AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Delen - It can't rain all the time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 111
MIROIR : Eleanor Tomlinson
IDENTITÉ : Sarada
A DÉBARQUÉ LE : 21/07/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Delen - It can't rain all the time   Sam 21 Juil - 18:36


Delen Kelyn Muir
La vie est une rose donc chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité

identité : Delen Kelyn Muir surnom : Deen, ou « le chardon », mais plus personne ne lui donne de surnom depuis bien lontemps. date et lieu de naissance : 1er juin 1994 à Inverness âge : 24 ans nationalité et origines : Ecossaise situation maritale : Célibataire orientation sexuelle : Delen ne considère pas que l’amour soit une question de sexe. Pansexuelle, c’est d’une personne qu’elle tombe amoureuse. De ses habitudes, ses points de vue, ses manies, ses qualités, ses défauts… le reste n’est qu’accessoire.  occupation : Bibliothécaire ancienneté à ostrov island : Nouvelle maladie(s) : Aucune à proprement parler, mise à part ses sautes d’humeur et son stress permanent. D’ailleurs, cela lui déclenche parfois des terreurs nocturnes, mais qui restent assez rares. Mais sa famille s’obstine à dire qu’elle souffre d’un mal provoqué par Satan : sa pansexualité. avatar : La douce mais épineuse Eleanor Tomlinson groupe choisi : Narcissus Poeticus principaux traits de caractère : Delen Kelyn est comme une fleur dont les pétales seraient couverts d’épines. Qui s’y frotte s’y pique. Elle n’utilise pas le sarcasme, faisant tout ce qu’elle peut pour éviter de converser. Mais elle n’hésite pas à sortir les griffes si elle se sent en danger. Lorsqu’elle n’est pas à l’aise, elle se transforme en tigresse prête à mordre. Son stress permanent met ses sens en éveil à tous moments. Mais sous cette carapace, si vous vous efforcez de l’approcher, vous pourrez découvrir quelqu’un de sensible, d’émotif même. Le temps de l’innocence et de la naïveté est depuis longtemps révolu pour elle, mais cette fleur se prend encore parfois à rêver. Elle rêve d’un monde plus tolérant, plus ouvert. Elle rêve d’amour aussi, éternelle romantique dont le coeur a été rafistolé plus d’une fois, elle ne cesse d’espérer, un jour, trouver quelqu’un qui lui ressemble. Mais, très peu bavarde, elle n’ira jamais confier quoique ce soit à personne. Ses expériences passées lui ont montré qu’elle ne doit avoir confiance qu’en elle-même. Enfin, si confiance est le mot puisque toute estime d’elle est brisée. Et malgré ses idéaux, rares sont les personnes qui peuvent lui faire changer d’avis. Son optimiste est depuis longtemps entamé par les critiques et les traitements durs qu’elle a reçu, mais elle aime encore voir la beauté de ce qui l’entoure. Touchée par ce qu’elle voit, émue par les démonstrations d’humanité ou d’amour, passionnée aussi, il n’est pas rare de la voir les larmes aux yeux. Mais elle se cache. Souvent dans les livres, puisque les personnages de fiction sont plus humains que les humains eux-mêmes. Oh comme elle préfère se cacher que de laisser supposer qu’elle est faible. Autrefois très à l’écoute, empathique, fiable, loyale, elle fait ce qu’elle peut pour éloigner les gens désormais. Car elle a peur. Peur d’être trahie, malmenée, insultée, meurtrie. Et un animal qui a peur est un animal dangereux. Elle a développé la capacité de passer d’un état à un autre sans transition. A la moindre parole de travers, un geste menaçant, elle se ferme et se braque. Et se prépare à mordre. A griffer. A se battre. S’il faut s’acharner, elle le fait. En fait, c'est son instinct de survie qui la guide maintenant. C’est une écorchée vive.
i'm not mad, my reality is just different from yours...
 S’installant sur son grand lit aux draps propres, Delen tremble. Ce lit est beaucoup trop grand pour elle. Comme cette chambre d’ailleurs. Elle n’imaginait pas faire un jour partie de l’équipe d’un hôpital et pourtant, la voilà, dans la partie réservée au personnel. Sa petite valise est posée à ses pieds, et l’odeur de renfermé mêlée à celle de la lessive emplie l’air. Elle regarde autour d’elle, effrayée. Encore un nouvel endroit. Quand cessera-t-elle d’être ballottée, d’établissement en établissement ? Osant difficilement faire un geste, elle déplie pourtant ses jambes. Les mouvements sont douloureux, son corps est courbaturé. Le voyage, la peur, le froid l’ont engourdie. Et la rencontre qu’elle vient de faire lui glace le sang. Chassant les images cauchemardesques qui lui viennent en tête, elle attrape sa valise. Dedans, il n’y a que quelques vêtements qui commencent à être un peu usés, à force d’être portés, lavés et reportés dans la foulée. Et au milieu de ces vêtements, une boite. Un petite boite à biscuits, remplie désormais des quelques souvenirs qui lui sont chers. Délicatement, elle repose la valise et se saisit du petit coffret de métal. Dedans, le mélange de photos, d’objets, de morceaux d’histoires, s’entrechoquent doucement.

Comme chaque fois, lorsqu’elle arrive dans un nouvel endroit, elle prend un moment pour les observer. Ce sont les seules choses qui lui restent de son ancienne vie. Les seules choses matérielles qui l’aident. Les seules choses auxquelles elle tient. Alors elle les regarde, les conserve comme des trésors. Et elle se rappelle pourquoi ils sont si précieux.

Un bracelet d’hopital. Celui de sa naissance. Elle ne s’en souvient pas, évidemment, mais c’est la preuve que ses parents s’aiment, qu’ils l’ont voulue.

Une photo. La première d’elle, avec sa famille. Elle n’a que quelques jours, mais tous les autres sont là. Ses frères et soeurs, ses grands parents, sa mère. Son père. Et ils ont l’air si heureux de l’accueillir dans leur famille.

Une mèche de cheveux. Juste parce que c’est un souvenir physique, quelque chose qui compte.

Une boite à dents. Souvenir que l’enfance ne dure qu’un temps. Et que l’innocence aussi.

Une poupée miniature. Elle avait voulu l’épée en plastique à la place. Mais ses parents lui avaient dit que c’était pour les garçons. « Tiens, prends cette poupée, elle est jolie, elle te ressemble. C’est mieux. » Avaient-ils dit.

Une autre photo. Ses deux amis d’enfance. Et ses premiers amours. Elle n’avait que 8 ans, mais elle s’en souvient comme si c’était hier. On lui disait qu’elle ne pouvait pas déjà être amoureuse. Qu’elle ne pouvait pas aimer deux personnes à la fois. Que ça lui passerait. Ça avait durer jusqu’à ce qu’on les sépare, 10 ans plus tard. Ils lui manquaient. Lui, Elle.

Un caillou. C’était leur balade près du Loch. Ils y allaient toujours. Quand on est adolescents, on ne se rend pas compte que tout ça ne dure pas.  Que l’insouciance a une fin. On se croit éternels. Et on n’imagine pas à quel point le monde peut être cruel. Comme les gens peuvent devenir mauvais.

Un pansement. C’est la première fois qu’elle s’est battue. La fille d’en face avait fini dans un état bien pire qu’elle. Delen a toujours été une tigresse. Surtout quand on s’en prend à ceux qu’elle aime. Ça lui avait valu un sale surnom à l’époque. Ça n’avait pas plu à son père. Elle avait tellement pleuré. Mais ça en valait la peine. C’était sa première confrontation avec la méchanceté des gens de son âge. Des gens fermés d’esprit. De ceux qui n’acceptent pas.

Un ticket de cinéma. C’était la première fois qu’elle y allait avec ses amis. Rien que ses amis. Et c’était son premier baiser aussi.  Le plus beau moment de sa vie. C’était resté secret. Pendant un temps.

La couverture arrachée d’un livre. Beauty and the Beast. La parfaite illustration de sa vie en y pensant. On parle d’aimer quelqu’un pour ce qu’il est, pas ce qu’il représente. Quel livre parle mieux de cet amour, de cette vérité, que celui-ci ? Aucun n’a jamais égalé l’histoire de La Belle, tombant amoureuse d’une Bête, dans son esprit. Aucun n’a jamais mieux reflété la complexité de sa propre vie. A l’apparence si douce, et pourtant si terrible.

D’autres photos. De la famille. Des amis. Des gens qui viennent. Et qui partent. Quelques uns qui restent. Des souvenirs, des sorties, des mots échangés…

La photo de sa grand mère. Le premier drame de sa vie, à 16 ans. Elle pensait que ce serait le moment le plus triste de sa vie. Comme elle était naïve à l’époque.

Une copie d’un diplôme désormais inutile. Elle avait tant travaillé pour l’obtenir. Ses parents avaient été fiers. Elle était si contente.

La dernière photo avec Lui et Elle. Après, ils étaient partis. Elle ne les a jamais revu. Et ne les a jamais oubliés.

Un marque page usé. Quand elle a démarré sa double licence lettres anglaises / lettres étrangères, il lui a énormément servit. C’est avec lui qu’elle a partagé la vie de Jane Austen, de Victor Hugo, de Shakespeare, de Goethe, d’Oscar Wilde, de Servantes… D’auteurs tous plus illustres les uns que les autres. Elle avait acheté des centaines de livres, la plupart d’occasion. Ils avaient tous du finir à la poubelle, ou dans la cheminée quand ses parents ont comprit.

L’emballage d’un gâteau. C’est ce jour-là qu’elle avait rencontré celui qui avait fait basculer sa vie. Celui, ou celle en fait. Un transsexuel, un homme devenu femme. Son sourire, ses yeux verts, ses cheveux noirs, ses tâches de rousseurs sur sa peau blanche. Tout lui revenait. Elle avait été la plus belle rencontre de sa vie, et probablement la pire à la fois. C’est en l’embrassant, à la fac, la première fois, qu’elle avait comprit qu’on ne tombe pas amoureux d’un sexe, mais d’une personne. Qu’on ne contrôle pas ces choses là. Mais aussi que personne ne comprendrait.

Un badge. Pride. Le 4 février 2014. Le mariage homosexuel est accepté en Ecosse. Ils l’avaient fêté. Oh comme ils s’étaient réjouis. La liberté. L’amour. Tout venait à bout de ce monde arriéré et brutal finalement. Et puis finalement non. Tout avait changé ce soir-là. Elle été rentrée, et n’avait plus jamais revu les autres.

Des bracelets d’hôpitaux. 7. Certains ont pensé qu’elle avait eu un accident. Qu’elle s’était fâchée avec eux. Que l’obtention de sa double licence l’avait rendue snob. Non. Elle était juste internée. Parce que son père considérait qu’aimer autre chose qu’un homme, quand on est une femme, c’est contre nature. Parce que Dieu a créé l’homme et la femme, et pas la femme et la femme. Ni l’homme et l’homme. Parce que Delen avait toujours semblé différente. Et qu’il avait comprit pourquoi. Parce qu’elle était malade tout simplement. Parce qu’il fallait lui sortir ces idées horribles de la tête pour qu’elle regagne un jour le monde réel. Et pendant 3 années, elle avait été ballottée dans 7 hôpitaux différents. Après quelques mois, après différentes tentatives, ils avaient tous capitulé. Les techniques de conversion classiques ne fonctionnaient pas. La peur, la torture, les électrochocs, les images, les médicaments. Rien ne marchait. Elle souffrait. Mais elle s’obstinait. Jamais, jamais elle ne les laisserait lui ôter ça. Sa vie. Son identité. Alors on l’avait fait changer d’établissement, espérant que peut-être le suivant aurait de nouvelles choses à proposer.

Des bandages. Ceux de la première fois. Quand elle a cru que ça n’en finirait plus. Alors autant y mettre fin soi même. Ses bras en garderont la trace à jamais. Ils sont entremêlés avec ceux d’une bagarre. Une fois où elle faillit rendre aveugle une autre patiente. Elle avait finit en isolement. Et les autres fois aussi. Beaucoup d’autres fois. Ça n’avait pas toujours été après des patients d’ailleurs. C’était bien plus tard. Quand elle avait comprit que personne ne l’aiderait plus. Qu’elle avait accepté de devenir le monstre qu’ils voyaient en elle. Sans lui, elle n’aurait surement pas tenu d’ailleurs. Elle se dit que quelque part, il est encore là. Caché, mais présent. Prêt à surgir, toutes griffes dehors.

Un chardon séché. Tout ce qu’ils avaient réussit à lui faire, était de la renfermer sur elle-même. Comme une fleur qui fane. La rendre plus agressive. Plus piquante. Comme un chardon. Un des infirmiers, qui avait eu pitié d’elle, l’avait emmenée se promener. Il l’avait surnommée le chardon. Parce qu’elle était aussi jolie, fragile, et acérée que cette fleur. Ce type là avait été plus gentil que les autres. Il la voyait encore comme un être humain, lui. Il était bien le seul à ne pas comprendre qu’on puisse infliger ça à quelqu’un, au XXIe siècle. Et on l’avait envoyée ailleurs, à nouveau.

On l’avait envoyée ici. Alors il n’y a plus rien dans la boite. Délicatement, Delen range tous ces petits objets, ces petits trésors pourtant insignifiants. Et elle prend, doucement, les mains encore tremblantes, son dossier. L’homme qu’elle vient de rencontrer, à son arrivée à Ostrov lui en a remit une copie. Pour quelle raison ? Pas par gentillesse. Pour qu’elle voit les choses horribles écrites à l’intérieur ? Pour quelle n’oublie pas d’où elle vient ? Il avait conservé l’original. Peut-être sa chance ne durerait-elle pas. Peut-être la renverrait-on de l’autre côté de la barrière si elle ne convenait pas… Il lui avait dit que son expérience de patiente les intéressait. Quand l’ancienne bibliothécaire, une vieille femme aigrie apparement, avait mystérieusement disparue suite à un soucis à la bibliothèque, ils auraient hésité à donner le poste à un patient… Et puis, elle est arrivée, avec sa double licence de lettres. Ne connaissant encore ni ses collègues, ni ses congénères malades. C’était peut être mieux comme ça. Après tout, elle n’était pas vraiment malade. Et en fait ça n’avait pas l’air de les déranger qu’elle soit devenue agressive. Presque psychotique. Non. Elle s’y connaissait en livres, c’était suffisant. Sérieusement ? Dee n’y avait pas cru. Clairement. Elle était passée de l'incompréhension à l'incrédulité et au choc. Devant ses expressions successives, l'homme l'avait regardé froidement et lui avait juste dit ceci "Vous n'avez qu'une chose à savoir. L'ile a ses propres règles." Et finalement, allez savoir. Elle ne voulait plus être du côté des patients de toute façon. Elle aurait tout accepté. Et il l’avait fait rire. Elle ne reverrait plus jamais sa famille. Quelle famille ? Celle qui l’avait mit là? Ça aussi, c’était mieux. Et puis, quitte à ne plus sortir d’ici, autant avoir l’impression d’être normale. Même si les cicatrices et les souvenirs ne la laisseraient jamais oublier. Un instant, elle repense à la silhouette qu'elle a aperçu dans le couloir. L'ombre menaçante d'un homme en costume noir. C’était une patiente au milieu des monstres. Une martyre permis les tortionnaires.

Sarada
prénom : Cam’ âge : / type de personnage : Inventé, of course ! d'où connais-tu le forum ? Je sais pas, je passais par là, je me suis dis aller… comment le trouves-tu ? A ton avis  as-tu lu le règlement ? Je crois.  autre chose à dire ? Je suis de retour, pour vous jouer un mauvais tour


Code:
<t>eleanor tomlinson »</t> <ps>Delen K Muir</ps>




Dernière édition par Delen K Muir le Dim 22 Juil - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 410
MIROIR : Dane DeHaan
IDENTITÉ : MissW
CRÉDITS : L'Affreux Jojo
A DÉBARQUÉ LE : 11/06/2018

SITUATION : Á sa sauce et son humeur du moment
EST ÂGÉ DE : 25 de conneries.
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Sam 21 Juil - 18:57

Cette fiche **
Ce personnage **

Oh que oui que tu avais raison en disant que Roman et elle pourraient bien s'entendre, ils sont en quelque sorte similaire.
O' cet amour de la littérature ! O' un RP que je vois déjà dans l'horizon si proche !

Bravo pour ce personnage ! Quand j'ai lu "bibliothécaire" je me suis exclamée à haute-voix ''Mais bien sûr, mais c'était EVIDENT!!!"

Ce caractère à la fois sensible et chardonneux **


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://thewritinglover.wixsite.com/monsite/blog/
PILULES AVALÉES : 111
MIROIR : Eleanor Tomlinson
IDENTITÉ : Sarada
A DÉBARQUÉ LE : 21/07/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Sam 21 Juil - 19:03

Ho merci beaucoup pour ces compliments !! Je suis tellement contente qu'elle te plaise, particulièrement à toi car je voulais trop un lien avec Roman xD
Haha oui je t'avais dis que c'était soit le prête, soit la bibliothécaire :P C'est les deux finalement (mouhahahaha)
Enfin bon, attendons que je sois validée déjà
Mais j'ai trop hâte de commencer ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 713
MIROIR : Jennifer Lawrence
IDENTITÉ : Sammix
CRÉDITS : Angie & Tumblr
A DÉBARQUÉ LE : 23/11/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 26 ans
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Sam 21 Juil - 20:32

Re-Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 799
MIROIR : Daniel Sharman
IDENTITÉ : Sunkissed
CRÉDITS : Sunkissed
A DÉBARQUÉ LE : 09/04/2018

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Sam 21 Juil - 21:51

OMG, ça veut dire que l'autre vieille pie de bibliothécaire n'est plus là C'est le vomi de Cal' qui a eu raison d'elle ?

J'aime beaucoup ta fiche, raconter toute son histoire par les objets qu'elle a emmené avec elle c'est vraiment une belle idée et c'est réussi Et puis, je connaissais pas l'avat, mais elle est super belle !
Tu me gardes un lien hein ?

(Oh, et rebienvenue, au fait )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 111
MIROIR : Eleanor Tomlinson
IDENTITÉ : Sarada
A DÉBARQUÉ LE : 21/07/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Sam 21 Juil - 22:26

Huhuhu merci tous les deux

Call : J'ai beaucoup pensé à Roman et toi en la créant xD Oui la vieille pie a mystérieusement disparu  Donc évidemment que je te garde un lien, avec plaisir même Merci pour les compliments, je voulais essayer des formes différentes à chaque fois xD Contente que ça te plaise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 202
MIROIR : Emmy Rossum
IDENTITÉ : A-H
CRÉDITS : morphine
A DÉBARQUÉ LE : 02/10/2017
I have dreamt of a place for you and I; no one knows who we are there. All I want is to give my life only to you. I&#39;ve dreamt so long. I cannot dream anymore. Let&#39;s run away, I&#39;ll take you there...
SITUATION : tourmentée sentimentalement
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Dim 22 Juil - 0:13

Je confirme les remarques précédentes, quel personnage !

Superbe idée, très belle exploitation ^^

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 1990
MIROIR : carey gorgeous mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : soeurs d'armes (avatar) | verendrye (icons) | astra (signature)
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016

SITUATION : Coeur de charbon, calciné et lacéré par des crocs de passion. Électron libre qui désintègre ceux qui s'approchent trop de sa masse.
EST ÂGÉ DE : 33 ans qui lui collent à sa peau desséchée. C'est une oeuvre d'art qui a passé son temps et qu'on préfère entreposer aux archives.
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Dim 22 Juil - 5:42

Ça y eeest elle est enfin là ta belle demoiselle depuis le temps que tu l'attendais, tu dois te sentir mieux maintenant

Elle a un visage tellement doux, c'est un petit sucre cette fille

Rebienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 111
MIROIR : Eleanor Tomlinson
IDENTITÉ : Sarada
A DÉBARQUÉ LE : 21/07/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Dim 22 Juil - 10:48

Margot : merci beaucoup Ce sont de superbes compliment Ca me fait très plaisir !

Nirina : haha oui j'étais juste super contente de pouvoir la créer un sucre, mais qui peut flamber très vite comme on le fait au dessus de la vodka, attention elle mord :p merciii
(J'espère que la reponse de Théo te va :) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 774
MIROIR : Dylan O'Brien
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : Caligula
A DÉBARQUÉ LE : 27/10/2015

SITUATION : Célibataire personne n'a voulut de moi, mais carrément en manque d'amour & de sexe d'où le fait que saute sur tout ce qui est joli et qui bouge
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Dim 22 Juil - 17:54

Ohhh la jolie rousse ! Roméo va tomber sous le charme ! Bienvenue chez toi :)

J’adore ta façon d’écrire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 255
MIROIR : KStew
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 02/07/2018

SITUATION : A vendu son âme au diable depuis bien trop longtemps.
EST ÂGÉ DE : 28 longues années à côtoyer l'enfer.
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Dim 22 Juil - 19:05

Rebienvenue du coup avec ta jolie rousse !
Une bibliothécaire ? Fallait y penser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 834
MIROIR : daisy ridley
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 13/03/2015

SITUATION : éperdument seule
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Dim 22 Juil - 20:53


Félicitations !

Rebienvenue in love Une rousse Tout est bon pour moi !

Te voilà maintenant validé En premier lieu, nous te demanderons d'aller vérifier que ton avatar est bien recensé. Désormais, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir ! Ensuite, rendez-vous dans ce sujet, que vous soyez psychiatres ou patient, pour vous recenser ! Bon jeu sur Ostrov Island !

_________________
hell is empty, and all the devils are here. you can't keep dancing with the devil and ask why you're still in hell. minori
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 2709
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/anaphore
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 28 ans (née le 29 septembre 1990)
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Dim 22 Juil - 21:24

Rebienvenue

_________________
i'll morph to


someone else
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 111
MIROIR : Eleanor Tomlinson
IDENTITÉ : Sarada
A DÉBARQUÉ LE : 21/07/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Dim 22 Juil - 21:25

Haha les cheveux roux font craquer tout le monde on dirait C'est coooooool !

Merci tous les 4 !!
Merci Violet pour la validation c'est trop bien !!
Je m'occupe de toute ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 186
MIROIR : Emilia Clarke
IDENTITÉ : lamaouautruche
CRÉDITS : jeune padawan
A DÉBARQUÉ LE : 20/04/2018
(c) jeune padawan
SITUATION : En couple
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Mer 25 Juil - 9:38

Bienvenuuuuuue
Eleanor Mais quel splendide choix J'adore ton personnage, je pense que nous devrions bien nous entendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 111
MIROIR : Eleanor Tomlinson
IDENTITÉ : Sarada
A DÉBARQUÉ LE : 21/07/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Mer 25 Juil - 18:01

Merci Niamh
Huhuhu c'est gentil ! Oui je pense aussi qu'on pourrait bien s'entendre ! Niamh me semble être un peu la douceur incarnée :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODERATEUR
PILULES AVALÉES : 184
MIROIR : Robert Downey Jr.
IDENTITÉ : d3nver
CRÉDITS : pipou
A DÉBARQUÉ LE : 27/05/2018

SITUATION : Divorcé
EST ÂGÉ DE : 56 ans
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Mer 1 Aoû - 16:36

Jolie nouvelle tête! Tu claques

_________________
Leave a light on

If you look into the distance, there's a house upon the hill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 111
MIROIR : Eleanor Tomlinson
IDENTITÉ : Sarada
A DÉBARQUÉ LE : 21/07/2018

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   Mer 1 Aoû - 19:32

Merci Monsieur Panebianco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Delen - It can't rain all the time   

Revenir en haut Aller en bas
 

Delen - It can't rain all the time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Fiche de Rain Maniko
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-