AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LE DANGER EST PARTOUT
PILULES AVALÉES : 340
MIROIR : le maître du jeu.
CRÉDITS : eden memories
A DÉBARQUÉ LE : 08/01/2015

SITUATION : dangereux
avatar

MessageSujet: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Mer 25 Juil - 21:54


GROUPE 1 - THEODORE, KRIEMHILDE ET MARGOT
Sous la surveillance et avec l’aide du Père Duclos vous êtes chargé de repeindre une partie des murs de la chapelle. Du matériel a été mis à votre disposition, différents pots de peintures et des pinceaux.

Vous pouvez choisir l’ordre de passage. Ne faites qu'un maximum de 300 mots, afin d'avancer assez vite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ostrovisland.1fr1.net
FOREVER VIRGIN
PILULES AVALÉES : 169
MIROIR : Gaspard Ulliel
IDENTITÉ : Sarada
CRÉDITS : Lilday
A DÉBARQUÉ LE : 24/06/2018

SITUATION : Marié à son métier
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Mer 25 Juil - 23:49



Take me to Church
Kriemhilde - Margot - Théodore


Il était 9h du matin. Le Père Théo était déjà dans sa chapelle, fidèle à lui même. Habituellement, il n’était jamais en retard, mais ce jour là, presque aucun prétexte n’aurait été suffisant pour ne pas être à l’heure. Il était même venu plus tôt pour aider à couvrir les bancs et l'autel de bâches blanches. C’était l’évènement qu’il avait attendu pendant plusieurs semaines, jusqu’à ce que la direction de l’hôpital accepte enfin son idée. Cela faisait déjà un moment qu’il trouvait les murs de cette bâtisse bien tristes, et il n’avait qu’une idée en tête : leur redonner quelques couleurs. Bien sûr, cela n’atteindrait jamais les dessins et peintures sublimes des cathédrales italiennes, ni même le plus que célèbres plafond de la chapelle Sixtine, mais tout de même, ce serait mieux. Et puis, avec un peu de chance, les patients apprécieraient de pouvoir participer à une activité un peu originale et manuelle… Et ce serait surement l’occasion de dialoguer avec des personnes qui lui étaient encore inconnues…

Enthousiaste. C’était le mot adéquat pour qualifier l’état d’esprit dans lequel se trouvait le prêtre. Laissant son regard se promener sur les murs ternes qui l’entouraient, il se plaisait à imaginer l’endroit après quelques coups de pinceaux. Il ne doutait pas que l’imagination des patients ou des membres du personnels qui avaient accepté de participer rendrait l’endroit plus accueillant ! C’était probablement la dernière fois qu’il voyait la pièce de cette façon, et ce n’était pas pour lui déplaire.

Alors, ces pensées agréables à l’esprit, Théodore attendait que les autres n’arrivent. Vêtu de son pantalon et de sa chemise noirs les plus usés, il s’imaginait déjà sortir de là couvert de peinture. Après tout, c’était un maigre sacrifice pour voir la chapelle retrouver une nouvelle jeunesse ! En revanche, la croix en argent autour de son cou ainsi que son col romain immaculé lui ferait plus de peine s’ils étaient abimés.

Enfin, voyant des silhouettes apparaitre dans l’encadrement des portes, le brun se leva, arborant un sourire chaleureux pour les accueillir.


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 202
MIROIR : Emmy Rossum
IDENTITÉ : A-H
CRÉDITS : morphine
A DÉBARQUÉ LE : 02/10/2017
I have dreamt of a place for you and I; no one knows who we are there. All I want is to give my life only to you. I've dreamt so long. I cannot dream anymore. Let's run away, I'll take you there...
SITUATION : tourmentée sentimentalement
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Dim 29 Juil - 15:25

« I dream of a stairway to the skies. My angel is coming down from heaven to take me; I reach out but then you fade away. Whenever you call for me, know that I'm only one step behind... » (Within Temptation → Stairway To The Skies)Take me to church. Event - Groupe 1
Théodore ● Kriemhilde ● Margot


Le rapport qu'avait Margot à la religion était indéfectible. La foi, c'était toute sa vie. Elle et son frère Pierce avaient été bercés dès le plus jeune âge par le rythme solennel des prières, des chants et des textes sacrés. La religion avait toujours été là pour l'accompagner dans les moments difficiles, la guider dans ses choix. Elle l'avait conduit à devenir infirmière, afin de pouvoir aider son prochain. La religion, elle était bien sûr intimement liée à la figure paternelle ; son père tyrannique, fanatique, qui en avait une vision très personnelle. Petite fille, ce dernier lui ordonnait en effet de réciter ses prières alors qu'il la battait à coups de fouet. Il était mort depuis longtemps sous la lame de Pierce, et pourtant dès lors que Margot se mettait à prier, peu importait le moment, peu importait l'endroit, il surgissait avec vigueur dans les souvenirs tourmentés de la jeune femme, plus vivant que jamais. Cependant, elle continuait ses récitations sans se désarmer, car prier était maintenant devenu vital. La foi était actuellement la seule chose à laquelle Margot se raccrochait pour guérir de son trouble.

La chapelle de l'hôpital d'Ostrov Island était donc probablement l'endroit que Margot appréciait le plus, après la promiscuité de sa chambre. C'était effectivement les deux seules pièces dans lesquelles la jeune internée se sentait le plus en sécurité. Alors lorsqu'elle apprit via une affiche que des volontaires étaient les bienvenus pour restaurer la chapelle, elle n'hésita pas à y inscrire son nom. Margot faisait partie du petit groupe de visiteurs fidèles et réguliers de la chapelle, mais elle était tellement discrète et solitaire qu'elle s'y rendait aux moments où il n'y avait pratiquement personne, pour être tranquille. Il lui est déjà arrivé de croiser le prêtre, le Père Duclos, mais à de rares occasions. Margot ne lui a d'ailleurs jamais adressé la parole, sauf une fois pour lui dire timidement bonjour. Cette rénovation serait peut-être l'opportunité de se présenter.

Les cheveux attachés en queue de cheval faite à la va-vite et vêtue d'une salopette en jean avec d'un simple t-shirt, prête à manier rouleaux et pinceaux, Margot arriva de bon matin presqu'en même temps qu'une autre patiente qu'elle ne connaissait pas, mais qu'elle avait déjà aperçue dans la section réservée aux femmes. Margot lui sourit poliment.

« Bonjour », dit-elle. Elle lui tint la porte et l'invita à s'engager la première. « Après toi, je t'en prie », ajoutait-elle gentiment.

Margot emboita le pas derrière elle. Elle entrevit un peu plus loin le Père Duclos qui était déjà en train de protéger les bancs de prière avec des toiles blanche. Elle s'arrêta à l'entrée de la chapelle près du bénitier et y trempa le bout de ses doigts avant de se signer d'un mouvement bref. Le Père Duclos remarqua ensuite la présence des deux patientes et se leva, visiblement ravi de les voir. Margot lui renvoya son sourire jovial et salua le prêtre.

« Bonjour, mon Père ». Elle lança un regard complice à ses deux partenaires du jour. « Alors, en forme pour les travaux ? », demanda-t-elle sur un ton enjoué.



Dernière édition par Margot Dobson le Sam 24 Nov - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 713
MIROIR : Jennifer Lawrence
IDENTITÉ : Sammix
CRÉDITS : Angie & Tumblr
A DÉBARQUÉ LE : 23/11/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 26 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Ven 3 Aoû - 17:11


GROUPE 1 - THEODORE, KRIEMHILDE ET MARGOT

Tiens, de la peinture, quelle idée t'avais piquée aujourd'hui ? Tu avais répondu par la positive à la demande du père Duclos, et tu te souvenais avoir dit que tu viendrais, ce qui était presque un exploit vu ta mémoire générale, mais ça te faisait sourire. Tu te souvenais de cela, alors que ça n'avait pas d'importance, comme si ton cerveau se fichait ouvertement de ta figure. Il se foutait de toi, comme pour te dire que ta propre existence, elle-même était d'une futilité grandissante. Mais tu étais là, et visiblement la brune avec toi aussi. Tu la connaissais, un peu mais tu étais bien incapable de donner un prénom, encore moins un nom, mais d'après tes souvenirs, tu l'appréciais, de façon normale, sans qu'elle ne soit une réelle amie, sans qu'elle ne soit une ennemie non plus. C'était comme pour tout le monde ou presque à vrai dire. Et la brune te souriait alors que vous arriviez en même temps. Un mince sourire parcouru ton visage alors que tu entrais dans la pièce et que tu tombais des nues tellement il y avait de travail à abattre. Mais peu importe, cela te changerait de ce que tu avais l'habitude de faire, autrement dit pas grand chose. La brune prenait l'initiative, et demanda au père s'il était en forme pour les travaux. Étrangement, ton regard se porte sur son entrejambe avant de relever la tête. Tu ne souvenais pas que tu avais ce genre de réflexe avant mais peut être qu'à force de rester avec les autres filles, sexuellement dérangées, elles finissaient par te déteindre, légèrement, dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOREVER VIRGIN
PILULES AVALÉES : 169
MIROIR : Gaspard Ulliel
IDENTITÉ : Sarada
CRÉDITS : Lilday
A DÉBARQUÉ LE : 24/06/2018

SITUATION : Marié à son métier
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Jeu 9 Aoû - 17:25



Take me to Church
Kriemhilde - Margot - Théodore


Rapidement, les silhouettes se découpèrent dans la lumière qui émanait du dehors. C’était deux femmes. Une blonde et une brune. Les deux étaient souriantes et le père Théo maintint son expression enjouée. Les voir arriver, toutes deux, de bonne humeur, et visiblement pleines d’énergie pour repeindre la chapelle confirmait ce qu’il pensait. C’était parti pour être une bonne journée. La brune, d’un côté, le salua chaleureusement, avant d’engager la conversation. De l’autre, la blonde le regarda, de bas en haut. Par réflexe, il regarde son pantalon noir. Il lui semblait pourtant n’avoir aucune tâche… il n’avait pas encore commencé la peinture alors son regard le surprit un peu. Mais le brun ne se focalisa pas dessus, et après l’avoir interrogé du regard, il reporta son attention sur la jeune femme de l’autre côté.

« Ho je vous en prie ma fille, ne soyez pas si formelle, Père Théo sera très bien… Ou même Théo pour aujourd’hui après tout… Mais Mon Père, pour ce genre d’occasion… cela sonne un peu trop… austère. » répond-il chaleureusement, son indéfectible sourire toujours collé aux lèvres. Il avait l’habitude qu’on l’appelle « Mon Père » mais ce titre ne lui convenait pas. Chaque fois, il avait l’impression de gagner 20 ans en une parole. Cela lui avait toujours semblé étrange, surtout lorsqu’une personne du même âge ou plus âgée le nommait ainsi. De plus, ce n’était pas une journée comme les autres. Il n’était pas là pour leur parler de la foi, mais pour encourager leur créativité. Il voulait retirer sa casquette de prêtre pour devenir quelqu’un d’autre le temps de cette journée tant attendue. « Très en forme oui, et vous ? Comment puis-je vous appeler ? » ajouta-t-il en les regardant successivement.

Et puis, au-delà de ces questions purement formelles qu’ils se posaient, d’autres interrogations s’imposèrent à l’esprit du prêtre. Des questions d’avantage d’ordre technique pour le travail qui les attendait. Retroussant les manches de sa chemise blanche au dessus de ses coudes, il se tourna vers le fond de la bâtisse. « Ah oui… est-ce que l’une de vous a le vertige ? » finit-il en fixant le plafond.


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 202
MIROIR : Emmy Rossum
IDENTITÉ : A-H
CRÉDITS : morphine
A DÉBARQUÉ LE : 02/10/2017
I have dreamt of a place for you and I; no one knows who we are there. All I want is to give my life only to you. I've dreamt so long. I cannot dream anymore. Let's run away, I'll take you there...
SITUATION : tourmentée sentimentalement
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Sam 11 Aoû - 2:03

« I dream of a stairway to the skies. My angel is coming down from heaven to take me; I reach out but then you fade away. Whenever you call for me, know that I'm only one step behind... » (Within Temptation → Stairway To The Skies)Take me to church. Event - Groupe 1
Théodore ● Kriemhilde ● Margot


Margot avait salué le Père Duclos de façon solennelle, en l'appelant Mon Père comme il était coutume de s'adresser à un prêtre, tandis que la jeune blonde qui se trouvait à côté d'elle n'avait pas encore dit mot. Cette dernière ne s'était même pas donné la peine de la remercier tout à l'heure pour lui avoir tenu la porte. En somme, ce n'était pas grave. Margot n'y accordait pas d'importance particulière, mais quand même ; c'était la moindre des choses, et cela aurait au moins eu le mérite de briser la glace et d'amorcer un contact. Mais Margot se souvint alors qu'elle n'était pas dans la vraie vie. Elle ne pouvait pas aborder les personnes comme elle l'aurait fait avant quand elle était à l'extérieur. Elle était à Ostrov Island, un hôpital psychiatrique où toutes les pathologies se rencontraient et se confondaient ; les gens n'étaient pas normaux ici. Hormis le personnel, tout le monde était atteint de quelque chose, elle-même y compris d'ailleurs. Margot ignorait encore de quoi souffrait la jeune blonde qui serait sa co-équipière aujourd'hui. Toujours est-il que celle-ci semblait fixer un point vraisemblablement situé non loin de dessous la ceinture du Père Duclos. Etrange et limite gênant. L'intéressé le remarqua et fut interloqué par ce regard quelque peu insistant. Cela dit, il ne s'en préoccupa pas plus que cela et répondit à Margot :

« Ho je vous en prie ma fille, ne soyez pas si formelle, Père Théo sera très bien… Ou même Théo pour aujourd’hui après tout… Mais Mon Père, pour ce genre d’occasion… cela sonne un peu trop… austère ».

Il avait employé un ton chaleureux, sans aucune once de répréhension. C'était assez étonnant de la part d'un prêtre de désirer se faire appeler par son prénom, pour ne pas dire très rare. Margot ne s'attendait pas à ce genre de réaction, étant donné que l'appellation Mon Père était déjà considérée par certains prêtres comme étant trop familière. Il fallait croire que jusqu'ici Margot n'avait connu que des hommes d'église austères... « D'accord, très bien, mon Père », dit automatiquement Margot en hochant la tête avant de se corriger un peu maladroitement. « Enfin, je veux dire, Théo. Père Théo ». Elle fit un large sourire pour masquer son embarras avant de demander collectivement si tout le monde était en forme ce matin pour les travaux.

Toujours entrain et jovial, le père Duclos affirma : « Très en forme oui, et vous ? Comment puis-je vous appeler ? » La forme, c'était un bien grand mot pour Margot qui ne dormait presque pas la nuit et qui était assommée de médicaments le jour. Mais aujourd'hui, la jeune femme ne voulait pas y penser. Elle était contente de pouvoir participer à cette activité et ne voulait pas que la fatigue morale et physique liée à son trouble ne vienne tout gâcher. Et puis, de toute façon, comparé à d'autres fois, elle estimait que ça allait. « Ca va très bien, merci », assurait-elle, déterminée et motivée malgré les cernes visibles sous ses yeux. « Moi, c'est Margot », ajoutait-elle concisément.

Il était maintenant grand temps de passer aux choses sérieuses. Père Duclos retroussa les manches de sa chemise et, tout en fixant le plafond de la chapelle, demanda « Ah oui… est-ce que l’une de vous a le vertige ? »

Margot interrogea sa partenaire blonde du regard. Peut-être était-ce son cas. En attendant qu'elle ne se manifeste, la brune fit non de la tête, prête à relever tous les défis.



Dernière édition par Margot Dobson le Sam 24 Nov - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 713
MIROIR : Jennifer Lawrence
IDENTITÉ : Sammix
CRÉDITS : Angie & Tumblr
A DÉBARQUÉ LE : 23/11/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 26 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Sam 11 Aoû - 14:08


GROUPE 1 - THEODORE, KRIEMHILDE ET MARGOT
Tu ne savais pas pourquoi tu avais dit oui, peut être pour changer la monotonie de tes journées, tu ne saurais dire, mais pour le moment, tu n'étais pas très bavarde, comme pour venir, agir et repartir le plus vite possible, mais il y avait énormément de travail à faire, ça ne se ferait pas aussi rapidement que tu le voudrais toi. Bref, la brune avait donc entrepris de commencer un semblant de conversation trop austère selon les propres propos du père Duclos. Il voulait casser la barrière qui existait entre la religion et ce que vous alliez faire aujourd'hui, et cela te convenait. Pour toi, qui n'a pas vraiment de religion, tu n'as jamais réussi à retenir toutes ses prières et autres blablas que tu avais jugé inutile. Ton cerveau n'avait donc pas pris la peine de retenir quoique ce soit, déjà qu'il ne retient pas grand chose, il avait donc décidé de se contenter du minimum et toutes les informations sur la religion n'en faisait pas partie à priori. Mais parfois, il y a des soubresauts qui sortent de nul part. Tu restais toutefois souriante écoutant leur conversation qui était aussi un peu la tienne même si tu n'avais pas vraiment encore décrochée ne serais-ce qu'un mot. Il vous posa une question, comment est ce que vous alliez, et comment est ce qu'il pouvait nous appeler. La brune prit une nouvelle fois l'initiative. Mais tu lui emboîtais le pas cette fois-ci.

" Moi aussi ça va bien, et je m'appelle Kriemhilde, mais Kriem ce sera suffisant, enfin comme vous voulez à vrai dire. "

Tu n'étais pas très difficile à ce niveau là, mais ton prénom suédois d'origine laissait parfois les gens un peu perplexe devant une telle sonorité qui semblait compliquée, même si ça ne l'était pas vraiment. Il était donc temps de peindre, cependant il vous posa une autre question, la brune fit non de la tête concernant le vertige. Pour ta part, tu n'avais pas le souvenir d'avoir été confrontée à ce genre de situation, alors tu supposais que tu ne l'avais pas non plus.

" Il ne me semble pas avoir le vertige, non. "


Mais tu ne saurais jurer de rien, pas certaine de ta réponse que toutefois tu apportais évidemment pour ne pas laisser planer le doute trop longtemps, même si au fond, le doute serait quand même présent.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOREVER VIRGIN
PILULES AVALÉES : 169
MIROIR : Gaspard Ulliel
IDENTITÉ : Sarada
CRÉDITS : Lilday
A DÉBARQUÉ LE : 24/06/2018

SITUATION : Marié à son métier
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Dim 12 Aoû - 23:44



Take me to Church
Kriemhilde - Margot - Théodore


Toujours plus rapide et enjouée, la jeune femme brune répondit. Peut être un peu étonnée par la demande du prêtre, sa réponse montrait à quel point son habitude était ancrée en elle. Néanmoins, elle essaya de se rattraper et sourit à son tour. Le père Théo accueillit cela avec plaisir, lui adressant un léger signe de tête comme pour l’encourager. Bien entendu, si elle l’appelait à nouveau Mon Père, il n’y ferait pas attention. Mais quelque part, il trouvait un peu gênant d’être nommé de la sorte. En étant honnête avec lui-même, cette forme d’autorité, mais aussi d’austérité catholique l’avait toujours un peu dérangé.

Rapidement, elle enchaîna sur les questions suivantes et lui apprit son nom. Margot. Un joli prénom, assez répandu. En France, il avait rencontré un certain nombre de Margaux, mais depuis son arrivée sur les côtes anglaises, c’était beaucoup plus rare. Et puis, finalement, la blonde prononça enfin quelques paroles. Kriemhilde. C’était beaucoup plus original, mais tout aussi joli. Peut être était-elle originaire d’un pays du Nord ? La jeune femme, quand à elle, affirmait aller bien, mais semblait moins enjouée que l’autre. Théodore, ne prêta pas attention à cette pensée, espérant qu’elle allait réellement bien et la gratifia également d’un signe de tête et d’un sourire, espérant qu’elle serait un peu plus bavarde lors de l’activité. Une des choses qui lui manquait un peu dans sa profession, était le dialogue. Bien entendu, il lui arrivait souvent d’être en relation avec toutes sortes de personnes, de discuter, mais cela tournait autour de la religion. Parfois, il avait aussi envie d’échanger de façon plus… détendue. Mais son métier avait toujours tendance à mettre les gens un peu mal à l’aise.

Chassant cette pensée rapidement, il se concentra sur les réponses à sa dernière question. Apparement, aucune n’avait le vertige. Parfait ! Oh, le plafond n’était pas très haut, 5 ou 6 mètres de hauteur, tout au plus, mais cela aurait tout de même pu en impressionner certains.

« Bien ! Margot, Kriemhilde, » commença-t-il en essayant de mettre un petit accent nordique sur le second prénom, mais ce fut quelque peu raté à cause de son manque de connaissances des langues d’Europe du Nord. « Je suis enchanté de faire votre connaissance. Je me permettais de vous poser cette question car j’aimerai que l’on s’attaque au plafond…» Il pointa du doigts un échafaudage très simple qui avait été monté là la veille. « Si cela vous convient bien entendu, sinon les murs attendent également d’être peints ! » Il réfléchit quelques secondes avant d’ajouter : « J’imaginais quelque chose comme un plafond bleu, mais si vous avez des idées, je suis tout ouïe. »

En attendant leurs réponses, il se dirigea vers un mur où étaient placés, côte à côte plusieurs pots de peintures, de couleurs différentes, ainsi que du matériel pour peindre. Se saisissant de trois rouleaux plus ou moins neufs, il les leur tendit d’une main. De l’autre, il ramena ses cheveux en arrière, sentant une mèche lui chatouiller l’oreille. Enfin, il se sentit obligé d’apporter une précision qui lui tenait à coeur : « Vous êtes libre de peindre ce que vous souhaitez… Le but est que votre travail vous plaise… » il hésita un peu avant de continuer mais finit tout de même, avec un léger rire « dans la limite du correct, évidemment ».


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 202
MIROIR : Emmy Rossum
IDENTITÉ : A-H
CRÉDITS : morphine
A DÉBARQUÉ LE : 02/10/2017
I have dreamt of a place for you and I; no one knows who we are there. All I want is to give my life only to you. I've dreamt so long. I cannot dream anymore. Let's run away, I'll take you there...
SITUATION : tourmentée sentimentalement
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Mer 19 Sep - 23:55

« I dream of a stairway to the skies. My angel is coming down from heaven to take me; I reach out but then you fade away. Whenever you call for me, know that I'm only one step behind... » (Within Temptation → Stairway To The Skies)Take me to church. Event - Groupe 1
Théodore ● Kriemhilde ● Margot


Alors que la conversation débutait à peine entre le Père Duclos et Margot, la jeune blonde qui n'avait pas encore dit un mot sortit de son silence et finit par déclarer : « Moi aussi ça va bien, et je m'appelle Kriemhilde, mais Kriem ce sera suffisant, enfin comme vous voulez à vrai dire ». Margot mettait enfin un nom sur un visage. Elle se doutait bien que sa co-équipière du jour était d'origine étrangère. Elle avait le profil des jeunes femmes des pays de l'Est avec ses cheveux blonds et fins, ses yeux clairs et sa peau lisse. Elle avait également un léger accent en parlant anglais. Margot, quant à elle, n'avait pas forcément le profil d'une femme française. Elle regrettait d'ailleurs de ne pas refléter davantage ses origines, par un accent ou quelconque signe distinctif. Elle avait au moins son prénom dont elle était fière de la consonance.  

Père Duclos enchaina ensuite sur une question d'ordre purement technique, à savoir si les deux jeunes femmes avaient le vertige, et ce dans le but de s'attaquer au haut plafond de la chapelle. Margot fit non de la tête tandis que Kriemhilde eut comme un doute. Elle avait l'air de réfléchir à la réponse, comme si elle ne se souvenait pas vraiment si elle avait le vertige ou non. Elle avait utilisé une tournure impersonnelle: Il ne me semble pas... Cela donna à Margot une impression bizarre. Ce n'était pas particulièrement choquant de ne pas savoir si on avait le vertige ou non, mais la plupart du temps, on se connaît soi-même et ce genre de réponse vient naturellement. C'était donc un peu étrange, mais peut-être cela était dû à la barrière de la langue. Parfois, on utilise de drôles d'expressions pour pouvoir communiquer dans une autre langue. Margot ne chercha pas comprendre davantage et continua d'écouter le prêtre à propos de peindre le plafond : « Si cela vous convient bien entendu, sinon les murs attendent également d’être peints ! » Margot regarda les murs et confirma les propos du Père Duclos en affichant un sourire qui en disait long. Ils étaient en effet dans un piteux état. Après une courte réflexion, le jeune prêtre ajouta : « J’imaginais quelque chose comme un plafond bleu, mais si vous avez des idées, je suis tout ouïe ».

« C'est une bonne idée », répondit Margot. « Peut-être même qu'on pourrait faire un ciel nuageux, qu'en dîtes-vous ? Je suis sûre que je peux dessiner ça », ajouta-t-elle d'un ton assuré. Peindre était une activité qui ne déplaisait pas à Margot. On pouvait même dire qu'elle avait un certain talent pour cela. Quand elle avait emménagé avec son frère Pierce à dix-huit ans, elle s'était chargé de rénover des meubles anciens en bois, de les poncer, de les peindre, les patiner pour conserver leur aspect vieilli. Elle avait également repeint des murs entiers, tandis que Pierce s'était chargé des plafonds. C'était donc la première fois qu'elle allait se lancer, mais cela ne l'effrayait en aucun cas. Au moment où elle saisit d'une main le rouleau que lui tendait le Père Duclos, ce dernier prononça quelques paroles rassurantes et bienveillantes « Vous êtes libre de peindre ce que vous souhaitez… Le but est que votre travail vous plaise… ». Il ajouta sur un ton plus plaisantin : « dans la limite du correct, évidemment ». Margot sourit de sa légèreté et eut un regard pour Kriemhilde qui s'était un peu plus tôt attardée volontairement ou involontairement sur la virilité du jeune prêtre. Cette remarque lui était peut-être d'ailleurs dédiée, qui sait...



h.j.:
 


Dernière édition par Margot Dobson le Sam 24 Nov - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 713
MIROIR : Jennifer Lawrence
IDENTITÉ : Sammix
CRÉDITS : Angie & Tumblr
A DÉBARQUÉ LE : 23/11/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 26 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Sam 22 Sep - 15:26


GROUPE 1 - THEODORE, KRIEMHILDE ET MARGOT
Tu te présentais donc, simplement ouvrant enfin la bouche pour parler. Tu ne savais pas s'il y aurait une véritable conversation aujourd'hui, ou si tout se concentrerais sur les tâches à effectuer. Mais pour toi, cela n'avait pas guère d'importance à vrai dire, tu t'en fichais pas mal, du moment qu'on te laisse agir comme tu le désirais. Tu n'es pas vraiment le genre de patiente trop difficile, surtout dans un contexte comme celui-ci. Tu ne connaissais pas vraiment le Père Duclos, et tu connaissais encore moins Margot, mais cela n'avait pas d'importance. Tu étais là pour occuper d'une façon différente une journée qui aurait pu être ordinaire, mais elle ne l'était déjà pas, pas comme les autres et ça te convenait. Tu répondais au Père en disant que tu n'avais pas le vertige, en tout cas, si c'était le cas, tu ne t'en souvenais pas. Mais tu n'as aucun souvenir où tu te vois pétrifiée en haut d'une échelle ou sur un toit donc ça devrait le faire, n'est ce pas ? Ainsi, il voulait attaquer de peindre le plafond, ce qui te convenait très bien. Il avait dans l'idée de faire avec de la peinture bleue. Très bien, tu n'étais pas guère difficile. Margot proposa alors de faire un ciel nuageux. Pourquoi pas après tout.

" Je n'ai pas spécialement d'idées mais la proposition de Margot me semble bien, pas trop difficile à réaliser en plus. "


Et un petit sourire apparaissait sur ton visage, pour montrer ton approbation sincère de ces faits et gestes là. Le prêtre précisa donc que vous pouviez faire ce que vous désiriez dans la mesure du raisonnable. Tu ne comprenais pas vraiment ce qu'il voulait dire. Qu'est ce qui pourrait ne pas être raisonnable ici ? Tu n'avais pas l'intention de peindre des pénis volants au plafond si c'était ce qu'il insinuait.

" Commençons alors. "

Ce n'était pas un ordre, non, mais tu avais envie de commencer, comme pour te prouver à toi même toute cette motivation qui ne se voyait pas tant que ça, comme pour leur dire que tu ne t'arrêterais pas avant de tomber dans les pommes, ou quelques choses comme ça.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOREVER VIRGIN
PILULES AVALÉES : 169
MIROIR : Gaspard Ulliel
IDENTITÉ : Sarada
CRÉDITS : Lilday
A DÉBARQUÉ LE : 24/06/2018

SITUATION : Marié à son métier
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Jeu 4 Oct - 20:41



Take me to Church
Kriemhilde - Margot - Théodore


Margot prit spontanément un des rouleaux que le prêtre lui tendait, et celui-ci lui adressa un sourire. Il se tourna vers Kriemhilde pour lui en donner un à son tour, accompagné d’un sourire également. La jeune femme brune agrémenta l’idée de peindre le plafond en proposant de faire un ciel nuageux. Aux yeux de Théo, c’était une très bonne idée. Il avait déjà vu des ciels étoilés, des ciels d’été, mais rarement avec des nuages. Ce serait original et quelque part, ça pourrait plutôt bien coller avec l’ambiance générale de l’hôpital. Un lieu un peu sombre, dans lequel évoluent des patients tourmentés, mais pour lesquels il y a toujours un espoir de revoir la lumière… le soleil… D’ailleurs, de quoi pouvaient bien souffrir ces deux-là ? En apparence, rien ne laissait présager d’une quelconque maladie…

« Oui je trouve aussi que c’est une très bonne idée… Il me semble avoir vu des éponges dans ce coin… » Il s’interrompit un instant pour chercher du côté des pots. Il se souvenait qu’à l’école, on leur avait apprit à tamponner une feuille avec une éponge imbibée d’encre pour faire un effet estompé, presque nuageux… Les trouvant, il alla les poser sur le bord de l’échafaudage pour les mettre bien en vue. « Je sais que l’on peut obtenir un effet un peu estompé en tamponnant avec une éponge alors si on met du blanc dessus ça fera peut être un effet nuageux ? Enfin, on peut très bien le faire avec des pinceaux aussi… je suppose ».

Si l’homme d’Eglise se sentait plutôt à l’aise avec des pinceaux, aimant assez dessiner et peindre, il n’avait encore jamais essayé ses compétences sur des murs. D’ailleurs, malgré l’assurance des deux jeunes femmes qui semblaient assez enthousiastes, il ne savait rien d’elles ni de leur expérience en peinture… Aucune d’elles ne releva la remarque qu’il avait faite, ce qui supposait qu’elles n’étaient pas ici pour faire n’importe quoi. D’un côté, cela rassurait un peu le père Théo. Il savait bien que l’hôpital comptait des patients dangereux. Il n’avait pas la moindre idée du profil de ceux qui viendraient pour aider. Et n’ayant aucune compétence en matière d’encadrement de personnes à profil difficile, il était rasséréné de voir que ces deux-là ne devraient pas lui poser de problème.

Lorsque, finalement, la jeune femme blonde lança un « Commençons alors. », il se dit que son enthousiasme, bien que discret, était bien réel. Se saisissant d’un pot de peinture blanche d’une main et d’un pot bleu dans l’autre, il s’avança vers l’échafaudage.

« Oui, commençons ! Je pense que c’est assez grand pour qu’on tienne à trois. Voyons surtout si c’est solide… » Liant les gestes à la parole, il leva les yeux vers le haut de l’échelle. Ce n’était pas bien haut, même s’il tombait il ne devrait pas se faire trop mal… Du moins l’espérait-il. En tout cas, il n’allait pas laisser ces jeunes femmes en faire l’expérience. Un sceau accroché à chaque bras, il se lança dans l’ascension de la dite échelle. Elle semblait stable, assez solide. Arrivé en haut, il baissa la tête et posa les pots de peinture et contempla la chapelle d’un oeil nouveau. Vu du dessus, ça n’avait plus l’air de la même chose. Surtout avec toutes les bâches qui couvraient les meubles. Au bord d’une rambarde, un peu penché en avant à cause du niveau du plafond, il fit un signe à Kriemhilde et Margot pour leur indiquer qu’elles pouvaient monter sans crainte.

« Vous pouvez venir… mais faites attention à votre tête, on est assez près du plafond ici… »


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 202
MIROIR : Emmy Rossum
IDENTITÉ : A-H
CRÉDITS : morphine
A DÉBARQUÉ LE : 02/10/2017
I have dreamt of a place for you and I; no one knows who we are there. All I want is to give my life only to you. I've dreamt so long. I cannot dream anymore. Let's run away, I'll take you there...
SITUATION : tourmentée sentimentalement
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Mar 30 Oct - 19:02

« I dream of a stairway to the skies. My angel is coming down from heaven to take me; I reach out but then you fade away. Whenever you call for me, know that I'm only one step behind... » (Within Temptation → Stairway To The Skies)Take me to church. Event - Groupe 1
Théodore ● Kriemhilde ● Margot


L'idée des nuages était venue assez naturellement à Margot. Cela ferait sans doute plus réaliste qu'une peinture couleur bleu ciel, uniforme, sans relief ni texture, et cela apporterait une petite touche Renaissance italienne. Bien sûr, Margot était loin de se prendre pour Michel-Ange et était parfaitement incapable de reproduire les magnifiques fresques ou autres somptuosités que l'on pouvait admirer à la Basilique Saint-Pierre du Vatican. Elle n'avait pas cette prétention. En revanche, elle comptait produire un travail soigné. Un ciel nuageux n'était pas forcément difficile à réaliser, mais il fallait de la patience et le sens des proportions. La jeune blonde nordique ne tarda pas à approuver la proposition de Margot. Ce fut ensuite au tour du Père Duclos d'être séduit par le projet. « Oui je trouve aussi que c’est une très bonne idée... » dit-il. « Il me semble avoir vu des éponges dans ce coin... » Son regard se porta sur les pots et le matériel mis à leur disposition. Selon le prêtre, une éponge serait sans doute l'outil le plus adéquat pour réaliser cette tâche. « Je sais que l’on peut obtenir un effet un peu estompé en tamponnant avec une éponge alors si on met du blanc dessus ça fera peut être un effet nuageux ? Enfin, on peut très bien le faire avec des pinceaux aussi… je suppose ».

Même si l'on percevait assez nettement la sensibilité du prêtre pour le domaine pictural, ce dernier semblait peu sûr de lui à ce sujet. Tout comme lui, Margot n'était pas une experte des techniques en peinture. Il devait en exister plusieurs pour parvenir au résultat souhaité... La brunette prit un instant de réflexion, une main soutenant son menton, l'autre tenant le rouleau de peinture. Elle ne mit pas longtemps à répondre au prêtre avec approbation : « Oh oui, une éponge fera bien l'affaire, je pense. Il faudra veiller à être léger sur la quantité de peinture, voire même diluer avec un peu d'eau... Le mieux, c'est qu'on fasse l'essai sur une petite surface d'abord pour voir ce que ça donne et puis si ça nous plait à tous les trois, eh bien on le fera partout ! » finit-elle avec une pointe d'excitation dans la voix et un petit sourire accroché aux lèvres. Cela dit, avant d'en arriver à ce stade... « Mais bon... avant toute chose, faut commencer par le bleu », dit-elle en secouant son rouleau encore tout propre comme une maracas en bois.

Margot était effectivement confiante sur ce projet et avait hâte de commencer. D'ailleurs, après avoir approuvé sa proposition, Kriemhilde invita le petit trio à se retrousser les manches et à se mettre au travail. « Commençons alors », dit-elle. Il était temps de mettre ces belles paroles en actes. « Oui, commençons ! » confirma le prêtre. « Je pense que c’est assez grand pour qu’on tienne à trois. Voyons surtout si c’est solide… » Le Père Duclos testa alors la résistance de l'échelle, un pot de peinture au bout de chaque bras. Margot l'observait grimper les marches un pas après l'autre. Une fois arrivé jusqu'en haut, le Père Théo leur fit un signe de la main insinuant que les deux jeunes femmes pouvaient le rejoindre sans danger. « Vous pouvez venir… mais faites attention à votre tête, on est assez près du plafond ici… »

Margot chercha le regard de Kriemhilde, puis s'engagea la première sur l'échelle. Elle grimpa jusque sur l'échafaud et fut obligé de se courber un peu comme le prêtre. « Ah oui, en effet... Il va falloir y penser en se relevant ! », plaisanta-t-elle. Connaissant sa maladresse, Margot s'attendait à se cogner la tête à un moment ou un autre...



Dernière édition par Margot Dobson le Sam 24 Nov - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 713
MIROIR : Jennifer Lawrence
IDENTITÉ : Sammix
CRÉDITS : Angie & Tumblr
A DÉBARQUÉ LE : 23/11/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 26 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Dim 4 Nov - 15:19


GROUPE 1 - THEODORE, KRIEMHILDE ET MARGOT
Tu n'es pas une artiste dans l'âme, alors tu feras de ton mieux pour réaliser ce que Théo désire. Une éponge pourrait faire l'affaire, à moins qu'il veuille que vous utilisiez son pinceau à lui, enfin, non, des pinceaux. Pourtant, le sien serait efficace pour quelques traces nuageuses, n'est ce pas ? Tu ne sais pas pourquoi tu penses à cela, car ça ne te ressemble pas, mais cela a traversé ton esprit. Peut être parce que tu n'avais encore jamais véritablement posée les yeux sur le jeune homme, et qu'il semblait être plus qu'enviable simplement pour tes yeux. Il s'était engagé avec le seigneur, alors cela resterait du fantasme quoiqu'il arrive, à moins que ça ne soit possible, avec la crise de pédophilie qui s'était propagée ces dernières années d'après ce que tu avais pu comprendre. Tu n'étais encore qu'une enfant pour lui après tout, n'est ce pas ? Mais tu te secouais légèrement la tête, tentant de ne pas penser à cela. Margot semblait mieux s'y connaître en peinture pour les nuages. Avec l'éponge cela semblait être le mieux, mais pour le moment il fallait faire le ciel. Alors tu leur disais qu'il fallait commencer avec un enthousiasme qui ne semblait pas être si présent que ça, mais un peu quand même. Théo monta sur l'échelle, puis ce fut au tour de Margot puis tu le fis à ton tour. En haut, le plafond était bien proche alors sur les genoux cela irait assurément mieux.

" Je vais me mettre à genoux pour peindre, je pense que ça devrait aller de la sorte. Au pire ça nous fera une petite bosse, ce n'est rien. "

Et un sourire s'affichait sur ton visage alors que tu commençais donc à peindre ce qu'il y avait devant toi, doucement, mais sûrement. Tu ne savais pas si tu te cognerais, mais ça n'avait pas d'importance, des petits bobos comme ça, ça arrive malheureusement, c'était ce que tu te disais.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOREVER VIRGIN
PILULES AVALÉES : 169
MIROIR : Gaspard Ulliel
IDENTITÉ : Sarada
CRÉDITS : Lilday
A DÉBARQUÉ LE : 24/06/2018

SITUATION : Marié à son métier
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Dim 18 Nov - 19:32



Take me to Church
Kriemhilde - Margot - Théodore


L’une après l’autre, les jeunes femmes avaient donné leur avis. Elles semblaient toutes deux réellement motivées et partantes pour bien faire. Et si Margot avait l’air un peu plus enthousiaste que Kriemhilde, les paroles de celle-ci montraient tout de même sa motivation. La brune semblait avoir un certain sens de l’organisation, à au vue de ses idées. C’était exactement ce qu’il fallait ! Après tout, Théo aimait dessiner, mais toujours à petite échelle, et sans aucune prétention. Là, la situation n’avait rien à voir. Un instant il se sentit bête d’avoir lancé cette idée… Après tout, ce qui serait fait ce jour-là serait définitif… Ou tout au moins, perdurerait un peu. Mais le point de départ que proposait Margot lui convenait très bien. « Mais bon… avant toute chose, faut commencer par le bleu ». Leur présence le rassurait un peu.

Finalement, une fois en haut de l’échafaudage, le prêtre prit conscience de ce qu’il y avait à faire. La nouvelle perspective offerte par ce point de vue lui avait fait prendre la mesure des travaux à faire. Mais comme l’avait dit l’une de ses comparses, il fallait bien commencer. Une fois qu’elles l’eurent rejoint, chacun se mit à l’aise pour peindre. L’homme d’Eglise ouvrit le pot bleu pour commencer, et y plongea son rouleau à peinture pour démarrer.

Cela fait à peu près 5 ou 10 minutes peut être que les trois compagnons du jour peignent chacun dans leur coin. Le prêtre s’arrête un instant, observant le début de son travail. Satisfait pas ce bleu uni et lisse, cette base, il ne peut s’empêcher de sourire. Rien d’extraordinaire en somme, mais c’est la concrétisation d’un projet qui lui tient réellement à coeur. Il jette un oeil à l’avancée des autres, et semble assez content également. D’un geste peut être un peu trop expressif, il lève les bras et vient poser ses poings sur ses hanches, comme pour l’aider à mieux contempler ce qui est déjà fait. C’est lorsqu’il voit les gouttes de peinture bleues voler en direction de ses voisines qu’il réalise que son enthousiasme est un peu… exagéré. Pétrifié sur place, il les regarde, cherchant quoi dire ou quoi faire.

« Je… Pardon… Vraiment, je suis désolé je… Je ne voulais pas… Je ferais en sorte que vos vêtements soient parfaitement nettoyés » Disant ces mots, un peu paniqué, il ne se rend pas compte qu’il éclabousse le mur, pourtant lisse et propre quelques secondes plus tôt. Le manque de confiance reprend le dessus alors qu’il attend, un peu nerveux, leurs réactions.


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 202
MIROIR : Emmy Rossum
IDENTITÉ : A-H
CRÉDITS : morphine
A DÉBARQUÉ LE : 02/10/2017
I have dreamt of a place for you and I; no one knows who we are there. All I want is to give my life only to you. I've dreamt so long. I cannot dream anymore. Let's run away, I'll take you there...
SITUATION : tourmentée sentimentalement
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Jeu 22 Nov - 21:29

« I dream of a stairway to the skies. My angel is coming down from heaven to take me; I reach out but then you fade away. Whenever you call for me, know that I'm only one step behind... » (Within Temptation → Stairway To The Skies)Take me to church. Event - Groupe 1
Théodore ● Kriemhilde ● Margot


A moitié courbée, Margot était intimement persuadée qu'elle ne se souviendrait pas que le plafond était aussi bas et qu'elle finirait par se heurter violemment la tête en voulant se relever. C'était prévisible. Tôt ou tard, cela arriverait, et ce à un moment où elle serait en pleine action, au moment où elle s'y attendrait le moins. Mais comme le rappelait si bien Kriemhilde, ce n'était pas la peine d'en faire un drame. « Je vais me mettre à genoux pour peindre, je pense que ça devrait aller de la sorte. Au pire ça nous fera une petite bosse, ce n'est rien ». Il n'y avait effectivement rien de grave à se faire un peu mal, sauf si ce mouvement brusque engendrait une grosse blessure comme une plaie béante ou du sang. Toutefois, il fallait bien reconnaître qu'il y avait peu de chance que ce genre d'incident majeure ne se produise.

Alors, tandis que le prêtre trempait déjà son rouleau dans un des pots de peintures, Margot se munit d'un tournevis plat pour faire bouger le couvercle de son propre pot et l'ouvrir. Ce geste, elle l'avait appris de son frère, Pierce, dès le plus jeune âge. A l'époque où ils étaient tous deux de jeunes enfants, ils avaient un jour entrepris de retaper, à leur niveau bien sûr, une petite cabane abandonnée qu'ils avaient trouvé dans le bois situé non loin de leur maison. C'était devenu leur repère, leur endroit à eux et uniquement à eux pour pouvoir jouer tranquillement, s'amuser ou se donner rendez-vous... Un mince sourire se dessina sur les lèvres de Margot qui se remémorait, planche par planche, cette petite cabane, un des rares symboles plaisants de son enfance.

Soudainement, alors que Margot peignait sa partie du plafond avec précaution, elle sentit de fines gouttelettes de peinture se déposer sur la peau de ses bras nus. Elle s'aperçut également que quelques goûtes avaient tacheté sa salopette en jean toute délavée à force d'avoir été passée et repassée dans le tambourin de la machine à laver. Elle leva les yeux en direction du prêtre qui sembla extrêmement confus et s'excusa : « Je… Pardon… Vraiment, je suis désolé je… Je ne voulais pas… Je ferais en sorte que vos vêtements soient parfaitement nettoyés ». Le Père Théo avait en effet pris un peu de recul pour observer son travail et n'avait pas fait attention à son rouleau qui était encore plein de peinture. Kriemhilde avait aussi été touchée. Margot se doutait bien que le prêtre ne l'avait pas fait volontairement. Elle s'empressa de le rassurer à propos de cette maladresse : « Oh, ne vous inquiétez pas, Père Théo, ce n'est pas grave. Cette salopette a déjà connu pire ! », dit-elle avec le sourire. En effet, on y voyait encore des traces d'autres travaux qui n'étaient pas partis malgré les nombreux lavages. D'ailleurs, Margot n'enfilait cette salopette que pour faire des choses salissantes.

La jeune femme choisit sciemment de changer de sujet pour détendre un peu l'atmosphère. « On avance bien, hein ? Bon, ce n'est que la première couche, donc c'est normal que ça fasse des traces comme ça », dit-elle en désignant les endroits qui n'avaient pas été complètement recouverts par la peinture bleue. « Mais ça donne la tendance au moins ».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 713
MIROIR : Jennifer Lawrence
IDENTITÉ : Sammix
CRÉDITS : Angie & Tumblr
A DÉBARQUÉ LE : 23/11/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 26 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Sam 1 Déc - 15:38


GROUPE 1 - THEODORE, KRIEMHILDE ET MARGOT
Chacun d'entre vous commence donc le travail, prendre ce bleu uni sur tout le plafond. Ce n'est si simple que ça, mais tous vous œuvrez ensemble pour que tout cela réussisse, s'il y avait possibilité de se planter évidemment. En tout cas, le travail te convient, il te plait suffisamment pour que ton visage en général assez inexpressif se vrille dans un léger sourire de satisfaction, jusqu'à ce que l'homme d'église s'arrête un instant pour constater l'avancer de la peinture, et qu'il agite son pinceau dans tous les sens pour en mettre un peu de partout, sur vos vêtements, sur le mur aussi, ce qui te fait sourire au vue de sa maladresse, au vue de sa gêne puisqu'il se met à bégayer assez bêtement. Tu n'es pas venue bosser en talons aiguilles avec de beaux vêtements aujourd'hui. Tu as pris ce que tu avais de moins sexy, de plus vieux, de plus moche à vrai dire. C'est comme ça qu'il faut faire pour la peinture, sinon, c'est la catastrophe assurée, même en faisant bien attention à vrai dire. Margot est la plus prompte à réagir, disant que ce n'était pas très grave, et si tu ne disais rien, tu faisais oui de la tête avec un petit sourire sur les lèvres. Il y avait clairement plus grave que ça dans la vie, surtout ici à Ostrov qu'un peu de peinture sur vos vêtements et vos corps. Tu te rendais compte alors que Margot avait une goutte sur le bout du nez. Tu décidais donc de l'étaler un peu plus sur son visage comme pour confirmer ses propos, ceux qui viennent d'être prononcés à propos de votre avancement.

" Oui, on avance bien c'est sûr. Tiens, tu veux ressembler à un Schtroumpf Margot, tu es en train de devenir toute bleue. "

Et cette fois-ci, c'est un petit rire qui s'échappe de ton gosier, rare mais symbolique de cet instant sans prise de tête qui était en train de se produire, comme si, finalement, vous n'étiez plus à Ostrov, mais ailleurs, dans un lieu qui ne vous rappelait pas que vous étiez malade, et mine de rien, ça faisait du bien au moral.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOREVER VIRGIN
PILULES AVALÉES : 169
MIROIR : Gaspard Ulliel
IDENTITÉ : Sarada
CRÉDITS : Lilday
A DÉBARQUÉ LE : 24/06/2018

SITUATION : Marié à son métier
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Mer 5 Déc - 22:41



Take me to Church
Kriemhilde - Margot - Théodore


Les sourires des deux jeunes femmes répondent à ses inquiétudes, alors qu’il se détend un peu. Il est évident que ce n’est pas bien grave, mais le jeune homme a rencontré tant de personnes colériques ou imprévisibles dans sa courte vie, qu’il ne sait jamais sur quel pied danser lors de nouvelles rencontres. Un instant il songe que la répartition des groupes a réellement été bien faite. Quel embarras s’il avait du gérer un patient ou deux aux troubles… problématiques. Ici, les deux semblent avoir de l’humour. Si Margot répond en rappelant, de façon détournée, la nécessité de porter des vêtements usés lors de tels travaux, Kriemhilde acquiesce. Un sourire, peut être encore un peu gêné, nait à nouveau sur les lèvres du français qui fait « oui » de la tête. Lui-même avait prévu, un minimum, le coup. Non pas qu’il ait eu grand chose de particulièrement vieux à porter, puisqu’il ne se serait jamais attendu à entamer de telles activités dans cet endroit ! Quelle surprise ! Et plutôt agréable pour le moment, du reste.

Finalement, la brune observe qu’ils avancent bien. Alors que le trio semble d’accord sur la question, la moins loquace des deux est celle qui, contre toute attente de l’homme d’Eglise, se permet le plus de familiarités… Avec sa voisine, tout au moins. Avec un rire, qui semble sincère, elle étale une goutte de peinture sur le nez de cette dernière. Si la salopette n’a pas l’air encore trop attaquée, le visage commence à l’être sérieusement ! Légèrement stupéfait, Théo marque un silence, avant de rire de bon coeur à son tour. La blague est si bon enfant et spontanée qu’elle l’aide à se détendre. Cette fois, il prend soin de ne pas agiter le rouleau qu’il tient pour ne pas faire dégénérer la situation. Oh bien sur, il n’aurait rien contre le fait de finir bleu lui aussi, mais il craint tout de même qu’une bataille de peinture sous un plafond aussi bas ne soit un peu risquée… En pensées, il trouve cela presque dommage d’ailleurs. Cela fait si longtemps qu’il n’a pas échangé avec des personnes aussi agréables, qu’il avait presque perdu l’habitude de rire spontanément. Ce n’est pas vraiment le lieu qui prête le plus à se réjouir…

« Oui, on avance bien… » finit-il par confirmer, après avoir reprit un semblant de sérieux. « Vous avez l’air de vous y connaitre mieux que moi en peinture et en travaux, c’est plutôt rassurant ! Mais Kriemhilde, méfiez-vous, nous n’en sommes qu’à la première couche, avec ma maladresse vous pourriez bien vous transformer en Schtroumphette vous aussi ! » lance-t-il avec un autre sourire. Des questions sur elles, sur leur quotidien, lui traversent l’esprit, pour engager une conversation, mais il n’a pas envie de faire retomber la bonne humeur tout de suite… Il apprécie ce rare moment de convivialité !


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 202
MIROIR : Emmy Rossum
IDENTITÉ : A-H
CRÉDITS : morphine
A DÉBARQUÉ LE : 02/10/2017
I have dreamt of a place for you and I; no one knows who we are there. All I want is to give my life only to you. I've dreamt so long. I cannot dream anymore. Let's run away, I'll take you there...
SITUATION : tourmentée sentimentalement
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   Sam 8 Déc - 22:47

« I dream of a stairway to the skies. My angel is coming down from heaven to take me; I reach out but then you fade away. Whenever you call for me, know that I'm only one step behind... » (Within Temptation → Stairway To The Skies)Take me to church. Event - Groupe 1
Théodore ● Kriemhilde ● Margot


En peinture, la première couche faisait souvent un effet brouillon. Ce n'était qu'une première étape, un premier jet qui permettait, certes, de se rendre compte du changement et du résultat, mais qui nécessitait forcément une finition. Au moment où elle eut finit de prononcer sa phrase, Margot se dit à elle-même qu'il allait certainement falloir une deuxième couche sur ce plafond. Parfois, sur certains supports comme le bois, il fallait même envisager de faire une troisième couche, mais Margot était quasi sûre qu'il n'y en aurait pas besoin : la texture de la peinture était en effet assez épaisse et couvrante, et le plafond avait vraisemblablement été préparé, car il n'absorbait presque pas la peinture.

Au-delà de ces considérations purement matérielles et techniques, les paroles de Margot eurent l'effet escompté puisque le jeune prêtre fut finalement plus détendu, même si son sourire semblait encore traduire son embarras. Au départ, Margot ne voyait pas vraiment pourquoi le Père Théo s'était mis dans cet état, mais ensuite, en se souvenant une fois de plus où elle se trouvait, elle comprit. C'était normal de sa part de s'inquiéter de la réaction des gens ici. Après tout, le Père Théo ne connaissait ni le dossier médical de Margot, ni celui de Kriemhilde. Il ne pouvait donc pas savoir si elles étaient instables, susceptibles à la moindre remarque ou même violentes...

Margot était pleinement consciente qu'elle était atteinte d'un trouble post-traumatique qui lui pourrissait l'existence jusqu'à même la faire sombrer dans une sévère dépression qui la rendait la plupart du temps très triste et fatiguée. Mais, malgré tout, au fond d'elle, elle avait la profonde volonté de guérir. Alors même si elle avait tendance à se replier sur elle-même et que c'était dur pour elle de sortir de la promiscuité de sa chambre d'hôpital, elle se forçait à se joindre à ce genre d'atelier. C'était d'ailleurs une des prescriptions de son frère psychiatre : il lui conseillait vivement qu'elle participe à la vie de l'établissement pour sa propre santé mentale ; pour ne pas perdre sa capacité à créer du lien social ; pour ne pas perdre le sens de l'humour ; pour ne pas perdre goût à la vie, en somme...

De la même manière que le Père Théo ne pouvait anticiper les réactions des deux jeunes femmes, Margot ne s'attendit pas non plus à la prise d'initiative de son acolyte blonde qui, contrairement à elle, remarqua la présence d'une goutte de peinture bleue sur son nez qu'elle s'amusa à étaler davantage en déclarant : « Oui, on avance bien c'est sûr. Tiens, tu veux ressembler à un Schtroumpf Margot, tu es en train de devenir toute bleue ». Hébétée, Margot s'essuya le nez du bout de ses doigts comme pour vérifier si c'était vrai. Elle ne put que constater qu'elle avait vraiment de la peinture. Elle regarda tour à tour Kriemhilde et le Père Théo, déjà hilares, avant de pouffer elle-même de rire. Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas décroché un sourire qu'elle s'étonna elle-même. Ce n'était peut-être pas grand-chose, mais c'était des instants comme celui-là qui redonnaient à Margot l'espoir de s'en sortir. Dans ces moments-là, Ostrov retrouvait un semblant d'humanité que l'on croyait perdu à tout jamais dans la brume persistante de l'île.

« Oui, on avance bien... », confirma le Père Théo un peu plus sérieusement. « Vous avez l’air de vous y connaître mieux que moi en peinture et en travaux, c’est plutôt rassurant ! Mais Kriemhilde, méfiez-vous, nous n’en sommes qu’à la première couche, avec ma maladresse vous pourriez bien vous transformer en Schtroumphette vous aussi ! » La plaisanterie fit de nouveau sourire la brune qui avait baissé la tête, presque pour l'intérioriser.

Elle fut pensive pendant ce court instant de flottement, réalisant qu'elle échappait à la triste monotonie du quotidien grâce au Seigneur qui l'avait sciemment réuni elle, le prêtre et la jeune nordique aujourd'hui pour se salir les mains dans la peinture bleue. « Je n'ai rien contre à devenir un Schtroumph » dit-elle finalement après être sortie de sa rêverie. Elle secoua les épaules et ajouta : « Au moins, je serais à la bonne taille pour accéder à ce petit coin là-bas et dégager les angles ! » Il était vrai que depuis qu'ils avaient commencé, Margot se tordait dans tous les sens sur l'échafaudage pour peindre certains recoins, mais surtout sans en mettre partout sur les murs. « Bon. Allez, trêve de plaisanterie, je m'y remets », reprit Margot pour se donner du courage. « On a encore du pain sur la planche ! »  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT + Théodore, Kriemhilde et Margot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Grass Is Green :: The Chapel-