AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Hell is empty & all the devils are here.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 799
MIROIR : Daniel Sharman
IDENTITÉ : Sunkissed
CRÉDITS : Sunkissed
A DÉBARQUÉ LE : 09/04/2018

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Hell is empty & all the devils are here.   Lun 9 Avr - 15:58


Callahan Isaac Rhodes
are you happy now that the gods are dying ?

identité : Callahan Isaac Rhodes surnom : Cal' date et lieu de naissance : 11 novembre à Leeds, Angleterre. âge : 29 ans. nationalité et origines : Britannique, du sang qui coule dans tes veines à l'accent qui danse entre tes lèvres. situation maritale : célibataire - tu l'as d'ailleurs presque toujours été, comme on aime subtilement le rappeler aux repas de famille. orientation sexuelle : quoi qu'en dise ton père pour te rappeler à quel point tu es un raté à ses yeux, il n'y a que les femmes qui attirent ton regard. Ce n'est pas pour autant que tu t'intéresses à ce qu'il y a sous leurs vêtements : l'idée d'un contact physique intime avec qui que ce soit te rend littéralement malade. occupation : militaire pour la British Army - tu occupes le rôle de garde, à l'hôpital. ancienneté à ostrov island : Tu as été envoyé là après la mutinerie, en guise de "renfort". Tu ne te leurres pas, ce n'est ni plus ni moins qu'une façon de te mettre au placard. Pourtant tu ne peux pas t'empêcher d'espérer être réintégré dans une "vraie" unité un jour ou l'autre. maladie(s) : Aucune d'officiellement diagnostiquée, sinon tu n'aurais jamais été envoyé ici. On ne s'est simplement jamais vraiment penché sur ton cas : il est évident que tu as souffert et souffre encore de PTSD. avatar : Daniel Sharman. groupe choisi : Anthemis Rosea. principaux traits de caractère : Obéissant et stricte, c'est ainsi que tu as été éduqué. Les règles sont là pour être suivies, qu'elles te semblent juste ou pas. Bon petit soldat à la botte de l'état, il n'est pas encore né, celui qui réussira à te convaincre d'outrepasser les ordres. Peu bavard, t'es pas vraiment sociable - pas que tu n'aimes pas les gens, tu as juste l'éternelle impression d'être en décalage avec eux. Au final, tu te reconnaîtrais presque plus en certains patients qu'il t'as été donné de surveiller, mais ça te fais flipper, et t'es pas prêt de l'admettre. Tu n'as rien contre la violence ; elle fait partie de l'humanité depuis les débuts du temps. S'il faut en user, tu en uses - s'il faut la subir, tu l'encaisses. C'est simplement ainsi que vont les choses. Tu ne la recherches pas. Tu n'attends pas vicieusement le moindre prétexte pour faire du mal aux patients. Pourtant, il est vrai qu'il t'ai déjà arrivé de péter les plombs en pleine correction ; comme si un câble de ton cerveau avait lâché et que tu n'étais plus capable de t'arrêter. Tu n'en es pas fier et préfères mettre ces petits incidents sur le compte du stress. La vie dans cet hôpital ne te plais pas. Tu es aussi captif qu'eux, ici - inutile de te leurrer sur ce sujet non plus. Tu préférais encore mille fois être sur le front. Il t'en faut généralement beaucoup pour perdre ton sang froid, et tu ne perds jamais de vue ta mission : protéger. Protéger la société. Protéger les employés. Protéger ces malades les uns des autres. Légèrement raciste sur les bords, t'aimes pas les étrangers, t'as un problème manifeste avec tout ceux qui te feraient l'affront de ne pas avoir la même couleur de peau que toi. Tu ne t'en rends pas vraiment compte, mais ça s’atténue un peu avec les années : ce ne sont plus que les cendres de toute la haine que ton paternel t'as inculqué dans ton enfance.
how to be a human being
1996. The othe side of paradise.
Tes poumons luttaient encore et encore, mais l’air ne venait pas ; pas assez pour les remplir. Alors, tes petites jambes tremblantes s’effondraient sous toi, et tes propres sanglots t’emportaient.
Tu le savais, que ça ne ferait que rendre papa plus en colère. Tu le savais. Malheureusement, c’était plus fort que toi. C’était comme si c’était ton corps qui avait pris le dessus et qu’il luttait, là où ton esprit s’était résigné dès le début. Tu voulais lui obéir - tu n’y arrivais simplement pas. L’angoisse te paralysait et il n’y avait rien que tu parviennes à faire contre elle.
Ton père s’était mis à crier, comme tu t’y attendais. Il prenait probablement ça pour un caprice. Après tout, à six ans, ce n’était pas forcément surprenant ; mais ça lui importait peu. Lui vivant, jamais un stupide gamin ne ferait sa loi chez lui. Il en avait déjà eu quatre avant toi, on ne la lui faisait plus. Chez les Rhodes, ça filait droit ; pas d’excuses, pas d’exceptions. De toute façon, tu n’arrivais pas à expliquer ; à mettre des mots sur ce qu’il s’était passé là bas. Tu avais bien trop peur qu’il te dise que c’était de ta faute pour oser te confier à lui. Alors, il te tordit le bras pour te forcer à te relever et à avancer, te traînant jusqu’à l’autobus. Ronald t’y attendait. Ce n’était pas une surprise : c’était lui qui encadrait le week-end scouts de l’église depuis le début de l’année. Son regard glissa sur toi et ton père, un sourire carnassier collé aux lèvres ; avant d’enfoncer négligemment une pastille de vichy dans sa bouche.

Tu finiras par arriver à te convaincre que tes souvenirs diffus n’étaient que le fruit de ton imagination de gamin un peu perturbé. L’énurésie soudaine, les terreurs nocturnes, les crises d’angoisse récurrentes ? Tu te conduis comme une fillette, Callahan - ce sera la conclusion de ton père, et comme chaque affirmation qui sortait de sa bouche, tu le croira sans broncher. L’esprit humain n’est-il pas fascinant ?

2010. Whatever doesn’t kill you is gonna leave a scar
C’était la dernière fois de ta vie que tu serais capable d’entendre ce son - c’était Jack qui te l’avait dit. Alors tu ne luttais pas contre le sifflement qui continuait à te vriller le crâne ; ce n’était pas important. Il n’y avait plus grand chose qui soit important à cet instant, en fait. Vous étiez vivants. Tous. Ca s’était encore joué à peu : cinq mètres. Cinq putain de mètres, et c’étaient vous qui y passiez.
Tu ne sais pas si tu l’aurais supporté, que l’un de tes frères d’armes meurt à nouveau sous tes yeux. 2010 avait vraiment été une année maudite, pour les militaires de l’OTAN présents en Afghanistan. Les Canadiens avaient particulièrement morflé, mais le tribut que vous aviez payé jusque là était lourd également. Toujours trop lourd à vos yeux.
De tes doigts tremblants, tu attrapais la bière qu’on te tendait. La plupart d’entre vous arboraient un sourire, pourtant les images ne cessaient pas de tourner dans vos esprits. Une gamine. Il y avait une gamine, dans la voiture de civils qui avait eu le malheur de rouler cinq mètres devant vous. Une simple enfant dont la vie avait été réduite en éclats par cette saloperie de mine. Vous étiez vivants, oui - mais vous aviez échoués à protéger ces innocents.
C’est ce que vous essayiez d’oublier, tous, réunis autour de vos bières, des sourires vaillants accrochés à vos lèvres blêmes. « Et toi, Rhodes ? Pourquoi t’as rejoins l’armée ? » Tes yeux croisèrent son regard, glissèrent vers le sol. Pour être honnête, tu te posais la question tous les jours. Tu avais toujours sur que tu n’étais pas fait pour ça. Oh, tu n’étais pas un mauvais soldat. Discipliné, en bonne santé physique, appliqué - tes supérieurs et tes camarades n’étaient pas mécontents de te compter dans leurs rangs. Tu n’en avais simplement pas le goût ; pas les tripes. Chaque vie que tu arrachais t’émiettait le coeur au passage. Peu importait le mal que pouvait avoir fait ta cible. Tu n’étais simplement pas fait pour ça. Ça commençait à te passer, avec le temps. Un jour, cela ne te ferait ni chaud ni froid, mais ce n’était pas vraiment l’important. Tu savais très bien pourquoi tu t’étais engagé : ton père. Tu avais voulu le rendre fier, lui montrer que tu n’étais pas l’incapable qu’il croyait. Alors, tu avais laissé tomber tes ambitions de reporter, et tu avais aveuglément suivi ses pas. Malheureusement, ça n’avait rien changé au dédain qu’il te portait.
Tu avalas une gorgée de ta bière, un rire amer effleurant tes lèvres. « Défendre ma patrie, des conneries comme ça. »

2017. Don’t let them take the skin off your bones.

La chaleur était étouffante ; l’air sec et électrique. C’était inhabituel, en Angleterre - et ça te rappelait désagréablement l’Afghanistan.
L'entraînement était terminé, tu t’apprêtais à aller prendre une douche dans tes quartiers ; mais les rires au plein milieu du camp avaient attirés ton attention. Toi, comme un con, tu étais allé voir.
Et ta gorge s’était serrée.
Les nouvelles recrues - des jeunes tout juste sortis de l’adolescence - étaient tous agenouillés en ligne, nus et vulnérables au milieu du reste de l’unité hilare. Ton coeur s’était alors emballé sous tes côtes. Passer ton chemin. Il fallait que tu passes ton chemin. « Je croyais que les bizutages étaient interdits ? » Le major t’avait lancé un regard hautain, agacé par ta question. « Ça va, on se marre, il leur faut bien un rite de passage à ces gamins. » Tes mâchoires s’étaient crispées. Tu aurais mieux fait de fermer ta gueule, tu le savais - mais c’était plus fort que toi. « Lui il a pas l’air de se marrer…» Ton regard s’était posé sur l’un des jeunes qui luttait pour ravaler ses larmes d’humiliation. « Je suis sérieux. Ça m’étonnerait que le maréchal soit ok avec ça vu le scandale que ça a fait il y a quelques années. » Soudainement, le major t’attrapa sur le col et tous les regards se tournèrent vers vous. « Qu’est-ce qu’il y a Rhodes, tu veux y aller aussi ? C’est vrai que t’as jamais été bizuté, toi, mais il est pas trop tard... » Il attrapa la boucle de ta ceinture, te tirant vers lui. « A poil, Rhodes. » Des rires résonnèrent dans le camp.
Tu ne sais pas dire ce qu’il s’est passé en toi - c’était comme s’il avait activé un interrupteur dont tu ignorais encore l’existence. La rage t’avait envahie, le sang qui coulait dans tes veines s’était mis à brûler. Tu l’avais attrapé par la gorge, le poussant violemment contre le mur avant de le mettre à terre, le rouant de coups de poing et de pied. Tu ne contrôlais plus rien. Tu voulais entendre le bruit de tes coups sur sa chair, sur ses os. Tu voulais qu'il te supplies d'arrêter, qu'il te promette de ne plus jamais reposer ses sales mains sur toi. Tu voulais juste le voir crever.
Vos camarades vous avaient séparés au moment où tu dégainais ton arme sur lui, tremblant de rage.

Tu n’avais pas eu de sanction disciplinaire ; on t’avais simplement “encouragé” à poser tes permissions quelques semaines. De peur, probablement, que tu parles à la presse, et qu’un nouveau scandale ne vienne secouer l’armée Britannique.
Et puis, quelques jours après ton retour au régiment, on t’avait simplement annoncé que tu partais en mission de renfort sur une île que tu apprendrais bien vite à détester ; Ostrov Island.

sunkissed
prénom : Héloïse. âge : 24 ans. type de personnage : inventé.  d'où connais-tu le forum ? comment le trouves-tu ? .  as-tu lu le règlement ? oui, sinon je serai déjà dans le flood .  autre chose à dire ? écrire ici.


Code:
<t>daniel sharman »</t> <ps>callahan i. rhodes</ps>




Dernière édition par Callahan I. Rhodes le Mer 11 Avr - 17:36, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 2709
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/anaphore
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 28 ans (née le 29 septembre 1990)
avatar

MessageSujet: Re: Hell is empty & all the devils are here.   Lun 9 Avr - 16:27

bienvenue parmi nous
j'adore ce que je lis pour l'instant, hâte de lire la suite

_________________
i'll morph to


someone else
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 799
MIROIR : Daniel Sharman
IDENTITÉ : Sunkissed
CRÉDITS : Sunkissed
A DÉBARQUÉ LE : 09/04/2018

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: Hell is empty & all the devils are here.   Lun 9 Avr - 16:45

Merci beaucoup
En espérant que la suite te plairas toujours alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 834
MIROIR : daisy ridley
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 13/03/2015

SITUATION : éperdument seule
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: Hell is empty & all the devils are here.   Lun 9 Avr - 17:14

Bienvenue Le personnage promet en tout cas
Et j'adore le choix d'avatar ! Réserve moi un lien

_________________
hell is empty, and all the devils are here. you can't keep dancing with the devil and ask why you're still in hell. minori
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 202
MIROIR : Emmy Rossum
IDENTITÉ : A-H
CRÉDITS : morphine
A DÉBARQUÉ LE : 02/10/2017
I have dreamt of a place for you and I; no one knows who we are there. All I want is to give my life only to you. I&#39;ve dreamt so long. I cannot dream anymore. Let&#39;s run away, I&#39;ll take you there...
SITUATION : tourmentée sentimentalement
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: Hell is empty & all the devils are here.   Lun 9 Avr - 18:45

@Piper C. Blackwood a écrit:
j'adore ce que je lis pour l'instant, hâte de lire la suite

Moi aussi

Bienvenue à Ostrov

Bon courage pour terminer ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 799
MIROIR : Daniel Sharman
IDENTITÉ : Sunkissed
CRÉDITS : Sunkissed
A DÉBARQUÉ LE : 09/04/2018

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: Hell is empty & all the devils are here.   Lun 9 Avr - 19:11

Que de beautés sur ce forum
Merci beaucoup à toutes les deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 816
MIROIR : katie mcgrath
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/exordium
A DÉBARQUÉ LE : 12/12/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 29 ans, je suis née le 16 décembre 1988 en URSS
avatar

MessageSujet: Re: Hell is empty & all the devils are here.   Mer 11 Avr - 15:39


Félicitations !

J'adore ta fiche in love in love et j'aime beaucoup Callahan aussi, je sens que ça va être super intéressant de le voir à Ostrov bon jeu parmi nous

Te voilà maintenant validé En premier lieu, nous te demanderons d'aller vérifier que ton avatar est bien recensé. Désormais, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir ! Ensuite, rendez-vous dans ce sujet, que vous soyez psychiatres ou patient, pour vous recenser ! Bon jeu sur Ostrov Island !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 799
MIROIR : Daniel Sharman
IDENTITÉ : Sunkissed
CRÉDITS : Sunkissed
A DÉBARQUÉ LE : 09/04/2018

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: Hell is empty & all the devils are here.   Mer 11 Avr - 15:55

Ouiii merciii
Hâte de jouer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 713
MIROIR : Jennifer Lawrence
IDENTITÉ : Sammix
CRÉDITS : Angie & Tumblr
A DÉBARQUÉ LE : 23/11/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 26 ans
avatar

MessageSujet: Re: Hell is empty & all the devils are here.   Mer 11 Avr - 18:03

Welcome :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 799
MIROIR : Daniel Sharman
IDENTITÉ : Sunkissed
CRÉDITS : Sunkissed
A DÉBARQUÉ LE : 09/04/2018

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: Hell is empty & all the devils are here.   Mer 11 Avr - 18:42

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hell is empty & all the devils are here.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hell is empty & all the devils are here.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hell is empty And all the devils are here.
» Ozvan - Hell is empty and all the Devils are here...
» hell is empty and all the devils are here × ft. Fay
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-