AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Evil Twins - Joméo-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 693
MIROIR : Dylan O'Brien
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : Mr J. Grey
A DÉBARQUÉ LE : 27/10/2015

SITUATION : Célibataire personne n'a voulut de moi, mais carrément en manque d'amour & de sexe d'où le fait que saute sur tout ce qui est joli et qui bouge
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar

MessageSujet: Evil Twins - Joméo-    Jeu 5 Juil - 11:19

J’avais l’impression que toute les journées se ressemblaient ici à Ostrov. Même si l’été pointait le bout de son nez, ici régnait toujours une froideur. En permanence. J’étais revenu de mes semaines de vacances chez maman et papa et déjà les British tea me manquaient déjà. J’étais passé chez le psy. Pour régler «mes petits problèmes » mais rien n’a vraiment changé. Toujours le même speech depuis des années. Rien ne m’aidait vraiment. Et puis les tonnes de médicaments à prendre. Moi je faisais comme les patients, je cachais mes pilules sous mon lit histoire de les oublier.

Ce que j’ai ressenti immédiatement quand je suis revenu à Ostrov c’est cette froideur évidemment mais aussi cette solitude dans laquelle j’étais plongé en permanence.
Personne ici n’était de confiance. Ici, c’était un peu chacun de son côté. Protéger sa peau à tout prix. Quoi qu’il arrive.

Quand je suis revenu, j’étais seul dans les couloirs. Une pile de dossier m’attendaient. Je vous avoue que j’étais d’humeur assez dépressive de me retrouver seul au monde. J’espérai vraiment que le premier patient allait me réveiller un peu et qu’il y aurait de l’action. Mais ça je n’en doutais pas.


C’était le bordel dans les dossiers pas possible de mettre la main sur mon emploi du temps. J’avais laissé un bazar avant de partir whaouh.

C’est là que je vis enfin la photo du type, pas très commode en effet. Et le nom encore moins commode.

J’eus à peine le temps de parcourir le dossier que le garde m’envoya le patient numéro 1363663: Johan Alaric Grey.

Je lui fis signe de s’installer. Première séance. Il avait changé de psy donc. Voilà.
Ça allait être le bordel.

- Bonjour. Je suis ton nouveau médecin psychiatre, Monsieur Johnson. Et toi tu es Johan ? Grey ?

Le nom résonne dans ma tête et je pouffe de rire tout seul comme un con. Soudainement.

- t’es fan de 50 nuances de Grey ou quoi ? Avec un nom pareil ...

Bien bien Roméo. Toujours aussi pro ....
30 secondes depuis le début de la séance, j’avais déjà perdu toute crédibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 427
MIROIR : Thomas Brodie-Sangster
IDENTITÉ : NEØN BLUE
CRÉDITS : DΛNDELION, 2981 12289 0, NEØN BLUE
A DÉBARQUÉ LE : 12/06/2018
I'm sorry for being me.
SITUATION : Compliquée.
EST ÂGÉ DE : 24 ans.
avatar

MessageSujet: Re: Evil Twins - Joméo-    Ven 6 Juil - 15:54



Evil Twins
Roméo L. Johnson & J. Alaric Grey

« Eveiller le loup qui dort »


Alaric en rit bien, de cette situation à l’apparence comique. Est-ce un clown ici donc que l’on lui envoie ? Un pitre pour le divertir de ses heures bien trop longues dans une pièce dénuée de goût, de cachet et d’insistance. Est-ce donc pour colorer l’amertume d’un asile bien trop stricte, à la couleur passable et grise, présente seulement pour nous rappeler la laideur des jours à venir ? Alors Monsieur, permettez donc, que Grey vous pose cette question si singulière : quoi d’autres ? Un numéro tout droit sorti d’un cirque ? Un spectacle de claquette ou une prestation des plus grotesques ? Et pourquoi pas les deux ? Mais, comme pour stopper toute joie, toute once de bonheur sur les traits d’Alaric qui se délecte de la stupidité de l’homme, ce dernier lui demande et ce sans grâce, de bien vouloir faire disparaître cette rotation au coin de ses commissures. Allons bon ! Voilà que l’enfant donne l’ordre ! Où donc va l’humanité, se demande bien le blond qui n’écoute guère les recommandations du soi-disant psychiatre.

Malgré les airs froids de Grey, le brun se montre insistant, voir même oppressant à lui demander ainsi son identité. Ce qui provoque un léger arc au niveau des sourcils du blond. Mais celui-ci laisse couler, indifférent. Il sait pertinemment qu’il ne doit pas être le premier à montrer aussi peu d’intérêt à ce sous-docteur, cependant, il ne renonce en rien à abandonner cet air condescendant. Fatigué presque, ennuyé par l’homme qui se tient devant lui.

- “ Seulement Grey m’ira, merci bien. ” dit-il, avec ce même calme.

Il n’est ni agressif, ni énervé. Le blond veut simplement jouer avec les nerfs de son nouveau cobaye. C’est bien pour cette raison qu’il garde ce calme et cette prestance. A mi-chemin entre le parfait silence de l’esprit et la confusion malsaine, cause de son internat à Ostrov. Alaric continue de fixer cet homme, mains jointes. Il n’a aucune expression sur son visage, pourtant, l’on peut comprendre ce qui se trame dans son esprit. Il écoute alors Johnson qui déblatère sur sa vie apparemment si passionnante et de ses études incroyablement prestigieuse à en faire perdre la tête d’un guillotiné.

Puis il regarde Johnson qui commence à rire à son nom.

- Et alors un problème avec les nouveaux ? Toi ça fait combien de temps que tu pourris ici ?

Alaric craque un à un ses doigts, laissant ses pupilles se balader sur la pièce nue. Il ne prend même pas la peine de regarder le brun dans les yeux, ne lui accorde pour le moins du monde cette distinction.

- “ Jeter un œil à mon dossier, c’est inscrit.”

Le blond pointe du doigt ce dernier, au cas où le brun ne serait pas apte à aligner ses deux yeux en face de lui tandis qu’il continue sa merveilleuse tirade sur toutes les stupidités qu’il sort. Puis, fatidiquement, il en vient au discours de l'optimisme dénué de tous péchés. S’en est trop pour Alaric qui ne peut s’empêcher de pouffer lentement.

- Qu'est-ce qu'il va se passer si ça dégénère ?

Il s’avance alors en avant, coude sur la table.

- “ Si vous avez un tant soit peu lu mon dossier, Johnson, vous auriez pu vous apercevoir que votre collègue que vous remplacez actuellement a déjà listé tout ce qui ne tourne apparemment pas rond chez moi. Malencontreusement pour vous, mon cher, je ne suis guère disposé à vous conter par A plus B l’intégralité de mon histoire déjà répertoriée dans ce tas de feuilles juste sous votre nez. Alors s’il vous plaît, épargnez-moi ce stupide numéro d’intimidation, je ne suis pas né de la dernière pluie. Si vous voulez bien m’excuser, Monsieur le psychologue réputé diplômé d’Oxford, je dois sauter régulièrement la cantinière sinon cette dernière va m’en vouloir et me refusera les muffins au petit-déjeuner.



(c) DΛNDELION


Dernière édition par Johan A. Grey le Mer 1 Aoû - 0:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://neonbluecollector.tumblr.com/
PILULES AVALÉES : 693
MIROIR : Dylan O'Brien
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : Mr J. Grey
A DÉBARQUÉ LE : 27/10/2015

SITUATION : Célibataire personne n'a voulut de moi, mais carrément en manque d'amour & de sexe d'où le fait que saute sur tout ce qui est joli et qui bouge
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar

MessageSujet: Re: Evil Twins - Joméo-    Mar 31 Juil - 23:30

La crédibilité n'était vraiment pas mon fort. J'avais l'impression que je n'impressionnais pas tellement tout mes patients et que très vite ceux ci pouvaient se foutre de ma gueule. Peut être que c'était ce qui était entrain de se passer là,maintenant avec ce dur à cuire de Mr Grey.

J'essaye d'observer le phénomène, rien d'anormal. Des cheveux blonds pas très coiffé, une tête de gamins. 24 ans il a le petit chou et il a déjà pas l'air commode. La liste des maladies doit bien être à rallonge. Je ne sais pas si il allait être bavard ou pas. Généralement , les patients n'aiment pas raconter leur vie. Mais on essaye toujours de faire des questions , comme on peut. Il fait meubler la conversation.
Ça c'est tout un art.

Mais le type est froid comme un glaçon. On gèle ici. Au secours la reine des neiges Elsa vient de glacer tout l'hôpital. On veut l'été nous ! D'ailleurs celle là avec ses sauts d'humeurs et son problème de glace et neige qui sortent de sa main, je vous dit elle a de la place à Ostrov.


Effectivement, le malaise se met très vite en place. Je me souviens d'avoir eu des patients plus bavards que ça. Lui il gagne la palme du rocher qui ne bouge pas.

-Tu peux m'enlever ce sourire s'il te plait.

J'ai l'impression d'être un animateur BAFA qui rappelle un enfant à l'ordre quand il fait une bétise et que celui-ci reste MDR. J'essaye d'avoir un ton ferme. Il faut remettre les pendules à l'heure avec ce petit.

-Hein ? Il ya une erreur dans la liste ? C'est quoi ton petit nom alors ? Je demande d'une voix mieleuse
.


j'avoue ne pas trop comprendre ce que ce petit me raconte mais bon continuons et voyons où cela nous mène.

-Roméo Léo Johnson, Psychiatre réputé , diplômé d'Oxford pourtant, une lumière pour son âge. Aucun échec durant ses études en médecine, j'ai finis par dire fièrement.

Ça c'était la vérité. Mon moment de gloire on va dire. Même si aujourd’hui, la petite ampoule qui clignotait dans ma tête et qui me donnaient toutes les réponses a aujourd’hui disparu. Je suis devenu plus con on va dire.

-Et alors un problème avec les nouveaux ? Toi ça fait combien de temps que tu pourris ici ?

La remarque m'avait offensée. Nous les british on apprenait la politesse et pas à être une racaille de la banlieue.
-On devrait faire un test de stupidité et voir qui de nous deux échouera.

il commençait déjà à me chauffer et je ne savais pas comment le prendre lui. Les moqueries continuent décidément c'est sa spécialité !

-on peut toujours faire sortir des gens d'Ostrov. Il faut croire à la guérison. Moi je crois à ça , j'ai la banane et la positive attitude. Je suis votre docteur et si nous suivons la thérapie , on va s'en sortir. Mais pour ça tu ne bougera pas d'ici.
Ma voix est soudainement devenue plus ferme. Le double fait déjà son travail.

-Qu'est ce qu'il va se passer si ça dégénère ? J'ai fini par demander


Je voudrais bien le savoir ça tient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 427
MIROIR : Thomas Brodie-Sangster
IDENTITÉ : NEØN BLUE
CRÉDITS : DΛNDELION, 2981 12289 0, NEØN BLUE
A DÉBARQUÉ LE : 12/06/2018
I'm sorry for being me.
SITUATION : Compliquée.
EST ÂGÉ DE : 24 ans.
avatar

MessageSujet: Re: Evil Twins - Joméo-    Mer 1 Aoû - 1:21



Evil Twins
Roméo L. Johnson & J. Alaric Grey

« Eveiller le loup qui dort »


Alaric en rit bien, de cette situation à l’apparence comique. Est-ce un clown ici donc que l’on lui envoie ? Un pitre pour le divertir de ses heures bien trop longues dans une pièce dénuée de goût, de cachet et d’insistance. Est-ce donc pour colorer l’amertume d’un asile bien trop stricte, à la couleur passable et grise, présente seulement pour nous rappeler la laideur des jours à venir ? Alors Monsieur, permettez donc, que Grey vous pose cette question si singulière : quoi d’autres ? Un numéro tout droit sorti d’un cirque ? Un spectacle de claquette ou une prestation des plus grotesques ? Et pourquoi pas les deux ? Mais, comme pour stopper toute joie, toute once de bonheur sur les traits d’Alaric qui se délecte de la stupidité de l’homme, ce dernier lui demande et ce sans grâce, de bien vouloir faire disparaître cette rotation au coin de ses commissures. Allons bon ! Voilà que l’enfant donne l’ordre ! Où donc va l’humanité, se demande bien le blond qui n’écoute guère les recommandations du soi-disant psychiatre.

Malgré les airs froids de Grey, le brun se montre insistant, voir même oppressant à lui demander ainsi son identité. Ce qui provoque un léger arc au niveau des sourcils du blond. Mais celui-ci laisse couler, indifférent. Il sait pertinemment qu’il ne doit pas être le premier à montrer aussi peu d’intérêt à ce sous-docteur, cependant, il ne renonce en rien à abandonner cet air condescendant. Fatigué presque, ennuyé par l’homme qui se tient devant lui.

- “ Seulement Grey m’ira, merci bien. ” dit-il, avec ce même calme.

Il n’est ni agressif, ni énervé. Le blond veut simplement jouer avec les nerfs de son nouveau cobaye. C’est bien pour cette raison qu’il garde ce calme et cette prestance. A mi-chemin entre le parfait silence de l’esprit et la confusion malsaine, cause de son internat à Ostrov. Alaric continue de fixer cet homme, mains jointes. Il n’a aucune expression sur son visage, pourtant, l’on peut comprendre ce qui se trame dans son esprit. Il écoute alors Johnson qui déblatère sur sa vie apparemment si passionnante et de ses études incroyablement prestigieuse à en faire perdre la tête d’un guillotiné.

Puis il regarde Johnson qui commence à rire à son nom.

- Et alors un problème avec les nouveaux ? Toi ça fait combien de temps que tu pourris ici ?

Alaric craque un à un ses doigts, laissant ses pupilles se balader sur la pièce nue. Il ne prend même pas la peine de regarder le brun dans les yeux, ne lui accorde pour le moins du monde cette distinction.

- “ Jeter un œil à mon dossier, c’est inscrit.”

Le blond pointe du doigt ce dernier, au cas où le brun ne serait pas apte à aligner ses deux yeux en face de lui tandis qu’il continue sa merveilleuse tirade sur toutes les stupidités qu’il sort. Puis, fatidiquement, il en vient au discours de l'optimisme dénué de tous péchés. S’en est trop pour Alaric qui ne peut s’empêcher de pouffer lentement.

- Qu'est-ce qu'il va se passer si ça dégénère ?

Il s’avance alors en avant, coude sur la table.

- “ Si vous avez un tant soit peu lu mon dossier, Johnson, vous auriez pu vous apercevoir que votre collègue que vous remplacez actuellement a déjà listé tout ce qui ne tourne apparemment pas rond chez moi. Malencontreusement pour vous, mon cher, je ne suis guère disposé à vous conter par A plus B l’intégralité de mon histoire déjà répertoriée dans ce tas de feuilles juste sous votre nez. Alors s’il vous plaît, épargnez-moi ce stupide numéro d’intimidation, je ne suis pas né de la dernière pluie. Si vous voulez bien m’excuser, Monsieur le psychologue réputé diplômé d’Oxford, je dois sauter régulièrement la cantinière sinon cette dernière va m’en vouloir et me refusera les muffins au petit-déjeuner.





(c) DΛNDELION



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://neonbluecollector.tumblr.com/
PILULES AVALÉES : 693
MIROIR : Dylan O'Brien
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : Mr J. Grey
A DÉBARQUÉ LE : 27/10/2015

SITUATION : Célibataire personne n'a voulut de moi, mais carrément en manque d'amour & de sexe d'où le fait que saute sur tout ce qui est joli et qui bouge
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar

MessageSujet: Re: Evil Twins - Joméo-    Sam 25 Aoû - 23:43


Evil Twin- Roméo & Johan Être né avec un prénom pareil valait le numéro de théâtre. La scène, les paillettes, la pitrerie, le clownesque, le sens du spectacle, tout ça coulait dans mon sang. Pour tout vous révéler, je ne venais pas d'une famille normale, mes parents s'étaient rencontrés sur la scène, acteurs tout les deux. Mon quotidien se résumait à partir en tournée, des répétitions encore et toujours, des générales qui ne finissaient plus et un même spectacle que je revoyais dix milles fois, ou encore être  trimballé de ville en ville puis  de spectacle en spectacle. Mais moi, cet univers ne m'avait jamais vraiment intéressé. Enfin, quoi que, j'aimais la littérature, j'aimais l'art, mais jamais je n'aurais osé faire le gogole sur scène comme mes parents,non,  le petite Roméo était trop timide pour ça. Ou quoi que correction, aujourd’hui, Roméo m'avait et la timidité était maintenant passée  à un bavardage incessant.  

Visiblement, le métier de psychiatre ne me convenait pas non plus. Qu'est ce qui pouvait me convenir ? J'avais sérieusement étudié la médecine et j'étais aujourd’hui incapable de soigner quelqu'un ?! C'est ce qu'on appelle un nul, Roméo, crois moi, change de métier et devient strip teaser.


Je n'aimais visiblement pas la personne froide qu'incarnait ce Mr Grey. Comme dans le film, et le livre, et oui ! Désolé, je n'arrêtais pas les références, j'avais lu tout les livres en étant ado (sans que ma mère voit hein), je mourrais d'envie de tout savoir. Et aujourdh'ui, j'ai des tendances bizarres, des menottes à proximité de moi. Super les lectures de vacances...


Toutes les émotions se trimballaient de nouveau dans ma tête , sa façon de me parler, « this racaille style » puis ce calme et ce snobisme omniprésent. Oui, maintenant, voilà qu'il ne disait rien! Mais parle ! Voyons ! Petit voyou oui ! Ça chauffait ouais.
Je n'arrivais toujours pas à le cerner alors que c'était mon métier de le faire. Mais au diable les formalités Roméo ! Tu t'en fous ! Prend congé or have fun pendant les séances. Je suis sur que Alaric là ne demande que ça.

Ok. Alors ça sera juste Grey. A sa guise, de toute façon nous devons toujours mettre le patient à l'aise.

-Petit blondinet trop chou c'est pas mieux que Grey ? Franchement ,Grey ça sonne dépressif.


Merci Léo de l'originalité de cette remarque qui était en soi inutile. Il me faisait perdre toute crédibilité histoire de encore plus paraître débile devant mon patient. Je n'aime définitivement pas ses manières.

-Ah c'est vrai la paperasse, désolé j'étais pas trop au courant de ton dossier, la flemme de lire..  Me mater un bon porno avant de venir, je préfère, avec du whisky.


Voilà que Léo se prenait encore et toujours pour un gros pervers (il l'est je pense) .
Je l'ignore em'éxécute à lire le dossier et vois une liste faramineuse de pathologies pour ce joli blond, effectivement, il ne tourne pas rond non plus. Psychopathie sur les bords aussi, meurtres et puis « trouble dissociatif de la personnalité » tient tient un peu comme moi.

-Tu es tombé sur la bonne personne, les gens comme toi,  atteints de dédoublement de la personnalité, je peux les cerner, je connais le rayon.


Il ne faudrait pas que je lui révèle tout, même si je me sentais en sécurité ayant quelqu'un comme moi.  Quel paradoxe : me sentir en sécurité en ayant un psychopathe en face de moi. Mais bon peut être qu'il pourrait  me comprendre. Hé ! Ça ne veut pas dire que c'est le grand amour entre lui et moi, au contraire, avec lui j'en doute, vu la façon dont il me regarde et me méprise, on risque pas d'être les meilleurs amis du monde.
Mais lui vivait cette dualité que je vivais au quotidien : ne pas être soi, constamment tirraillé  entre deux forces.
En fait, je ne savais pas qui j'étais. J'étais personne en fait.

Hum ! On a parlé de sexe et de muffins ?! Cela a fait tout de suite réagir mister Léo.
(changement direct de conversation)


-Alors raconte moi,  c'était comment ? Elle a bien crier ? Moi j'ai eu l'infirmière dans mon lit et la voisine d'a coté a toquer à ma porte, tellement elle en a fait du bruit.
Rien de mieux que de mettre à l'aise son patient en parlant de ce sujet si passionnant.
Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 427
MIROIR : Thomas Brodie-Sangster
IDENTITÉ : NEØN BLUE
CRÉDITS : DΛNDELION, 2981 12289 0, NEØN BLUE
A DÉBARQUÉ LE : 12/06/2018
I'm sorry for being me.
SITUATION : Compliquée.
EST ÂGÉ DE : 24 ans.
avatar

MessageSujet: Re: Evil Twins - Joméo-    Sam 8 Sep - 1:16



Evil Twins
Roméo L. Johnson & J. Alaric Grey

« Epicé. »


Le petit malin commence sérieusement à briser le peu de maintien qu’Alaric s’impose. Il tient énormément à sa posture, un tantinet précieux sur les bords. Evidemment, toutes personnes normalement constituées auraient su que le jeune homme n’est pas le genre de personne à emmerder sous peine de graves ennuis. Mais le nigaud en face de lui semble manquer d’un élément essentiel pour faire partie de cette catégorie : un cerveau. En effet, le blond commence à se demander si son psychologue ne l’a pas laissé à Oxford. Et voilà que le comique en remets une couche supplémentaire avec son nom. Grey crispe la mâchoire, ses nerfs commençant lentement à perdre le contrôle. Et pourtant, ce jour-ci, il n’a guère envie de faire des dégâts. Il pensait simplement effectuer une journée classique, entourée de gens inférieur à sa personne mais pas aussi lamentable que ce piètre docteur.
- “Putain, vos études ont dû vous taper sur la tête, ce n’est pas possible autrement.”

Sans quitter cet air condescendant qui le sied à merveille, Alaric croise lentement ses doigts entre eux, surtout pour tenter de masquer ses tremblements incontrôlables tandis qu’une envie meurtrière le prend devant tant de stupidité humaine. Le brun tente même de le déconcerter en lui parlant d’un porno, chose qu’Alaric aimerait bien à la place de cette tête de con.

- “On n’a pas tous les mêmes privilèges, excusez-moi.”

Le voilà ainsi qu’il commence tout juste à feuilleter le dossier du jeune homme, tombant ainsi sur la liste interminable de ses pathologies. Comme si c’était le temps de faire ça maintenant, Johnson prend le temps de bien lire les différentes maladies que Grey porte en lui.

- “T’as terminé, c’est bon ? T’as pu aligner deux mots dans ta tête ou ça aussi t’as du mal ?” commence Alaric en s’installant confortablement dans sa chaise.

Le brun explique alors qu’apparemment il est le roi dans la matière de sa pathologie. Comme si le blond en a réellement quelque chose à foutre après avoir vu une démonstration des compétences de l’homme. Puis, sorti de nulle part, il s’exprime de nouveau :

-Alors raconte moi,  c'était comment ? Elle a bien crier ? Moi j'ai eu l'infirmière dans mon lit et la voisine d'à côté a toquer à ma porte, tellement elle en a fait du bruit.

Pause.

Alaric arque un sourcil. Ouvre la bouche. Se ravise. Puis il se lève d’un bond avant de pousser la table du chemin. Brusquement, il attrape les parties de Johnson et lui offre son sourire le plus machiavélique.

- “Et bien on va bien voir si elle crie.”

La bête est réveillée.


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://neonbluecollector.tumblr.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Evil Twins - Joméo-    

Revenir en haut Aller en bas
 

Evil Twins - Joméo-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I am not in danger, I am the danger ft Evil Twins
» Besoin d'avis sur schema pour mes futurs evil sunz
» liste armée evil sunz pour tournoi 2000pts
» [Galeries]gros MEK Evil Sunz news
» Ma petite WAAAGH Evil Sunz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Murder House :: psychiatrists's offices-