coucou d'une toute petite fille dans une poussette.
Une pièce déposée du bout des doigts.
Les questions, parfois. J'étais si jeune, que faisais-je là…


Quelqu’un frappa à la porte, me sortant du vide dans lequel mon esprit m’avait envoyée. Je sortis en marmonnant des excuses.

Les jours continuèrent à passer, se ressemblant tous.
Semi-veille, demi-sommeil.
Faim, alcool, douleur.
Boîte de conserve ou gobelet en carton fixé par des yeux qui ne regardent plus rien.

Jusqu’à ce matin-là.
Réveil au chaud.
Odeur. Mélange d'aseptisé, d'espoir, de tristesse, de lutte contre la mort, de gants « non poudrés – sans latex ».
Hôpital.
Mais je ne veux pas vivre. Foutez-moi la paix. Je veux me relever, pour partir, mais j'ai mal.
J'ai mal.
Partout.
Un orchestre désaccordé joue derrière mes tempes, le Sahara s'est installé dans ma bouche, un éléphant s'est couché sur ma poitrine, un ours m'a lacéré le ventre, et mes membres ne sont que des choses en coton, qui ne me répondent pas vraiment.

Et puis, à l’hôpital, où j’ai été emmenée par un passant plus soucieux que les autres de me voir recroquevillée dans le froid, les jours finissent aussi par se ressembler.
Plateau repas qui repart plein.
Médicaments.
Ongles qui arrachent la peau des poignets.
Silence, entrecoupés de hurlement pour ces infirmières, ces médecins, ces psychiatres qui ne comprennent rien.
Patiente perdue, qui ne raccrochera probablement jamais à la vie.
Autant l’envoyer ailleurs…

Lilith
prénom : Romane âge : 22 ans type de personnage : inventé, pv, scénario.  d'où connais-tu le forum ? comment le trouves-tu ? Je suis tombée dessus par un heureux hasard du web... Il a l'air cool. J'en apprécie beaucoup le contexte, et la simplicité d'accès. Etant une vieille du rp, j'ai de la peine à me faire à ces nouveaux forums bien compliqués...   as-tu lu le règlement ? Bien sûr  autre chose à dire ? Toutes les citations sont de Zebraska, de Isabelle Bary. Et je me réjouis de rp par ici!


Code:
<t>louna espinosa</t> <ps>lilith auburn</ps>




Dernière édition par Lilith Auburn le Ven 10 Aoû - 13:34, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 2709
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/anaphore
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 28 ans (née le 29 septembre 1990)
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Jeu 9 Aoû - 11:37

Bienvenue Si tu as des questions n'hésites pas

_________________
i'll morph to


someone else
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 410
MIROIR : Dane DeHaan
IDENTITÉ : MissW
CRÉDITS : L'Affreux Jojo
A DÉBARQUÉ LE : 11/06/2018

SITUATION : Á sa sauce et son humeur du moment
EST ÂGÉ DE : 25 de conneries.
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Jeu 9 Aoû - 12:00

Coucou et Bienvenue à toi!

J'ai hâte de voir ton histoire :) En tous les cas, si tu as besoin d'aide nous sommes tous là pour t'éclairer en mp ou cb :)
Je serais en tous les cas ravi de te guider en RP tu verras on s'y fait assez rapidement au systeme de forum :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://thewritinglover.wixsite.com/monsite/blog/
PILULES AVALÉES : 799
MIROIR : Daniel Sharman
IDENTITÉ : Sunkissed
CRÉDITS : Sunkissed
A DÉBARQUÉ LE : 09/04/2018

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Jeu 9 Aoû - 12:11

Bienvenue !
Ces citations
Bonne rédaction en tout cas, j'ai hâte d'en lire plus sur Lilith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 696
MIROIR : Amber Heard
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2015

SITUATION : maybe he can save me from sadness
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Jeu 9 Aoû - 12:33

Bienvenue parmi nous

_________________
le poison était dans la plaie voyez-vous, et la plaie ne se refermait pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 19
MIROIR : Louna Espinosa
IDENTITÉ : Lilith
A DÉBARQUÉ LE : 09/08/2018

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Jeu 9 Aoû - 13:45

Oh, merci pour tous vos messages d'accueil!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 410
MIROIR : Dane DeHaan
IDENTITÉ : MissW
CRÉDITS : L'Affreux Jojo
A DÉBARQUÉ LE : 11/06/2018

SITUATION : Á sa sauce et son humeur du moment
EST ÂGÉ DE : 25 de conneries.
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Jeu 9 Aoû - 13:54

Owo... quelle histoire bouleversante... jolie plume.
J'ai envie de connaitre ton personnage, réserve moi un p'tit RP si tu es intéressée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://thewritinglover.wixsite.com/monsite/blog/
PILULES AVALÉES : 169
MIROIR : Danielle Campbell.
IDENTITÉ : constellation.
CRÉDITS : constellation. (avatar) & endlesslove (signature)
A DÉBARQUÉ LE : 26/06/2018

SITUATION : fascination présente – trop – l'empêchant de faire attention aux autres.
EST ÂGÉ DE : vingt-trois ans.
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Jeu 9 Aoû - 14:38

Bienvenue parmi nous!
Ton personnage est fort intéressant, hâte de te croiser inrp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOREVER VIRGIN
PILULES AVALÉES : 169
MIROIR : Gaspard Ulliel
IDENTITÉ : Sarada
CRÉDITS : Lilday
A DÉBARQUÉ LE : 24/06/2018

SITUATION : Marié à son métier
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Jeu 9 Aoû - 14:48

Bienvenue ma fille
C'est un personnage intéressant que tu as là ! Et avec une histoire originale en plus ! Triste et difficile of course, mais ça change un peu ^^ Hâte d'en savoir plus sur son/ses autre/s personnalité/s et son caractère
Bon courage pour finir, et bon RP parmi nous :)


Dernière édition par Théodore A Duclos le Jeu 9 Aoû - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 799
MIROIR : Daniel Sharman
IDENTITÉ : Sunkissed
CRÉDITS : Sunkissed
A DÉBARQUÉ LE : 09/04/2018

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Jeu 9 Aoû - 14:59

@Roman D. Hansen a écrit:
Owo... quelle histoire bouleversante... jolie plume.

+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 255
MIROIR : KStew
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 02/07/2018

SITUATION : A vendu son âme au diable depuis bien trop longtemps.
EST ÂGÉ DE : 28 longues années à côtoyer l'enfer.
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Jeu 9 Aoû - 17:38

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 713
MIROIR : Jennifer Lawrence
IDENTITÉ : Sammix
CRÉDITS : Angie & Tumblr
A DÉBARQUÉ LE : 23/11/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 26 ans
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Jeu 9 Aoû - 17:49

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Ven 10 Aoû - 11:03

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 19
MIROIR : Louna Espinosa
IDENTITÉ : Lilith
A DÉBARQUÉ LE : 09/08/2018

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Ven 10 Aoû - 11:06

Merci tout le monde!
Je me réjouis de vous retrouver inrp!

Et avec plaisir, Roman; je m'en vais lire ta présentation aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 78
MIROIR : Neels Visser
IDENTITÉ : Luny
A DÉBARQUÉ LE : 11/02/2018
- &#39;cause we&#39;re broken, try to swim in a sea of demons
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 20 ans
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Ven 10 Aoû - 11:15

Bienvenue ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODERATEUR
PILULES AVALÉES : 184
MIROIR : Robert Downey Jr.
IDENTITÉ : d3nver
CRÉDITS : pipou
A DÉBARQUÉ LE : 27/05/2018

SITUATION : Divorcé
EST ÂGÉ DE : 56 ans
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Ven 10 Aoû - 15:42

Bienvenue

_________________
Leave a light on

If you look into the distance, there's a house upon the hill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 2709
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/anaphore
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 28 ans (née le 29 septembre 1990)
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Ven 10 Aoû - 18:44


Félicitations !

J'aime beaucoup ton histoire et ta plume Bon jeu parmi nous

Te voilà maintenant validé En premier lieu, nous te demanderons d'aller vérifier que ton avatar est bien recensé. Désormais, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir ! Ensuite, rendez-vous dans ce sujet, que vous soyez psychiatres ou patient, pour vous recenser ! Bon jeu sur Ostrov Island !

_________________
i'll morph to


someone else
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 154
MIROIR : Kristina Bazan
IDENTITÉ : Popicorne
CRÉDITS : acid rain
A DÉBARQUÉ LE : 09/04/2018

SITUATION : Célibataire bien que son coeur est attirée par un jeune homme qui est également la raison du pourquoi elle est ici.
EST ÂGÉ DE : 23 ans et bien jeune pour exercer ce métier dans un tel établissement mais cela ne lui fait absolument pas peur.
avatar

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   Mar 14 Aoû - 14:05

Bienvenue parmi nous avec un peu de retard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il n'y a que les fous et les morts qui sont parfaits - Lilith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Thea # faute d'être devenus fous, ils seraient morts
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Soyons fous ;D
» Ils sont fous ces Suisses !!!!
» Les records du monde les plus fous...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-