AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 pietro | i never meant to hurt you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 114
MIROIR : Robert Downey Jr.
IDENTITÉ : d3nver
CRÉDITS : sweet disaster.
A DÉBARQUÉ LE : 27/05/2018

SITUATION : Divorcé
EST ÂGÉ DE : 56 ans
avatar

MessageSujet: pietro | i never meant to hurt you   Lun 28 Mai - 7:45


Pietro Venanzio Panebianco
begging you to fight

identité :pietro venanzio panebianco, malheureusement avec un nom comme celui-ci on ne fuit pas ses origines. surnom : pan, tout le monde dit que c'est le bruit d'une balle, peut-être que c'est juste un ballon qui explose. Quand on regarde son nom de famille, ça trouve une logique. doc est venu avec son boulot. date et lieu de naissance : 20 août 1963, chambre crasseuse dans un petit quartier américain, souvent il ment, dit qu'il est né en Italie. âge : 55 ans. nationalité et origines : américain, il a acquis la double nationalité, même si pan ne peut renier les origines italiennes qui coulent dans son sang et roulait dans son accent. situation maritale : divorcé. elle couchait avec le voisin. c'était tout de même sa faute. orientation sexuelle : pansexuel. Bien que sa dernière relation remonte à un certain temps. occupation : médecin ancienneté à ostrov island : 2 ans, 3 mois, ça compte les jours en attendant des lettres. maladie(s) :ancien PTSD, trouble des habitudes et des impulsions. mutisme sélectif. avatar : robert downey jr. groupe choisi : anthemis rosea. principaux traits de caractère :avant l'incident pietro était beaucoup de choses. maintenant il est différent. quelque chose de différent.
méthodique, quand il n'est pas pris d'une envie de tout retourner, l'endroit est bien rangé. joueur, pan n'a pas besoin de parler pour savoir faire apparaitre un petit sourire sur le visage d'autrui. inventif, c'est une sorte de signature, étant impatient on trouve des combines. dynamique, à savoir qu'il bouge trop souvent, d'où vient l'énergie. obstiné, lorsque l'idée est plantée dans son crâne elle ira jusqu'au bout. même s'il faut brûler le monde pour la faire. impatient, il n'a jamais été capable de tenir en place de toute manière. nerveux, chaque chuchotements, chaque regards, chaque remarques, tout est pour lui. impulsif, de toute manière sa maladie le place dans une telle situation, il se voit à être violent sans le vouloir. émotif, regarder un film avec lui vous place dans une situation de boîte de mouchoirs. excessif, ça aussi c'est dû à sa maladie, ou bien sa maladie est dû à ce trait de caractère... qui sait..
i'm not mad, my reality is just different from yours...
En août la chaleur collait aux corps, les cheveux couverts de transpiration, collent à son front, elle semble si fatigué, elle semble malade. Elle vomit pour la seconde fois de la matinée,  Oscar caresse affectueusement son dos, il n’a rien d’autre à lui offrir. Ils n’ont rien d’autre avec eux dans la petite chambre où ils logent. Gea laisse tomber sa tête contre le lit, ils font ça pour lui. Le petit lui dans le ventre de Gea. Ils n’ont pas les moyens d’avoir autre chose, ils ont fuit un environnement toxique, l’argent, ils n’en n’ont plus beaucoup mais Oscar est heureux, il tient la femme qu’il aime entre ses bras, les gens en dehors parlent une langue qu’il comprend à peine, l’Amérique leur a tendue les bras. Gea est malade mais elle est contente, elle tient son ventre gonflée, elle sait qu’ici ils auront ce qu’ils souhaitent. Le pays est un monde de paix à cette époque.


S’ils n’étaient pas la famille la plus riche du monde, Pietro n’a jamais eu du mal à vivre cette enfance dans un pays qui n’avait pas vu naître ses parents. Il a tout de suite accroché aux contours américains. Ce pays est le sien. Il le fut jusqu’en 1976. Lorsqu’il a 13 ans, Oscar trouve la mort dans un bête accident de chantier. Personne ne fournit plus d’informations et Gea se retrouve avec trop de retard sur le loyer. Elle lui parle en italien, n’a jamais Réussi ce à apprendre l’anglais. Elle promet un futur radieux dans leur pays d’origine. Mais Pietro ne comprend pas, son pays c’est ici. Il n’a jamais vécu ailleurs.
 
Le choc n’est pas très brutal lorsqu’il arrive en Italie. Les gens sont différents, les mentalités aussi mais il excelle déjà dans tout ce qu’il entreprend. Les enfants sont similaires à ceux d’Amérique, ils le surnomment Pan. Pan est devenu une sorte de repère. S’il n’est pas Pan alors Pietro est très sérieux. Lorsque sa mère l’appelle Gattinoc’est une bonne chose, lorsqu’elle crie pour Pietro c’est moyen. Mais lorsqu’elle appelle Panebianco c’est mauvais.


Pan s'est rapidement habitué à la vie en Italie, elle possède des avantages. Elle possède des inconvénients, comme chaque endroit. Les autres enfants rient de son accent étrange, ils rient moins lorsqu'ils l'entendent parler l'anglais. L'ancienne vie lui manque, son père lui manque. Mais les jours passent et il grandit en ayant combler le vide.


Jusqu'à ce que Gae retrouve quelqu'un. Ce n'est pas le drame tout de suite. C'est juste la montée en pression, les regards accusateurs, les remarques désobligeantes. Hermès. Comme si le prénom accusait déjà la destinée. Pan a 17 ans. Hermès ne l'appelle pas Pan, parce que c'est trop enfantin, parce que ça ne fait pas professionnel. Gae ne l'appelle plus Pan non plus, le surnom est réservé à d'autres. Son visage est crispé sur les livres, appuyé de force vers un futur qu'il n'apprécie pas plus que ça. Hermès veut un médecin dans la famille. Ce n'est pas la sienne mais le nom est maintenant le sien. Pietro ne change pas. Il garde celui de son vrai père. Et surtout Pietro ne dit rien. Il baisse les yeux et regarde sa mère, regarde la lumière dans ses yeux. Elle reste vivante, humaine, amoureuse. Il ne peut se permettre d'éteindre la flamme.


Lorsque Pietro reçoit enfin une réponse positive pour une bourse en Amérique le sourire sur son visage n'est pas faux. Les larmes d'adieu elles le sont. Il est heureux de partir, de repartir dans son pays. L'Italie va lui manquer, l'Italie manque au monde entier qui ne la connait pas. Mais l'Italie va lui manquer dans ses habitats, dans ses habitudes. Il a 24 ans lorsqu'il part, rejoint la côté, rejoint l'autre monde, celui à travers l'océan, commence une nouvelle vie.


C'est seulement quelques années plus tard qu'il rencontre Jay. Jay est tout ce qu'il y a de plus normal. Il travaille d'arrache pied au café du coin, il a besoin de l'argent plus que Pan semble en avoir besoin. Au début ils ne parlent pas, ils s'observent. Puis rapidement ils se rapprochent, se connaissent, partagent le même sweat, le même café, le même endroit, le même lit. L'un devient l'autre et l'autre devient l'un. C'est une histoire à faire rougir les esprits anciens. Lui est heureux, ça dure un certain temps, plusieurs années passent aussi vite que quelques jours.


Et la soeur de Jay entre en jeu. Laura ressemble en tout point à son frère, c'est troublant. Elle porte un parfum suave et une erreur de parcours. Pan est jeune. Il semble être capable de pouvoir gérer toute cette situation. Mais lorsque Jay entre dans l'appartement pour voir son supposé petit ami dans sa soeur, la situation n'est en rien maitrisée. Il prend ses clefs, quitte l'endroit. Laura hausse les épaules, comme si ça lui passerait. 


Pan est mal. Très mal. Quand elle lui tend le test 3 semaines plus tard Pan est très mal. Il pense à Oscar. Envoie une lettre à Gae. Elle lui demande s'il a perdu son accent, ça n'a pas d'importance dans l'urgence mais il sourit. Pietro va être papa. Papan. L'idée sonne fausse. Surtout lorsqu'il regarde Laura. Mais quelques temps après il sort diplômé, elle est toujours dans son appartement, leur appartement, enceinte. Il suppose que les choses se sont passées comme ça pour Gae. Il espère que non. Est-ce qu'il était voulu?


Sa vie est une succession de mauvais choix à partir de ce moment. Lorsque il lui propose de partir s'installer en Italie. Elle refuse. Elle tient Victoria entre les bras, quelque part ça ne manque pas de logique. Repartir en Italie serait faire le chemin arrière. Il se tait, c'est quelque chose qu'il fait très bien. Victoria serre sa chemise, peut-être que ce n'est pas si mal.


L'accident recommence. Un deuxième enfant. Est-ce, vraiment? Est-ce que? Il se pose des questions? Depuis quand? Pourquoi? Jay ne quitte plus son esprit. Pas d'amour chez Laura. Juste de l'obligation. Sa vie semble gâchée. Lorsqu'il regarde Victoria il lui sourit doucement, se demande si la situation sera aussi fâcheuse avec l'enfant suivant. Katalia vient au monde après. Elle sourit ce jour là. Laura sourit. Pietro est anxieux. Est-ce qu'il se passe ce qui semble arriver? Est-ce que tout ce pourquoi revient à des enfants qu'il n'a pas désiré? Encore une fois Katalia semble plonger ses yeux dans les siens et quelque part il se dit qu'il emmerde cette idée d'abandon, cette gosse est la sienne.


Travailler ne lui plait pas plus que ça, pas pour les patients, finalement Pan y a prit goût. Non il craint d'être loin de la maison, loin des siens, d'une gamine qui fonce entre ses bras le soir venu en lui criant son nom encore et encore. Il s'est attaché. Ce qu'il n'aurait pas du faire. Gae envoie lettre sur lettre. Pietro ne répond plus, il les garde dans une boîte, à côté des dessins. 


Une troisième fois. Cette fois-ci l'idée est sûre. L'enfant n'est pas le sien. Et pourtant, pourtant lorsqu'elle lui laisse choisir le nom il ne peut en choisir un autre, ne peut refuser. Oscar. Oscar tu seras. En espérant que ton sort soit meilleur que celui de ton grand père. Mais Oscar il sera. Victoria joue la fière grande soeur. Pietro ne peut plus regarder Laura dans les yeux. Mais il regarde ses enfants avec autant d'amour qu'il a a fournir.


Jay réapparaît dans sa vie. Pietro n'a aucune idée s'il s'est rapproché de sa soeur ou de lui mais son visage est gravé dans son coeur et lorsque Pan le regarde il ressent la même chose que lorsqu'il guette ses enfants. L'un se rapproche de l'autre. L'autre se rapproche de l'un. Encore une fois ils forment un tout. Un tout qui risque d'être brisé à tout instant.


Elle demande le divorce la première. Leur relation ne fonctionnait plus. Elle cri que c'est sa faute. Quand il cri qu'il sait qu'Oscar n'est pas le sien elle se tait. Et ses soupçons sont confirmés. Elle ne se bat pas pour les enfants et même si ces derniers sont tous anxieux, Victoria, Katalia et Oscar se serrent très fort contre sa poitrine en lui promettant un amour éternel. Il aime ses enfants, Jay les aime comme les siens. Ça apporte un peu de chaleur dans leurs vies.




C'est un jour comme un autre. Un autre. Et un autre. Et un autre. Il est incapable de faire quelque chose. Ses mains sont couvertes du sang des personnes qu'il aime le plus au monde. Jay a gardé Oscar à la maison. Pan fait face à l'horreur tout seul.
Laura est apparue en demandant à voir les deux petites filles. Il a supposément accepter mais avant d'en parler elle les a fait monter toutes deux dans la voiture. Il fait face au drame seul. Pietro prend la voiture à leur suite. La route est légèrement glissante, la voiture dérape, frappe un arbre. Pietro arrive plusieurs minutes après. La voiture est allongée. Il fait face au spectacle. Les larmes coulent certainement, ou bien le choc est trop violent? Peut-être. Il se rue vers la voiture. Sort le corp d'une, de deux. Son ex a peu d'importance. Les deux filles semblent endormies. Il est médecin. Médecin. Il peut faire ça. Sauver l'une d'entre elle. Sauver les deux. Ses mains se remuent à la tâche. Ses mains semblent habiles, utiles, mais elles ne servent à rien. Rien du tout. Maintenant Pan imagine tout, la voiture qui s'échappe de la route, les cris dans l'habitacle, ce qu'il aurait pu faire. La plus vieille à 11 ans. 




Les seules personnes à entendre sa voix dans les mois qui viennent sont Jay et Oscar, alors il ne dit rien. Rien d'intéressant. Tout le monde est brisé dans cette maison. Le silence empli les murs, empli les pièces, empli le monde dans lequel ils vivent. Le silence a même empli son esprit. Il ne parle plus. Jay essaie de le faire parler. Jay se prend un poing. Jay cri. Mais rien. Pan reste silencieux. Oscar vient se glisser entre ses bras, ils s'endorment l'un avec l'autre. Le matin suivant Oscar n'est plus entre ses bras, Jay n'est pas dans le lit à ses côtés, la maison est vide. La note de départ confronte le silence. La maison et les souvenirs partent en flammes grâce à un briquet cette nuit là.


Pan quitte son travail, quitte l'Amérique, retourne voir Gea. Il ne parle toujours pas. Elle l'oblige à aller voir quelqu'un. Et même si après plusieurs longues années il apprend à passer au dessus de la mort de ses filles, peu de gens entendent sa voix. Il ne parle pas, parle peu. Jay lui laisse avoir Oscar au téléphone au moins une fois par semaine. Normalement Pietro pourrait récupérer Oscar. Mais il s'en sait incapable. Au bout d'un moment le garçon a cessé de lui demander lorsqu'il rentrait.


Jay lui propose de se voir. Qu'il revienne en Amérique. Qu'il revienne auprès d'eux. Ça marche. Pendant un certain temps. Ça marche lorsqu'ils se rendent compte qu'ils peuvent parler des enfants sans avoir envie de pleurer. Oscar est presque adulte lorsque ça ne marche plus. Lorsque Jay se rend compte que Pietro n'est pas entièrement guérie. Lorsque Pietro tend la main vers son briquet, qu'il tente d'allumer l'armoire. Jay comprend. Oscar ne comprend pas. Et Pan. Oh Pan réalise surtout. Il signe en vitesse quelque chose à Jay, un au revoir, un adieu, à demain peut-être. Quelque chose pour mettre de la distance.


Il met de la distance. Dans le temps et dans les endroits. Il arrive lui-même à vivre ailleurs, sur une île. Il arrive à ne pas brûler quelque chose. Parfois, plus souvent qu'avant il sourit. Les appels de sa "famille" le réconforte. Jay a trouvé quelqu'un il semble. Pietro n'est même pas sûr. Oscar l'appelle régulièrement. C'est la seule chose. L'unique chose qui permet de mettre un sourire non forcé sur son visage. Un jour de plus.


d3nver
prénom : chloé âge : 18 ans. enfin. amen. type de personnage : Inventé. d'où connais-tu le forum ? j'en faisais parti il n'y a pas si longtemps que ça, comment ne pas oublier ostrov , coucou les vieux, salut les nouveaux. papy rentre dans la place comment le trouves-tu ? un petit chef d'oeuvre, comme dhab, le design pète et l'organisation est géniale. as-tu lu le règlement ? done it booyah autre chose à dire ? heureuse d'être de retour , ce retour est d'ailleurs très doux, je suis en période d'examens et j'ai fais une longue pause sur les rpgs. Mais c'est un petit pas pour une grande réhabilitation .


Code:
<t>robert downey jr. »</t> <ps>pietro v. panebianco</ps>



Dernière édition par Pietro V. Panebianco le Mer 30 Mai - 7:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 166
MIROIR : Lucky Blue Smith
IDENTITÉ : Miss_W
A DÉBARQUÉ LE : 21/05/2018
Silencieux, mais observe énormément..
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 22
avatar

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   Lun 28 Mai - 10:55

Bienvenue parmi nous cher collègue médecin :)

Bon courage pour finir ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://thewritinglover.wixsite.com/monsite/blog/
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 767
MIROIR : daisy ridley
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 13/03/2015

SITUATION : éperdument seule
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   Lun 28 Mai - 11:21

Rebienvenue Comme je te l'ai déjà dit, trop heureuse de ton retour

_________________
you can't dance with the devil and ask why you're still in hell minori
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 134
MIROIR : Emilia Clarke
IDENTITÉ : lamaouautruche
CRÉDITS : Juny
A DÉBARQUÉ LE : 20/04/2018
(c) jeune padawan
SITUATION : En couple
avatar

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   Lun 28 Mai - 11:48

Rebienvenue !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 114
MIROIR : Robert Downey Jr.
IDENTITÉ : d3nver
CRÉDITS : sweet disaster.
A DÉBARQUÉ LE : 27/05/2018

SITUATION : Divorcé
EST ÂGÉ DE : 56 ans
avatar

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   Lun 28 Mai - 12:24

 Merci les choupis    Content d'être de retour, Pietro est sage 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 787
MIROIR : katie mcgrath
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/exordium
A DÉBARQUÉ LE : 12/12/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 29 ans, je suis née le 16 décembre 1988 en URSS
avatar

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   Lun 28 Mai - 14:46

YES T'AS CRAQUE et quel craquage (oui le diable sur son épaule, c'est moi )
Je suis trop contente que tu sois de retour in love J'ai hâte de lire ta fiche je sens que ça va être du lourd
re-bienvenue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PILULES AVALÉES : 638
MIROIR : Daniel Sharman
IDENTITÉ : Sunkissed
CRÉDITS : HOODWINK
A DÉBARQUÉ LE : 09/04/2018

SITUATION : éternel célibataire
EST ÂGÉ DE : 29 ans
avatar

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   Lun 28 Mai - 15:31

Mon dieu l'avat' que tu as mis dans ta fiche me fait l'effet d'ongles crissant sur un tableau

Mais rebienvenue chez toi, sinon Hâte d'en lire plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 533
MIROIR : Jennifer Lawrence
IDENTITÉ : Sammix
CRÉDITS : Yellowsubmarine & Tumblr
A DÉBARQUÉ LE : 23/11/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 26 ans
avatar

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   Lun 28 Mai - 21:13

Re-Bienvenue dans le coin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 114
MIROIR : Robert Downey Jr.
IDENTITÉ : d3nver
CRÉDITS : sweet disaster.
A DÉBARQUÉ LE : 27/05/2018

SITUATION : Divorcé
EST ÂGÉ DE : 56 ans
avatar

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   Lun 28 Mai - 22:30

Ania: J'avoue j'aurais été étonné si tu n'avais pas été contente de me voir madame le démon sur mon épaule   De toute façon je te remercie de m'avoir trainé ici ça m'avait manqué 
J'espère en effet que Pan va plaire 




Callahan: Mon dieu ce prénom  , j'suis fan! Quoi, t'as peur d'une petite épingle à nourrisse ?  , merci beaucoup


Kriem: oooooh ça fait plaisir de te voir   :slurp:Meurchi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 1868
MIROIR : carey gorgeous mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : Verendrye (avatar ; icons) | Astra (signature)
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016

SITUATION : Coeur de charbon, calciné et lacéré par des crocs de passion. Électron libre qui désintègre ceux qui s'approchent trop de sa masse.
EST ÂGÉ DE : 33 ans qui lui collent à sa peau desséchée. C'est une oeuvre d'art qui a passé son temps et qu'on préfère entreposer aux archives.
avatar

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   Mar 29 Mai - 1:17

Ah ouais d'accord, genre tu reviens et avec un italien en plus Nirina pourra enfin parler à quelqu'un dans sa langue natale Le pays de Botticelli et de la pizza au pouvoir

C'est cool de te revoir par ici, j'ai hâte d'en apprendre plus sur ton perso

P.S : Uddi te fait de gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 114
MIROIR : Robert Downey Jr.
IDENTITÉ : d3nver
CRÉDITS : sweet disaster.
A DÉBARQUÉ LE : 27/05/2018

SITUATION : Divorcé
EST ÂGÉ DE : 56 ans
avatar

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   Mar 29 Mai - 13:30

Enfin tu parleras et Pan t'écouteras , vive la pizza et vive les églises oui oui ca marche  

Merci beaucoup, c'est cool de revenir

:bromance: :bromance: love sur Uddi :bromance: :bromance:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 266
MIROIR : chris wood
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/flames signature/exception
A DÉBARQUÉ LE : 01/04/2018

SITUATION : célibataire, certainement trop dingue pour être en couple avec qui que ce soit
EST ÂGÉ DE : vingt huis ans déjà (ou seulement ?), je suis né le premier jour de mars 90
avatar

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   Mer 30 Mai - 12:40


Félicitations !

Pan mérite des câlins je l'aime déjà in love

Te voilà maintenant validé En premier lieu, nous te demanderons d'aller vérifier que ton avatar est bien recensé. Désormais, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir ! Ensuite, rendez-vous dans ce sujet, que vous soyez psychiatres ou patient, pour vous recenser ! Bon jeu sur Ostrov Island !

_________________

- Swear to God I ain't ever gonna repent, mama, can I get another amen? -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 177
MIROIR : Emmy Rossum
IDENTITÉ : A-H
CRÉDITS : fae
A DÉBARQUÉ LE : 02/10/2017
I have dreamt of a place for you and I; no one knows who we are there. All I want is to give my life only to you. I&#39;ve dreamt so long. I cannot dream anymore. Let&#39;s run away, I&#39;ll take you there...
SITUATION : tourmentée sentimentalement
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   Ven 1 Juin - 22:17

fait le tour des fiches qu'elle a manqué ces derniers temps

(Re)Bienvenue chez les fous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: pietro | i never meant to hurt you   

Revenir en haut Aller en bas
 

pietro | i never meant to hurt you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It doesn't hurt me - Maaron
» Hurt
» Pietro Maximoff (Vif Argent - Quicksilver)
» Léo ∆ I will show another me, I'll tell them what the smile on my face meant
» Hurt me tender, hurt me true ▲ Azores Lullaillaco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-